Sep 07

Le basket en Grece

Le basket en Grèce est le seul sport d’équipe grec masculin qui remporta une série de victoires européennes. L’équipe nationale de basket en Grèce est une grande puissance mondiale en arrivant au final 4 en 1994, 1998 et en 2006 au Mundobasket.

Les victoires au Championnat d’Europe sont les suivantes et elles propulsent la Grèce au 7e rang  :

  • Médaille d’or en 1987 à Athenes et en 1995 à Belgrade
  • Médaille d’argent en 1989, à Zagreb
  • Médaille de bronze en 1949 et 2009

 1987     

Lire la suite

Août 23

Aux J.O. d’Athenes en 2004, 6 Grecs remportent la médaille d’or

Les E.U. remportèrent le plus de médailles (103) contre 92 provenant de la Russie. Aux J.O. d’Athènes en 2004, il y a 10 ans déjà, 6 Grecs remportent la médaille d’or. En tout 16 médailles pour la Grèce (15e place aux J.O. d’Athenes).

   

Lire la suite

Fév 24

Pierre de Coubertin et les Jeux Olympiques modernes

  L’historien et pédagogue Baron Pierre de Coubertin et les Jeux Olympiques modernes trouvent leur rapport en 1894. Les Jeux Olympiques selon Pierre de Coubertin doivent être rétabli pour populariser et internationaliser le sport. L’origine des Jeux Olympiques de Coubertin se trouve en Grèce

Lire la suite

Oct 23

Coupe du monde Football 2014 : matches de barrage pour la Grèce et la France aux éliminatoires le 15 et 19 novembre

Coupe du monde Football 2014 : Pour la Grèce et la France, matches de barrage aux éliminatoires le 15 et 19 novembre. L’équipe de France jouera avec l’Ukraine en barrage des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 alors que l’équipe de Grèce fera face à la Roumanie.

Les Francais comme les Grecs auront l’avantage de recevoir au match retour. Les rencontres aller se dérouleront le 15 novembre et les matches retour le 19. Le premier pays reçoit au match aller et se déplace au match retour. Pour la France, le 19 novembre, le match aura lieu au stade de France alors que pour la Grèce, il se passera le 15 novembre au stade Karaϊskaki à Athènes.

Tirage au sort des barrages :
Portugal – Suède
Ukraine – France
Grèce – Roumanie
Islande – Croatie

Le prognostic de l’équipe de Grèce : La Grèce se dit chanceuse d’avoir en face l’équipe souhaitée : La Roumanie. Elle a évité la France et la Suède et puis l’Islande, équipes assez redoutables  (Photo plus bas). Atouts de la Grèce pour gagner : 1) Un grand entraineur, 2) Passion acharnée des Grecs guidée par le grand joueur Grec, Georges Karagounis… Rappelez-vous de la victoire des Grecs champions d’Europe en 2004 !

Le prognostic de l’équipe de France : La France (photo plus bas) se dit avoir champions d’Europe à affronter une équipe ukranienne abordable quoiqu’elle ait une bonne défense. Atouts de la France pour gagner : 1) Bons joueur guide par le grand Ribéry, 2) C’est la 4e fois que l’Ukraine se qualifie pour des barrages et elle s’en sort déchue après 3 premières tentatives

 

 

Joueurs de l’équipe de France et de Grèce :

Le dernier 11 de départ de l’équipe de France (Didier Deschamps est l’entraineur) comprenait Abidal, Evra, Debuchy, Ribery, Nasri,  Koscieln, Lloris, Valbuena, Matuidi, Giroud et Pogba.

Le dernier 11 de départ de l’équipe de Grèce ( Fernando Santos est l’entraineur) comprenait Sifaki, Vydra, Cholebas, Katsouranis, Siova, Tachtsidis, Koné, Karagounis, Samaras, Salpigidis et Mitroglou

Les quatre vainqueurs se qualifieront pour le Mondial-2014 au Brésil cet été ? Bonne chance à nos deux équipes !

 

 

 

Oct 14

Championnat du monde d’haltérophilie à Varsovie du 16 au 23 octobre 2013

Championnat du monde d’haltérophilie a Varsovie en Pologne du 16 au 23 octobre 2013. Quels sont les francais et Grecs qui auront des chances d’obtenir une très bonne qualification ? Bernardin-Kingué Matam, Giovanni Bardis, Michel Anais, Kevin Bouly, Christos Saltsidis et David Kavelasvili sont parmi les heureux participants que je me permets de classer selon MON diagostic….

 

1. David Kavelasvili (photo si-dessous): Originaire de Géorgie, cet athlète de 28 ans est allé aux J.O. 2012 de Londres mais revient sans médaille. Aux Jeux Méditerranéens 2013 en Turquie, dans la catégorie des 105kg, obtient deux médailles d’or (173kg a l’arraché et 215 au jeté) en soulevant 361 kilos en tout. Une victoire cet été qui promet dans quelques jours à Varsovie…

2. Bernardin-Kingué Matam (photo si-dessous): De famille d’haltérophiles, ce jeune francais originaire du Cameroun agé de 23 ans, licencié au club Francaise de Besançon » , représente la France aux J.O. de Londres 2012 mais se blesse. Au championnats d’Europe 2012 et 2013, Bernardin-Kingué Matam prend respectivement la 3e puis la  4e place chez les garçons dans les 69kg et obtient une qualification à Varsovie. Je pense que Bernardin connaitra une issue très heureuse…

Giovanni Bardis (photo si-dessous) : Cet haltérophile parisien de 26 ans est au Championnat d’Europe 2008 et se classe 5e et au Championnats de France 2007 & 2008, il devient l’as . Soulevant 355 kg au total, Giovanni Bardis (-85kg) prend la 5e place des championnats d’Europe 2012. Chez les 85 kg, il remporte une belle médaille d’argent aux Jeux Mediterranéens 2013 en Turquie. Arrivé à Varsovie, soyons de bon augure !

 

Christos Saltsidis (photo si-dessous): Ce grec de 26 ans dans la catégorie des 94kg est classé 7e lors du Championnat d’Europe Jeunes à Chypre en 2010. Il prend la 5e place aux Jeux Mediterranéens 2013 en Turquie avec un total de 338kg (158 a l’arraché et 180 au jeté). Le voilà très bientot en compétition à Varsovie. Nous attendons une bonne place pour Christos.

 

Michel Anais (photo si-dessous) : Cette jeune fille de 25 ans, originaire de Blois est dans la catégorie des 48kg a Varsovie des le 16 octobre, puisque elle est finalement classée 3e, médaillée de bronze suite au Championnat d’Europe d’Haltérophilie du 8 avril 2013. Ce fut son meilleur résultat et nous lui souhaitons d’avoir aussi la chance d’entrer au palmarès des meilleures…

 

Kevin Bouly (photo si-dessous): Un très bon haltérophile francais de catégorie 105 kg ayant participé au test 2012 des J.O. de Londres sera également du voyage en Pologne

 

POUR CEUX QUI DECOUVRE L’HALTEROPHILIE :

Histoire de l’halterophilie : Dans l’histoire ancienne mondiale, l’haltérophilie symbolise Sport de force mais aussi Beauté corporelle. Au Péloponnèse, au 6e sc avant J.C., une pierre de 144kg est soulevée par l’athlète Byebon. A Santorin, on trouve une pierre de 480kg ou est gravé le nom d’Evmastas, fils de Kritovolo, qui a levé cette pierre. Pourtant, ce sport n’a jamais fait partie des Jeux Olympiques antiques. Dans un musée d’Allemagne, il existe une coupe grecque antique sur laquelle est dessinée la tentative d’un athlète pour arriver à soulever une pierre… et son couronnement, en tant que vainqueur.

Histoire du championnat du monde : « Haltérophilie » vient du mot grec compose « Haltiress+ philia » autrement dit « Amour pour les halteres. Le premier championnat du monde a lieu en 1891 à Londres et l’haltérophilie féminine est dotée de championnats du monde depuis 1987. Ce sport de force est présent dès les premiers J.O. d’été en 1896. C’est en Grece, en Turquie et en Bulgarie que l’haltérophilie est le sport le plus populaire. La Russie, la Chine et l’Iran sont des intervenants de très haut niveau aussi. Voici plus bas le nombre de medailles par pays depuis le début des championnat du monde d’haltérophilie.

 RanG Nation OR ARGENT Bronze Total
1  Union Sovietique
151 90 33 274
2  Chine
148 65 32 245
3  Bulgarie 79 80 63 222
4  Etats-Unis
39 49 29 117
5  Autriche
32 27 31 90
6  Alllemagne 27 39 30 96
7  Russie
26 41 26 93
8  Pologne
25 36 55 116
9  Iran
18 7 24 49
10  Turquie
14 19 14 47
11  Hongrie
11 38 42 91
12  Chine
10 19 23 52
13  Grece 10 15 11 36
14  Japon 10 11 26 47
15  Kazakhstan
10 2 4 16
16  Egypte
9 9 11 29
17 Cuba 8 4 11 23
18  France 7 11 18 36

Aux championnats, c’est le nombre de kilos soulevés en tout qui compte.

Les catégories sont les suivantes, quelque soit le type de compétition :

  • Catégories masculines : 56, 62, 69, 77, 85, 94, 105, +105 kg.
  • Catégories féminines : 48, 53, 58, 63, 69, 75, +75 kg.

Pour l’épaulé-jeté, la barre est soulevée bras tendus au-dessus de la tête en deux fois.

Pour l’arraché, la barre est soulevée bras tendus au-dessus de la tête en un seul mouvement très dynamique.

 

Oct 12

Anna Maria Tsakali expose l’Infini végétal au musée Lambinet a Versailles jusqu’au 1er décembre 2013

Exposition « Infini végétal » du 14 septembre au 1er décembre 2013 au musée Lambinet. Né sous le pinceau d’Anna Maria Tsakali, le jardin devient un paradis végétal dans lequel on se projette et on est entraîné.

L’exposition :   Plus de 50 œuvres exposées, souvent de très grand format (200 x 160 cm), avec une mise en perspective du végétal captif, maîtrisé, puis libre et foisonnant. D’abord captive,  puis foisonnante et libérée, aérienne, la nature constitue comme un refuge et un lieu de méditation pour l’Homme. L’artiste grecque contemporaine s’inscrira pleinement, ainsi, dans le cadre de l’année Le Nôtre à Versailles.

Infos pratiques: Le musée Lambinet est ouvert tous les jours sauf le vendredi (de 14h a 18h) et jours fériés. Plein tarif : 4 Euros, Tarif reduit : 2,50 Euros. Gratuit le dernier dimanche du mois.

 

Qui est Anna Maria Tsakali ? Elle est née au Pirée en 1959, et fait ses études à l’Ecole nationale des Beaux-Arts à Paris de 1983 à 1987, sous la direction de Leonardo Cremonini (mort à Paris en 2010). Anna Maria Tsakali vit entre Athènes et Paris depuis 1989. Elle expose régulièrement depuis 25 ans et elle travaille essentiellement autour du thème du végétal, des fleurs….

 

En 1996, après une période consacrée à des thèmes urbains, Anna Maria Tsakali ressent l’envie d’introduire la mer dans sa peinture. Mais contre toute attente, les œuvres qui naissent sous son pinceau en 1996 et 1997 réservent une bien plus grande part à la terre qu’à la mer et au ciel réunis. Une terre qui supporte des plantes. Celles-ci retiennent l’attention du peintre qui, dès lors, focalisera son travail sur le végétal. C’est ainsi que se confirme une nouvelle orientation de son art, qui dure maintenant depuis près de vingt ans. Au départ de ses œuvres, on trouve toujours l’action du hasard : elle commence par laisser le liquide de la peinture jouer sur la toile sans le contraindre par le pinceau. De cette manière apparaissent des taches, des coulures, dont l’aspect est l’effet du hasard. Le premier résultat consiste en spectres organiques, phénomènes visuels sur lesquels l’artiste interviendra consciemment. L’étape suivante sera d’exploiter le résultat de ces manipulations plastiques. Ces éléments, qui sont arrivés sans la volonté propre du peintre, met- tent en marche son imagination. « La beauté prend forme à travers le vécu. » Tout n’est pas déterminé dès le début. Les choses se mettent en place au fur et à mesure de l’avancement du travail, lors d’un procédé complexe au cours duquel l’artiste fait collaborer le modèle, le hasard et l’imaginaire. (mot de l’editeur du livre plus bas)

 

Parallèlement a l’exposition, je vous propose donc de feuilleter et admirer le très joli livre de 93 pages « Infini végétal » d’ Anna-Maria Tsakali, de Francoise Roussel-Leriche et de Marina Lambraki-Plaka.

     

Mon expérience : Après avoir vu tous ses tableaux a Versailles, le mois dernier alors que je me trouvais a Paris, je suis sortie du musée revigorée. J’avais l’impression d’etre vraiment plongée dans la nature sauvage du jardin : j’ai aimé ce fouilli si réel avec ses couleurs si harmonieuses. Je sentais encore la fraicheur et ces odeurs de verdure dont chacun d’entre nous a inconsiemment besoin. J’ai apprécié le coté accidentel plein d’imagination donné a cette nature, a la fois si proche du réel.

 

 

 

Fév 06

Succès de « Vive la crise » qui relate la crise grecque à la Comédie St Michel à Paris

vive la crise Le succès de « Vive la crise » qui relate la crise grecque au théâtre de la Comedie St Michel à Paris est assuré jusqu’en Mai 2013. Les Grecs et les philhellènes de Paris saisissent toute l’ampleur de la crise en Grèce existante depuis 2010 et compatissent au malheur des Grecs
Description de la piece « Vive la crise » : La pièce est intitulée « vive LA crise » de l’auteur et metteur en scène Alexandre Kollatos et elle reverbère sur la scène théâtrale la situation sociale en Grèce depuis la crise de 2010 : la difficile vie quotidienne, le mauvais état d’esprit, la culture et les traditions des Grecs. La pièce comprend des déclarations de l’ex-premier ministre grec Georges Papandréou de l’ile de Kastellorizo, de l’Eglise orthodoxe, la lecture de lettres….etc

Les acteurs : Le spectacle est présenté avec comme animateur l’ex-premier ministre Grec George Papandreou incarné par Brice Landwerlin, lequel est accompagné de Laura de Boischevalier, Dimitra Charitopoulou, Joachim Delmotte, Matthieu Moerlen, Electra Parikos et Alexandre Kollatos

De quoi parle la pièce « Vive la crise » :  A travers cette pièce, on a un regard sur le pays et ses habitants. On rit et on pleure en meme temps. On y montre le désespoir, la honte et la colère des Grecs lors des manifestations en autres. On ressent de la pitié pour la société grecque victime de la crise :  baisse des salaires et des retraites, arrêt total de toute activité et donc chomage qui pousse la matière grise ou les jeunes diplomés grecs à quitter le pays pour enfin se sentir utiles et heureux. Le peuple grec est humilié, traité de menteur, de voleur et de tricheur par l’Europe entière. Il y a meme des histoires droles sur la Grèce en Allemagne et autres pays du Nord.

Pourquoi aller voir la pièce « Vive la crise » ? : Parce qu’on ne doit pas se moquer des Grecs et les traiter de voleurs, de menteurs, de fraudeurs et de dépenseurs car en verité, la crise fait des Grecs des victimes (voir mon article Pourquoi la Grèce est en crise?). Les fauteurs sont les politiciens corrumpus et désorganisés. Les étrangers européeens ne se rendent pas compte de ce qui ce passe au sein de la société grecque. Ils ne voient que les montants de la dette et le montant des milliards trimestriels accordés à la Grèce. Ils ne voient que les actions de violence propagandées à la télé. La société grecque est indignée d’accord mais elle est calme en générale ; Elle ne demande que de trouver à la longue un peu de lumière au fond du tunnel. En attendant, les Grecs perdent espoir, souffrent du chomage et de précarité. Vous savez…la crise peut arriver à vos portes… il faut compatir au désespoir de ses concitoyens européens qui ne sont que les victimes de la crise.

Mon expérience : J’ai récemment profité d’un sejour en France en famille pour aller à Paris voir « Vive la crise » . Je peux vous dire que la salle était très bien et le service parfait. Elle était pleine et tout le monde vivait pleinement ce qu’il voyait : rires, mains serrés autour du nez à cause de l’émotion, brefs silences pleins de significations… Comme tous les spectateurs, j’ai ressenti la grande vigueur et l’émotion des acteurs qui nous comblent de mises en reflexion. Je ne me suis pas une seconde ennuyée car la pièce de Kollatos avait plein de choses à dire en fait. J’ai beaucoup aimé Brice Landwerlin qui imite parfaitement Georges Papandréou. J’ai beaucoup ri et j’ai repris mon train de retour avec pleines d’images de soutien des philhellènes francais…. J’ai repris un peu plus de positivité en rentrant en Grèce.

Ma note : 5/5