Trizonia au fond d’une langue de terre verte

La petite agglomération de Trizonia, au fond d’une langue de terre verte formant une petite île, se trouve dans le golfe de Corinthe. Un oasis grec coloré et calme à voir absolument.

 

Pourquoi aller sur l’île de Trizonia ? C’est une destination idéale en été…

  • pour des escapades d’une journée ou plus pour tous ceux qui, en famille, cherchent une petite île pour la baignade et la tranquillité.
  • pour ceux qui, en visitant la côte de Sterea Ellada (nord du golfe de Corinthe) en face du Péloponnèse, veulent aussi des moments de détente. Vous avez vu Nafpaktos, Livadia, Arachova, Delphes, Itèa et Galaxidi et le moment est venu pour un peu de repos sur l’île de Trizonia.

Trizonia est une île à seulement 600 mètres de la côte de la Grèce continentale et à 38 kilomètres du Péloponnèse. Elle a une surface de 3 km2 et n’a pas plus d’une cinquantaine de maisons dessus. Elle est habitée mais il n’y a pas plus de 150 habitants permanents hors-saison estivale. C’est la seule île habitée dans le golfe de Corinthe. Près de cette île assez plate je dirais, il y a les îlots de Rassoudi, Planemi and Aghios Ioannis. C’est une île avec une luxuriante végétation : On peut y voir des oliviers, des amandiers, des vignes, des eucalyptus, des cyprès et autres arbres au feuillage assez dense.

Comment aller sur l’île de Trizonia ? Vous arrivez à Trizonia en trois heures de voiture d’Athènes et en une heure de Patras. Des bateaux font régulièrement le va-et-vient de Chania en cinq minutes (coût du trajet, seulement 1 Euro par personne). De juin à septembre, il y a des bateaux toutes les heures de sept heures du matin jusqu’à tard le soir. Aucun véhicule motorisé ne circule sur l’île alors vous pouvez enfin respirer l’air fraîs en traversant l’île à pied. Oui, l’île est toute petite !

 

 

Ballade au village de Trizonia

 

 

 

Où loger à Trizonia ? C’est en partant de Galaxidi et en me dirigeant vers Patras fin mai 2013 que j’ai décidé avec ma famille d’aller voir l’île de Trizonia. J’ai été agréablement surprise en découvrant une petite île très mignonne. Le village principal de l’île était superbe. Je n’avais pas réservé d’hôtel à l’avance mais nous avons trouvé une chambre au Trizonia beach hotel. La plage était juste en bas de l’hôtel. Notre chambre était très simple mais nous avions une superbe vue sur la mer et au loin la montagne verdoyante.

A l’entrée du grand village pittoresque de Trizonia sur l’île autrement dit à l’entrée de la langue de terre de l’île, se dresse le pittoresque port naturel de Trizonia avec une marina aussi pour les yatchs (photo plus bas à droite). En arrivant en bateau, allez à votre hôtel et le soir, allez déguster du poisson fraîs dans le village au port (il n’y a en tout que trois tavernes, photo plus bas à gauche de la taverne Kalypso). C’est on ne peut plus agréable. S’il est midi, vous verrez les gens se baigner au bord de l’eau. Le soir, vous pouvez profiter de l’atmosphère conviviale autour de vous.

En arrivant dans le village, on peut admirer les maisons aux toits rouges et au loin, les hautes montagnes de la Grèce continentale. S’enfonçant dans le village, sur le fond vert de l’île, on admire les maisons aux portes et fenêtres couleur bleue azur (photo tout en haut)

 

 

 

 

 

 

Les églises de Trizonia. On peut visiter à l’extrémité ouest du port, sur une colline rocheuse cachée dans les pins, la grande église de Saint Georges (contruite en pierre en 1955, photo plus bas à gauche). De cette église, vous pouvez admirer les côtes de la région de Phokidas en face. Allez aussi voir la chapelle de St Paraskevi.

 

 

 

 

 

 

Les itinéraires de l’île de Trizonia. Vous pouvez suivre deux chemins pour explorer l’île. Dans les deux cas, le point de départ est le port de l’île. Le premier chemin à suivre : Vous marchez au bord de l’eau et dès que vous passez la marina, dirigez-vous vers les vignobles. Continuez ensuite vers Maravitsa, avec pour destination finale la plage de Pounta. Le deuxième chemin à suivre : Vous passez la marina mais cette fois, vous coupez à droite. Votre but est d’aller à Papagiannaina où il ya une belle plage avec des cailloux blancs, la plage Aspra Chalikia.

Les plages de Trizonia. La plage de Pounta (photo plus haut à droite) est à deux kilomètres du village et sa plage rouge est très belle avec son unique cèdre. On peut aussi voir les deux autres plages, celles d’Aspra Chalikia et de Kapsalès au sud et à l’ouest de l’île en face du Péloponnèse. L’eau est limpide et d’une couleur turquoise à couper le souffle. Tout autour de l’île, vous pouvez profiter aussi des mini-plages loin du monde pour vous détendre et remonter les batteries.

 

 

 

 

 

 

Voilà ce que j’ai vu. Avez-vous déjà visite la mini-ile de Trizonia ? Q’auriez-vous à dire ?

 

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “Trizonia au fond d’une langue de terre verte

  1. Belle presentation de Trizonia manque peut etre une approche des habitants Spiros,Yorgos,Yannis et j’en passe Merci tout de meme
    Cordialement
    JLC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *