Joe Dassin et Mélina Mercouri sa belle maman grecque

 Depuis son mariage avec le réalisateur américain Jules Dassin en 1966, l’actrice grecque Mélina Mercouri devient la belle maman de l’irremplacable chanteur Joe Dassin (1938-1980). Ils entretiennent tous deux une très bonne et tendre relation. Voyez une page non connue du célèbre chanteur…

Qui était le père de Joe Dassin  : Jules Dassin est surtout connu pour le film américain « Les Démons de la liberté » en 1947 avec Burt Lancaster, et puis, il arrive en France, chassé par les Americains suite à sa sympathie pour le communisme. Il devient célèbre en réalisant et en jouant dans le film « Du rififi chez les hommes » (1955, voir photo de Jules plus bas à droite), film précurseur du Film de casse qui inspira plus tard « L’inconnu de Las Vegas » avec Dean Martin et « Mission Impossible ».

Jules Dassin et l’actrice grecque Melina Mercouri : En mai 1954, Jules rencontre Mélina pendant le Festival de Cannes. Le réalisateur grec Michael Cacoyannis, qui réalise plus tard « Zorba le Grec«  (1964), lui offre son premier rôle au cinéma en 1955 dans « Stella » , ce qui apporta tout de suite à l’actrice la gloire. C’est à peu près au même moment que Jules Dassin découvre la littérature du grec Nikos Kazantzakis. Les deux rencontres le lient définitivement à la Grèce. Il tourna le film « Jamais le dimanche » avec Mélina et « Tokapi » en 1964 avec Peter Ustinov et Mélina. Il divorce de Béatrice Launer (violoniste hongroise, mère de Joe Dassin, voir photo plus bas) et épouse Mélina Mercouri en 1966. Joe aimera poutant autant sa mère que sa belle mère Mélina (photo plus bas dans l’ordre respective)

      

Joe Dassin  acteur de cinema : Joe Dassin est un chanteur franco-américain qui ne sait pas trop ce qu’il veut faire dans sa vie. Il reste longtemps à l’université en France et aux E.U. En 1956, son père, qui tourne en Grèce  » Celui qui doit mourir  » par la nouvelle de Kazantzakis, le pousse à jouer un petit role (voir photos plus bas à gauche) . Joe aime le cinéma : il est beau et naturel… quoi de plus. Lors du tournage du film, il rencontre Mélina et tous deux s’adorent tout de suite. Une profonde amitié et une grande tendresse les liera pour toujours.

  

     

 

Joe tourne ensuite dans un autre film de son père  » La Loi «  (voir petite photo plus haut au centre), toujours aux côtés de Mélina Mercouri, mais aussi avec Gina Lollobrigida et Marcello Mastroianni et Yves Montand. Jules Dassin l’incite ensuite à jouer dans  » Topkapi « :  Assistant de son père, Joe joue également Josef, gitan receleur très sympathique (voir photo plus haut à gauche)

En 1965, on le voit dans le film « Nick Carter et le trèfle rouge » aux côtés d’ Eddie Constantine (petite photo plus haut à droite) et dans « Lady L » avec Sophia Loren. Entre temps, il devient assistant-metteur en scène sur le tournage de « What’s New Pussycat ? » dont la chanson a été nommée aux oscars de 1965.

Joe Dassin et ses début comme chanteur : Maryse Massiera, la petite amie et grand amour de Joe, est une connaissance de Catherine Régnier, secrétaire chez CBS Records, société qui s’est installée en France pour distribuer les disques des stars américaines. CBS est convaincue de lancer son premier artiste francophone et puis Jacques Plait, auteur, producteur et directeur artistique français connaît bien les Américains, adore le jazz et est bel et bien entré le monde de la chanson. Il s’intéresse beaucoup à Joe. Voilà, c’est le 3e disque et le premier tube « Bip-Bip » et puis « Guantanamera  » partagé avec la chanteuse grecque Nana Mouskouri (vidéo plus bas à gauche). Le 31 décembre 1965 est le début de la collaboration Dassin – Plait et le début du succès de Joe Dassin.

Joe Dassin et Mélina Mercouri ont enregistré une chanson ensemble en 1977 « Δεν πρέπει να συναντηθούμε » (= Οchi, Den prepi na synadithoume ou en francais « Non,il ne faut pas nous rencontrer ») dont les paroles originales sont de Yorgos Chronas et la musique de Yannis Markopoulos). Et puis, pendant une émission de télévision francophone en décembre 1977, Joe Dassin rend hommage à Mélina Mercouri qui venait d’être élue député en Grèce, en chantant sa chanson préférée « Γαριφαλλο στ’ αυτή » (= Garifallo sto afti » ou en francais « Oeillet sur l’oreille » , vidéo youtube plus haut à droite)

Joe Dassin disparait en 1980 : Faible du coeur depuis plus de 10 ans, il essaie enfin de se reposer avec ses enfants et sa mère à Tahiti mais le 20 aout, Joe Dassin meurt à l’âge de 41 ans à la suite d’un infarctus du myocarde.

   Photo de Joe et de Jules Dassin, son père.

Hommage a Joe Dassin : Cela fait déjà 33 ans que Joe nous a quitté. Heureusement, il est toujours avec nous. Il emporte toujours un succès immense et infini auprès du public de tous les âges et de toutes les nationalités. Il est connu dans le monde entier. Avec le temps qui passe et la mode qui évolue, Joe Dassin sera toujours le symbole éternel du talent, de la classe, de la chaleur humaine sensuelle et de la perfection.

Ses chansons continuent de rythmer notre vie : au cinéma, à la radio, à la télévision. Son palmarès est énorme dont les morceaux les plus connus sont  »

  • Les Champs-Élysées,
  • Le petit pain au chocolat, toi,
  • Et si tu n’existais pas,
  • Ça va pas changer le monde
  • et bien sûr L’Été indien qui va encore bénéficier cet été d’un éclairage tout particulier.

Pour retrouver Joe Dassin, je vous propose de l’écouter de nouveau, encore et encore, dans les 2 albums ci-dessous. Le premier comporte 3 CD et s’intitule « Best of Joe Dassin » . Le deuxième « Et si tu n’existait pas » est posthume (2013) : La chanteuse Hélène Segara, avec la permission de Julien Dassin (fils de Joe), chante avec Joe Dassin ses meilleurs tubes. Le résultat est on ne peut plus agréablement surprenant… La haute technologie acoustique répercute dans le présent et l’avenir le talent de Joe avec respect et sans le remplacer évidemment… A vous de choisir… Pour acheter, cliquer sur le/les cadre(s) plus bas à gauche). 
      

      

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *