Egine, belle ile en mer sur la partie Athénienne

Egine, belle ile en mer sur la partie Athénienne, une superbe ile à une vingtaine de milles de la capitale grecque. Egine, ile pleine d’histoire avec ses temples et ses églises au beau littoral in generalement très attirant. 

 

 

 

Pourquoi aller à Egine ? Elle attire de nombreux visiteurs car elle est près du Pirée. L’ile est devenue assez touristique depuis 1990 et ses habitants ont l’avantage d’en profiter économiquement. Egine jouit aussi de l’économie du tourisme religieux sur l’ile, lequel augmente avec les visites effectuées au Monastère de Saint Nectarios. Enfin, elle accueille beaucoup d’étrangers amoureux de son histoire antique avec la visite du temple de Aphaia qui est en bon état mais aussi avec la visite des monuments byzantins sur l’ile.

Et puis, je trouve qu’Egine est une bonne destination …

  • pour ceux qui veulent voir Athènes et aller sur une belle ile pas très loin manque de temps,
  • pour ceux qui désirent trouver ce qui est beau en Grèce sans trop voyager loin : il y a de subjugantes visites historiques à réaliser, de belles randonnées à faire pour voir les sites religieux, de bonnes baignades en perspective, de sympatiques petites tavernes… etc

Ou est Egine ? On l’appelle en grec Eyina. Elle se trouve au sud-ouest d’Athènes dans le golfe Saronique de la mer Egée. C’est une ile de 82 kms2 avec 12.000 habitants environ. On y découvre de basses collines arides et quelques plaines. Son climat méditerranéen est sec avec peu de pluies comme à Athènes. L’ile est connue pour ses célèbres productions de pistaches de très haute qualité.

Comment aller sur l’ile d’Egine ? Le trajet de l’aéroport d’Athènes jusqu’à Egine vous prendra seulement 3 heures ! Vous prenez un taxi qui vous emmène au Pirée. Du port du Pirée, si vous prenez l’hydrofoil, le voyage ne dure que 40 minutes. Si vous prenez le ferry régulier, le voyage durera 1h15.Pour circuler sur l’ile, nous avons loué une petite voiture.

 

 

 

 

Ilida studios plus haut.

 

 

Ou loger sur l’ile d’Egine ? Je suis allée sur l’ile il y a 2 ans avec une amie d’Athènes et j’avais réservée aux Ilida Studios. C’est tout à fait en amont du village mais nous avions une superbe vue sur la ville et la mer surtout. On n’était pas loin du temple d’Aphaia et du Monastère de St Minas. La plage n’était pas loin mais nous avions une petite voiture pour visiter toute l’ile en 5 jours. Attention, pour réserver sur l’ile, il faut s’y prendre à l’avance (mars-avril-mai au plus tard) !….

 

QUE VOIR A EGINE ?

Ses plages : Les plus belles plages se trouve au sud. J’y ai aimé toutes les plages ; La plage de Moni island, en face de l’ilot inhabitée de Moni et puis, en second lieu, la plage de Sarpa plus au  sud.

 

 

 

 

 

 

 

La ville Egina de l’ile et le village de Perdika -photos plus bas-. La ville s’étend en amphithéatre autour du port. On peut voir le buste de Kapodistrias au sud en hommage au gouverneur qui a accordé une nouvelle vie à cette ville qui devint la première capitale de la Grèce après l’indépendance du pays. Le quai se trouve au bord de l’eau avec ses restaurants et ses boutiques. J’ai vraiment aimé me ballader dans ses ruelles marchandes avec sa belle architecture du 19e sc…

Perdika est la 2e agglomération la plus importante sur l’ile. Ce village de pecheurs se trouve à 9 hms de la ville d’Egina. C’est un village surplombé très agréable avec sa marina, sa mini plage ombragée ρet ses églises (St Sostis et Eglise de la Dormition de la Vierge).

 

 

 

 

 

 

Ses sites archéologiques avec ses sublimes temples anciens : 1. Le temple d’Athena Aphaia d’ordre Dorien, ayant pour modèle le Parthénon, est au nord -est de l’ile d’Egine est dédié à la déesse Aphaia. Elle serait la nymphe Britomarti de Crète. Elle a une relation familiale étroite avec la déesse Artemis. Très belle, elle était souvent chassée par les hommes dont Minos. Artemis la fit disparaite d’ou son nom Aphaia (Aphati en grec signifie « qui a disparue »).  Le temple a été bati au lieu de sa disparition. Ce temple est grandiose vraiment. Le musée est sympas à coté. Entrée 6 Euros. Fermeture le lundi.

2. Le temple d’Apollon. On peut voir ce qui reste du temple d’Apollon sur le site archéologique de Kolona au nord-ouest d’Egine avec le musée archéologique d’Egine à coté. Au sommet de la colline de Kolona, on pouvait voir le temple d’Apollon (construit autour du 6e sc) mais aujourd’hui, il n’y a plus qu’une seule colonne. Le temple était rectangulaire avec 11 colonnes sur le côté long et 6 sur l’autre côté. On a trouvé, près du temple, des tombes comportant des bijoux en or. Ils se trouvent aujourd’hui au British Museum de Londres.

 

 

 

 

 

 

Palaichora la ville historique d’Egine. Près du monastère St Nectarios, on peut voir une très vieille ville sur une colline du 9e ap.J.C. au centre de l’ile. Elle était très active jusqu’en 1537, date ou le terrible amiral Turc Ottoman Barbarossa est arrivé pour la détruire. Il ne reste plus que quelques murs, un réservoir et une bonne vingtaine d’églises  mais leurs peintures murales sont en mauvais état…. quel dommage. A Au sommet de la colline, il y avait un château, avec les églises de St Dimitis et de St Georges. La vue du sommet était surement fantastique.

 

 

 

 

 

 

 

Ses monastères grandioses : Le monastère de St Nectaire (photo plus bas à gauche), en grec Aghios Nektarios, se trouve près du village d Kontos, près de la colline moyenageuse de Palaiochora. Elle fut construite en 1907 par un éveque et thaumaturge très connu appelé Nectaire. Il a vécu dans le monastère jusqu’à sa mort en 1920. Déclaré officiellement « Saint » en 1961, on fete son décès le 9 novembre et maints pélèrins envahissent le monastère.

Le monastère Panayia Chryssoleontissa (en francais, de la Vierge Chryssoleontissa protectrice de l’ile d’Egine) se trouve a 1 km du monastère de St Nectaire. Il a été construit au 17e sc (1600-1614) au centre de l’ile, loin de la vue des pirates longeant les cotes. Elle ressemble tout de meme à une forteresse. Le monastère est dédié à la Dormition de la Mère de Dieu, de St Dionyssios et de St Charalambos. J’ai été impressionné par l’iconostase sculpté tout en bois avec de superbes représentations de l’Ancien Testament, les Saints, des anges, des évangélistes etc.

 

 

 

 

 

Ses églises : L’église qui vénère notamment la Dormition de la Vierge Marie est l’église principale de l’ile (plus bas à gauche), laquelle fut batie en 1806 dans la ville d’Egina. Sa belle iconostase en marbre est construite en 1871. Le clocher près de l’église est majestueux avec sa cloche apportée de Russie par le 1er gouverneur grec G.Kapodistrias. Sur le côté sud de la cloche, il y a un cadran solaire. Enfin, au sommet de la cloche il ya une belle boussole tournante. On peut aussi voir la petite église de St Nicolas à l’entrée du port…

 

 

 

 

 

 

Ses monuments célèbres :  La tour de Markellos a été construite au 17e sc et rénovée en 1802 par Spyros Markellos un combattant pour l’indépendance de 1821. Cette mini forteresse a protégé certains combattants comme Colettis et Favier. Il s’agit d’une tour de défense du port à 2 étages qui communique avec un escalier extérieur.  La tour fut célèbre de 1926 à 1830 : elle accueillit des partis politiques et le gouvernement provisoire de l’époque. En 1830, elle recevait enfin le gouverneur de la Grèce Kapodistrias, des personnalités politiques et autres. Aujourd’hui, cette tour est un centre culturel.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon expérience : En 5 jours, je n’ai pas eu le temps de tout voir sur l’ile d’Egine mais j’ai vu les lieux les plus connus sur l’ile. J’ai vraiment aimé ma visite du temple grandiose d’ Aphaia et en plus, on avait une superbe vue sur toute l’ile. Les paysages sur la mer et la montagne de l’ile sont magnifiques avec ses pins et ses pistachiers. Les villages sont pittoresques aux mille couleurs, couleurs de l’été avec son soleil qui change tout rendant l’atmosphère magique sur l’ile. J’ai vraiment un coup de coeur pour cette ile et j’espère bientot y retourner.

Avez-vous eu la chance de visiter l’ile d’Egine ? Quelles ont été vos impressions ? 

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *