Découvrir la Grèce en visitant Delphes

 Visiter Delphes au centre de la Grèce est une très bonne idée, si vous décidez d’aller passer des vacances en Grèce. Le sanctuaire oraculaire de Delphes est le nombril du monde grec antique jusqu’au 4e sc.avant J.C. Découvrez la Grèce en apprenant tout sur Delphes et autres sanctuaires de culte grecs.

Qu’est-ce qu’un oracle ?  L’oracle est une face fondamentale de la religion et de la culture grecques. C’est une réponse donnée par un dieu (A Delphes, Apollon) à une question personnelle, concernant l’avenir. L’intermédiaire entre Dieu et l’homme est souvent une prêtresse (A Delphes, Pythia). Ses paroles sont vagues et énigmatiques et donc c’est à l’homme étant venu au sanctuaire d’interpreter la réponse donnée. L’oracle était important dans la grece antique. Les gouverneurs des cités grecques venaient souvent a Delphes avant de prendre des décisions politiques importantes. Avant de se lancer dans la guerre de Troie, Pythia a avisé les rois grecs de la réussite.

  La pythie prononcant un oracle

 

En quoi croyaient les Grecs de l’antiquité ? Dès le 8e sc av. Jesus Christ, les Grecs adorent les 12 dieux d’Olympe. Les récits d’Homère et d’Hésiode nous expliquent les pratiques culturelles comme les sacrifices, les fetes et les rites qui accompagnaient la vie sociale et politique de toute la Grèce. Le culte des dieux avait des règles qui régissaient toute la collectivité d’une cité grecque. Les Grecs anciens croyaient en la piété (non pas la foi) qui est le respect d’un juste milieu, la connaissance de limites à ne pas franchir avec les lois divines. Il fallait respecter les traditions des ancêtres et d’accorder aux dieux des offrandes et des prières. Les cites grecques étaient protégées chacune par une divinité tutélaire. Si une cité manquait de respect, c’était risquer que la divinité cesse d’assurer la protection, danger qui concernaient alors tous les citoyens. Plus bas, les dieux de l’Olympe

Quel est l’importance de Delphes ? C’était le « nombril du monde » de l’Europe orientale. Delphes était un véritable centre de culte, symbole de l’unité du monde grec. Tous les gouverneurs et simples gens des cites grecques se retrouvaient à Delphes. C’était le centre d’unification des Grecs. Lors des célébrations religieuses grecques communes, les cités ne pouvaient entrer en conflits entre elles : C’était une période ou ne faisait pas la guerre.

Reconstitution du sanctuaire de Delphes : 1 – Autel, 2 – Temple d’Apollon, 3 – Théâtre, 4 – Enceinte sacrée, 5 – Trésors et monuments abritant les offrandes, 6 – Voie sacrée.

Il y avait-il d’autres sanctuaires en Grece ? Il existait différents espaces sacrés en Grece, les plus connus sont les sanctuaires pan-helléniques : Delphes, Olympie… On y pratique les jeux pan-helléniques (Olympique pour Olympie).  On y vient de toute la Grèce, ce sont des sanctuaires très importants. Chaque sanctuaire est consacré a un dieu particulier : Olympie à Zeus, Delphes à Apollon. Voir la carte ci-dessous pour voir ou étaient les sanctuaires grecs dans l’antiquité.

Comment est constitueéun sanctuaire grec ? À l’intérieur, il y a le temple consacré au dieu (voir plus bas a gauche, sur ma photo, le temple d’Apollon) un autel pour les sacrifices, des petits temples pour conserver les offrandes ou les trésors), un théatre souvent. Un stade à l’écart du site pour les jeux sportifs.

  

         

Le théatre de Delphes                                Le stade de Delphes (a 200 m du sanctuaire)

Quand les Grecs arretent d’aller dans les sanctuaires ? Avec l’arrivée du christianisme en Grece avec l’Empereur Byzantin Constantin en 324 (nouvelle Rome),  l’interdiction du culte des dieux de l’Olympe prend petit à petit fin : la fin officielle du culte d’Apollon Pythien, par exemple à Delphes, a lieu en   392. Le site est abandonné et les ruines sont progressivement recouvertes.

Le musée archéologique de Delphes : Il est un des musées les plus visités en Grece. Il fut fondé en 1903 et il abrite toutes les découvertes réalisées sur le sanctuaire de Delphes depuis la nuit des temps. Il expose principalement des statues, dont le célèbre « Aurige de Delphes » (478 av.JC), des frises architecturales comme le « trésor des Siphniens », des kouros, des offrandes faites au sanctuaire comme le sphinx des Naxiens etc

    Un visage si vivant… émouvant

Mon expérience : J’ai visité 3 fois dans ma vie le sanctuaire de Delphes et vu le musée 2 fois et a chaque fois, je reste émue devant le spectacle. Delphes est au centre de la Grèce au pied du mont Parnasse à 3h d’Athènes en car. Dans le centre de la Grece, vous pouvez visiter les villages voisins de Galaxidi et Itea, qui sont des destinations idéales pour des excursions d’une ou deux journées. J’ai toujours séjourné à l’hotel Pitho dans le village de Delphes (hotel remarquable avec très chaleureux accueil) à proximité du site de Delphes

Avez-vous eu la chance d’aller à Delphes ? Que signifie le site de Delphes pour vous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *