Que visiter dans la région de Corinthe en Grèce ?

Corinthe tour de la région s’impose. Que visiter dans la région de Corinthe en Grèce ? Les vestiges archéologiques. Corinthe, la 3e plus grande cité grecque après Athènes et Sparte.

 

 

 

Ou loger dans la région de Corinthe ? La dernière fois que je suis allée dans la région de Corinthe, c’était en mai. J’avais réservé aux Enalio suites, près de la plage de Lechaio. Vraiment rien a dire. Un petit paradis près de la mer.

 

 

 

 

 

Avant de visiter Corinthe antique, un petit mot sur la ville moderne de Corinthe s’impose. La ville moderne de Corinthe a été reconstruite au 19e sc. Elle compte 30.000 habitants environ. La ville se trouve à 80 kms à l’ouest d’Athènes dans le Péloponnèse. La nouvelle ville de Corinthe n’a rien de particulier à voir… du moins, elle ne m’a pas attirée. Par contre, Corinthe est entourée de beaux sites comme ceux de Lechaio, Isthmia, Kenchréai et du site archéologique de Corinthe. Autour de la ville, on découvre l’isthme Corinthien et entres autres le rocher imposant de l’ Akrocorinthe.

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte de la région de Corinthe

 

 

 

Les anciens ports de Corinthe (photo plus bas à gauche). La cité de Corinthe antique avait deux ports, celui de Lechaio dans le golfe de Corinthe et celui de Kenchréai du coté du golfe Saronique. La renommée de la ville comme force maritime était telle que que, quand les forces grecques se préparaient de nouveau à affronter la menace perse en 480 av.J.C., l’archistratège de la flotte maritime des alliés grecs était sous la responsibilité du Corinthien Euribiade. Le port de Kenchréai était long de 280m et était une grande base maritime grecque. C’est soi-disant de ce port que serait parti l’apotre Paul pour Rome.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ancienne Némée (photo plus haut à droite). Les Néméens étaitent une compétition sportive panhellenique qui a débuté en 573 av.J.C. et ces Jeux Néméens avaient lieu tous les deux ans en l’honneur de Zeus mais aussi em l’honneur de tous ceux qui se font fait tuer lors de la campagne des Sept chefs contre Thèbes, d’ou les habits de deuil apportés par les hellanodices (juges des J.O. antiques). Les Jeux se déroulaient au Stade de Némée et les cérémonies religieuses se passaient dans le temple dorique de Zeus. Ce qui est remarquable, c’est qu’il n’y a jamais eu d’habitations autour de Némée. Le lieu prend vie seulement pendant toute la durée des jeux, pendant lesquels sont concentrés athlètes et spectateurs provenant de tout l’espace grec.

L’héraion ou le port d’Hera (photo plus bas à droite) se trouve au nord ouest du gofe de Corinthe. C’était un port stratégique de grande importance pour les Corinthiens mais la location de Perachora, c’était bien plus qu’un simple pivot de communication. En effet, c’est là que se trouvait le temple sacré d’Hera qu’on vénère depuis l’époque géometrique du 9e sc. Sur ce lieu, on a construit deux temples à l’est consacrés à Héra Akraia et à Héra Limenia. Aujourd’hui, on ne trouve que les ruines que de l’Héra Limenia. Ce port ancien s’avère etre un des plus beaux vestiges de la civilisation pro-corinthienne. On trouve aussi des ruines dans la mer au bord du rivage.

 

 

 

 

 

 

Corinthe antique. Troisième puissant pole de la Grèce classique, après Athènes et Sparte, c’est Corinthe qui fut une cité réputée pour sa grande tradition maritime, laquelle a commencé à se créer déjà dès la période des Tyrans Périandre et Kypselos, son père (7e-6e sc.av.J.C.). L’Ancienne Corinthe controlait l’isthme. La ville fut détruite, suite à la soumission romaine en Grèce et elle fut reconstruite par Jules César qui a bien pris en considération l’importance stratégique de Corinthe antique. Elle était batie au pied du Mont Akrocorinthe ou s’étend aujourd’hui le site archéologique. Sur ce site remarquable, on peut voir le temple géométrique d’ordre dorique d’Apollon (photo plus bas à droite), la fontaine de Pirène, le Béma mais aussi le musée archéologique (photos plus bas à droite) qui a ouvert ses portes récemment apres une rénovation (Visite du musée de 9h à 15h pour sur, 8 Euros/entrée, plan plus bas à gauche).

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Aqueduc d’Hadrien était une oeuvre de titan pour l’époque du 2e sc av.J.C. C’est un véritable exploit de l’architecture méchanique. L’aqueduc d’Hadrien fut construit sous l’ordre de l’Empereur romain phihellène Hadrien dans le but d’assurer que toute la cité antique de Corinthe ait l’eau courante. Cette oeuvre gigantesque se fit apres la reconstruction de la cite antique par Jules César. L’Aqueduc avait ses sources du lac Stymphale. Il passait par la région montagneuse de Corinthe et prenait fin au Mont Acrocorinthe. La longueur total de l’aqueduc était de 85 kilomètres ! Aujourd’hui, on ne peut voir que très peu de vestiges de ce chef d’oeuvre et ils sont difficiles à explorer… Je voulais juste en parler, vu l’importance historique de cette construction.

Le diolkos de Corinthe est un chemin antique dallé de grosses pierres calcaires dures (photo plus bas à gauche). Cette oeuvre du 7e sc av. J.C parcourt 8 kms de route sur lequel des navires passaient pour aller traverser l’isthme de Corinthe. Il liait le golfe de Corinthe au golfe Saronique. Les navires allant jusqu’à 20t étaient portés sur des chariots tirés par des animaux et des hommes. On estime que c’est Périandre qui aurait débuté le chantier. Le diolkos fonctionnait jusqu’au 9e sc ap.J.C. C’est en 1893 qu’on construit le canal de Corinthe pour remplir la même fonction qie le diolkos antique (photo plus bas à droite)

Isthmia ou les miracles de verre. Un vaisseau d’Egypte vient d’accoster au port de Kenchréai, un jour du 4e sc av.J.C ou la mer était fort agitée. La protection du port ne suffit pas à cette mer complètement déchainée et le navire coule. Quand les explorations sous-marines ont mis au jour il y a quelques années une petite partie du contenu de ce bateau, ils ont découvert qu’il avait transporté des tableaux architecturaux en couleur et des mosaiques faites d’ivoire et de verre (opus sectile) qui provenaient d’un certain temple d’Isis pour etre délivrées dans un certain temple de la Méditerranée. Ces rares objets composés de morceaux de verre se trouvent aujourd’hui au musée archéologique d’Isthmia. Ces chefs d’oeuvres sont parmi mes objets préférés au musée, c’est pourquoi j’ai voulu en parler plus en détails…

 

 

 

 

 

 

L’Acrocorinthe, le temple d’Aphrodite, la source d’Ano Pirini (photo plus bas a droite).  La déesse Aphrodite était honorée dans l’ancienne cité de Corinthe. Selon la mythologie, le dieu Hélios lui a offert le Mt Acrocorinthe et donc, sur le mont, on a construit quelques temples sacrés ainsi que des “lieux consacrés à la déesse de l’amour” qui ont attiré pas mal de monde autour de Corinthe. Parmi ceux-ci, un lieu sacré est celui d’Aphrodite construit à peu pres au 5e sc-4e sc. On ne peut voir que ses ruines  en arrivant en haut sur la crete de l’Akrocorinthe en direction des murs du chateau regardant l’Isthme. Οn peut voir encore aujourd’hui une ancienne source qu’on appelle Dragonera ou la source d’Ano Pirini. Superbe… L’ancienne Akrocorinthe vaut vraiment le coup d’etre vue avec ses longs murs et ses portes, le chateau franc, l’ancienne mosquée, la grande citerne byzantine.

 

 

 

 

 

 

Pour vous orienter, voilà plus bas une carte de l’Akrocorinthe.

Etes-vous déja allé(e) à Corinthe ? Qu’avez-vous vu ? 

 

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

4 thoughts on “Que visiter dans la région de Corinthe en Grèce ?

  1. Bonjour,
    Très bon résumé, ça donne envie d’y aller !
    La dernière photo de la publication (temple d’Aphrodite je pense) peux il se visiter sur le site de l’acrocorinthe?
    Merci

    • Bonsoir,
      L’ancienne Akrocorinthe vaut vraiment le coup d’etre vue avec ses longs murs et ses portes, le chateau franc, l’ancienne mosquée, la grande citerne byzantine.
      Le temple d’Aphrodite tout en haut du site n’a plus que sa modeste base mais la vue sur les alentours est époustoufflante.
      Sincères salutations,

  2. Bonjour, merci pour cet article. J’y serais la fi du mois et j’espère avoir assez de temps pour visiter ce site. A votre avis, combien de temps pour visiter l’Ancient Corinthe ?

    Merci
    Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *