Quoi visiter en Grece continentale ? : Le Mont Pelion au bord de la mer Egée

  Quoi visiter en Grece continentale ? : Le Pélion au bord de la mer Egée bien sur. Une perle en mer Égée qu’il ne faut pas perdre dans sa vie : Passez un séjour vacances en Grèce cet été au Mont Pélion, habitat des Centaures de la mythologie grecque. Je vous propose un circuit Grèce continentale de 4 jours que j’ai maintes fois réalisé dans ma vie : Visite en Grèce du nord-est du Mont Pélion Grèce en passant par Tsagarada, Mouressi, Zagora, Kissos Plion, Agios Ioannis Pelion, Damouchari, Makrynitsa et Portaria

Pour recharger vos batteries, passez des vacances inoubliables au nord-est du Mont Pélion ou la temperature Mer Egee atteint 32 degrés en été en Grece Plages paradisiaques ombragées, soleil au rendez-vous, specialites culinaires grecques saines...  J’habite en Grèce depuis 25 ans au pied du Pélion et il ne constitue presque plus un mystère pour moi. Je voudrais partager mon expérience au Pélion avec vous en vous proposant un itinéraire de 4 jours dans le nord-est de cette montagne des Centaures.

Grece continentale Carte 

Image générale du Pélion : C’est une montagne de 1600m d’altitude dans la région de Thessalie, à proximité de la ville de Volos en Grèce. La verdure du Nord-est du Mont Pélion (forêts composées de platanes, de marroniers, d’hêtres etc) arrive jusqu’à la mer Egée, laquelle est incroyablement transparente et turquoise. Cette combinaison tranquille du bleu et du vert m’a toujours fait sentir que je vivais au paradis, un paradis bien Européeen que je n’échangerais pour rien au monde.

Histoire du Pélion :

  • Selon la mythologie grecque, la nymphe marine Thetis se maria, au Mont Pélion, lieu d’habitation des Centaures (personnages mi-homme mi-cheval mythologie grecque), avec Pélée roi de Phthie et de cette union naquit le mirmidonas Achille mi-dieu héros de la mythologie grecque et de la Guerre de Troie ! Son éducation a été confiée au Santore Chiron, lequel lui apprit comment être le meilleur tireur à l’arc.
  • Après la Chute de Constantinople prise par les Ottomans en 1453 et l’occupation de la Grèce donc par les Turcs Ottomans, le Pélion devient le refuge d’intellectuels grecs, d’enseignents, de moines et de popes, de commercants, d’artisans et d’artistes…, bref de personnes qui, au nom de la liberté, ne voulaient pas se rendre : Antimos Gazis, Rigas Feraios etc.. Avec les habitants locaux, des ateliers artisanaux, de petites entreprises commerciales, mais aussi des villages, des bibliothèques, des églises et des monastères se firent construire pour garder vivante l’Orthodoxie grecque ou le seul élément de la conscience et de la mémoire collective grecque qui fit survivre les Grecs après 400 ans de joug Ottoman (1453-1881). Voir plus bas à gauche l’école secrete ou a enseigné Rigas feraios (à droite, tableau de Nikolaos Gyzis)   

Commençons notre circuit voyage en Grèce de Volos en prenant la route qui nous mène au Pélion. Je vous conseille de réserver 3-4 mois à l’avance un appartement en montagne à Tsagarada avec vue sur la mer Egée. Je vous conseille ardemment de réserver au complexe Villa Zachos (réservez ici si vous voulez, photo plus bas a gauche) qui a une vue superbe sur la mer Egée. Très bon service et très belles chambres.

 

 

 

 

 

Si vous préférez etre en bord de mer, allez au complexe Agapitos Villas photo plus haut a droite). Il faut compter 50 Euros/personne/nuit. C’est a 5 minutes en voiture de la plage de Papa Nero. C’est le meilleur complexe d’Aghios Ioannis ; il est en amphitheatre avec piscine et beau restaurant. Le cadre est vraiment onirique entre la mer et la montagne, au frais. Il est a 15-20 minutes a pied de la plage de Papa Nero.  Vous pouvez passer la soiree au restaurant tranquille « Oraia Ammoudia ». En contraste,  il y a le camping de Agios Ioannis pour ceux qui veulent dépenser le moins possible (toujours à proximité de la mer)

L’image que vous avez plus bas et que vous retrouverez sur toutes les places des villages du Pélion est la suivante :

  • Sentiers pavés. Il faut savoir qu’aux siècles de la Turcocratie (du 15e au 19e sc), le Pélion était le refuge des Grecs ou une fourmilière ou les Grecs vivaient du commerce. Le transport des biens jusqu’aux autres villages ou jusqu’à la mer se faisait seulement sur le dos des mules, vu que le Pélion est une montagne très abrupte.
  • Les maisons d’architecture néo-classique typiques du Pélion. Ces maisons n’avaient pas de balcons et elles étaient souvent à 3 étages avec des toits en ardoise grise (Propan du Pélion). Au dernier étage appelé Anoii avec de jolies petites fenêtres, on avait la salle de séjour ou d’été ; au 1er étage, les chambres et au rez-de-chaussée appelé Katoii, la salle d’hiver avec la cuisine, les chambres de réserve de bois et de vivres (voir photo plus bas)
  • Les églises du 16-17-18e sc qui rassemblent les Grecs et entretiennent la mémoire collective des Grecs pendant les siècles de l’asservissement aux Ottomans sur la place des villages
  • Les cours des maisons largements fleuries d’ortensias, de camélias et de gardenias et les places ombragées à chaque fois par un platane presque millénaire et ou se trouve une église et une source d’eau fraiche.

Ces images prônent un retour aux sources, celles de la nature et du retour à la forme profondément humaine ou chacun retrouve la sérénite et la simplicité de la vie en communauté.

 

1er jour : Allez à Tsagarada et visitez les 4 places du grand village de Tsagarada qui s’unissent grâce à des sentiers. Vous avez là une idée des villages typiques du Pélion.

La place de St Paraskevi, la plus accessible de la route du Pélion, laisse apparaitre un platane géant, du jamais vu ! Sur cette grande place, vous y verrez des monuments aux morts et autres figures de commémoration historique. Vous pouvez vous asseoir à des cafés-tavernes qui offrent les produits typiques du Pélion (Tsipouro -apéritif- ou bière accompagnée de plats comme le Spetzofaii (saucisse villageoise cuisinée avec des poivrons), les Fassolia (= pois blancs) etc…

Place St Paraskevi Tsagarada Grèce                       Place Taxiarchon Tsagarada Grèce

Place Agios Stephanos Tsagarada Grèce                      Place St Kyriaki Tsgarada Grèce

2e jour : Allez visiter les villages de Kissos (près de Tsagarada), de Mouressi et de Zagora. Au village de Kissos Pelion, on trouve une des plus belles places du Pélion : Avec la très vieille et remarquable église Sainte Marina (basilique à 3 ailes construite en 1650, dont l’ iconostase -cloison couverte d’icônes séparant la nef du sanctuaire chez les chrétiens orientaux- fut couvert d’or en 1793), la grande fontaine (voir photo plus bas) , les monuments commémoratifs de guerre martyre, les petits cafés et les tavernes d’allure pittoresque.

   

Le village de Mouressi au Pélion offre une vue sublime des vallées verdoyantes menant jusqu’à la mer Egée. La place du village ainsi que l’église Ste Trinité Pélion ont l’ombrage parfait de tilleuls. Cette église est un bel exemple de basilique au décor intérieur fabuleux doté d’une iconostase en bois minutieusement sculptée d’un art vous laissant on ne peut plus admiratif(ve) (voir photo plus bas).

    

Histoire sur Zagora Grece Pelion: Le village de Zagora Grèce a la même structure depuis le 16e sc. C’est le village chef-lieu du Pélion avec 4 quartiers : St Georges, Ste Kyriaki, Ste Paraskevi et le St Sauveur. Du point de vue historique, Zagora était le grand village producteur de soie, grace à laquelle nombre d’artisans et commercants du coin vivaient. Il importait aussi de grandes quantités de laine. Le commerce était florissant et les produits embarquaient sur les bateaux Zagoriana vers ports méditerranéens

Dans le village de Zagora, vous pouvez visiter la bibliothèque municipale de Zagora avec plus de 15.000 livres et bien sur l’école secrète (sur la route Zagora-Chorefto) ou a enseigné Rigas feraios (photo tout en haut), l’ église St Georges du 18e sc avec un cyprès centenaire tout à coté et l’église Ste Kyriaki qui a un magnifique clocher.

     

Eglise St Georges Zagora Grece Pelion       Eglise Ste Kyriaki Zagora Pelion 

   

3e jour : Aller visiter le village Agios Ioannis Pelion. Il s’agit de mon village préféré au Pélion. C’est un des plus beaux villages car il y a deux superbes grandes plages (voir la plage de Plaka à gauche en entrant dans le village et la plage de Papa Néro à droite – photos plus bas). On y a, en plus, tout sous la main : épiceries, 2 boulangeries, un boucher et des mini-markets, sans compter les inombrables tavernes. L’essentiel à dire est que le village est très beau avec 2kms de Promenade, radicalement entre la mer et le village, et il est bien exposé en bordure de mer (voir photo plus bas à gauche). Puisque vous visitez le village avec ses ponts et ses églises, allez vous baigner. Et quand l’heure du déjeuner ou du diner arrive, allez au centre du village au restaurant « Akti » (« la cote » en francais) dont les proprietaires sont aussi ceux du complexe Villa Sunray (cf plus haut) centre du village ou à la taverne : « Chrissi ammoudia »(« la plage d’or » en francais) au fond à droite du village, à Papa Nero.

   

Village de Agios Ioannis Pelion (centre)      Un des ponts de Papa Néro a Agios Ioannis

    

Plage Plaka Agios Ioannis Pelion                  Plage Papa Nero Agios Ioannis Pelion 

4e jour : Allez visiter le village de Damouchari à 500m à pied au bout de la plage de Papa Néro. Ce village est le seul port naturel (jadis avec un grand mouvement commercial) de l’est du Pélion. C’est un petit village très pittoresque et très calme constitué de deux baies s’unissant avec une presque ile sur laquelle se trouvent les ruines d’un chateau. La baie plus au nord est actuellement un petit port avec des habitations et des tavernes. Au sud, il y a une très belle plage de galets blancs et des eaux si claires qu’on se croirait, comme partout au Pélion, a Hawai et au bout de la plage à droite, il y a des gorges qui s’enfoncent dans la montagne du Pélion.

 

Malheureusement, notre voyage dans le Nord-est du Pélion se termine et il faut retourner à Volos. Sur votre route, toutefois, faites une visite dans un des plus beau village de la région de Volos, à Makrynitsa. Le village de Makrinitsa du Pelion est un véritable joyau avec les fameuses maisons du Pélion, les petits musées, la fontaine et ses églises (dont l’église de St Jean) sur une place verdoyante ou se dresse un un platane millénaire.

    

Et enfin, poursuivant votre descente vers Volos, arretez vous à Portaria Pelion sur la jolie place du village. Elle regorge de fraicheur !

Le circuit circuit Grèce continentale de 4 jours que je vous propose est indicatif et bien entendu, organisez votre séjour comme bon vous semble. Quelques petites choses sont néanmoins certaines :

Réservez au moins 4 mois à l’avance pour avoir un bon hébergement à un prix intéressant. La saison ou les touristes sont reçus commence le 1er mai et se termine fin Octobre. N’hésitez pas à demander de meilleurs prix à chaque fois directement au propriétaire du logement que vous voulez réserver.

Louez une voiture à Volos pour pouvoir visiter les villages du Pélion.

Choisissez les mois de Juin et Septembre afin de pouvoir visiter tranquillement, sans beaucoup de monde autour de vous, tous les villages et afin de jouir des plages paradisiaques du Pélion en Grèce.

Suite à des vacances en Grèce passées en cet été 2013, j’attends de vos nouvelles !..

Votre guide plus bas peut etre utile. Pour l’acheter, cliquez sur le cadre plus bas à gauche.

 

   

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

5 thoughts on “Quoi visiter en Grece continentale ? : Le Mont Pelion au bord de la mer Egée

  1. Bonjour,
    De très bons conseils sur votre site, de jolies photos également !!
    Vous parlez plusieurs fois de voiture , mais est-il obligatoire pour visiter cette région d’être véhiculé ou le service de bus est suffisant en partant de VOLOS ?
    Merci à vous

    • Bonsoir, Certains cars vont de Volos une fois par jour dans certains villages du Pélion (Zagora, Aghios Ioannis etc) mais il n’y a pas de bus qui va d’un village du Pélion a un autre. Il est donc préférable de louer une voiture a Volos pour visiter tout le Pélion.
      Sincères salutations,

  2. Bonjour,
    Nous souhaiterions partir 3 semaines avec une ado dans cette région en juillet ou aout. Que nous conseillez-vous ? quels sont les incontournables que vous n’avez pas cités ? Sachant que nous restons pas mal de temps et que nous aurons une voiture.
    merci pour votre aide

    • Bonsoir,
      Vous passerez 3 semaines inoubliables au bord de l’Egée au mont Pélion en Grèce, c’est sur. Je vous conseille d’héberger (à l’hotel Sunray, par ex.) à Agios Ioannis ou la vie est très agreable : balades sur la promenade, cafés, pubs et petits magasins touristiques très sympas. En fin d’après-midi, vers 19h, sur la plage Papa Nèro, des partis de beach volley ont lieu… L’incontournable n’est qu’un : Agios Ioannis. Avec votre voiture, vous pourrez aussi voir tous les beaux villages du Pélion : Visitez Kissos, Tsangarada , Zagora… Un conseil : Ne réservez pas votre hotel trop tard : faites le avant Paques.
      Profitez-bien de votre séjour en Grèce.
      Bien amicalement,

      • Chère Régine,
        En ce qui concerne votre message d’aujourd’hui. Si vous devez aller en Crète en Juin prochain, je vous conseille de lire mon article sur la Crète
        http://www.decouvrirlagrece.com/quoi-visiter-en-crete-en-grece/ Il s’agit d’un intinéraire que j’ai moi-meme suivi il y a quelques années. Adaptez-le selon votre propre désir. Aller en Crète en juin, c’est idéal car c’est la meilleure période ou passer ses vacances en Grèce ! Attention, ne tardez pas à reserver votre billet d’avion et vos hotels : à effectuer à mon avis dans les 2 semaines qui suivent pour avoir vraiment le vol et les hotels que vous désirez.
        Bien amicalement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *