Visite de l’ancien site à Dion au Mont Olympe

Visite de l’ancien site à Dion aux pieds du Mont Olympe. Dion est la cité sacrée des Macédoniens. Un site historique grec à ne pas manquer

Αποτέλεσμα εικόνας για ΔΙΟΝ

lors de votre visite en Grèce dans la région de Thessalonique. Le coeur de la Macédoine est en Grèce et découvrez-le.

«Θυσίας μεγαλοπρεπεῖς τοῖς θεοῖς συνετέλεσεν ἐν Δίῳ τῆς Μακεδονίας, Ἀλέξανδρος ὁ βασιλεύς…” . Je traduis : Le roi Alexandre a effectué de majestueux sacrifices à Dion en Macédoine (Diodore de Sicile, 17,16).

Pourquoi visiter le site ancien de Dion ? Dion est la ville sacrée des Macédoniens de 2.500 ans ! C’est l’un des centres religieux les plus importants du royaume macédonien. C’est là que les rois macédoniens organisaient des festivals et des jeux pour célébrer leurs victoires. C’est sur le sanctuaire de Zeus qu’Alexandre le Grand a organisé des sacrifices avant de commencer la grande campagne de conquête jusqu’en Asie.

Mon experience : J’ai trouvé ce site très surprenant : il est très grand et et baigné dans l’eau. On croirait entrer dans un parc naturel jonché de colonnes et de statues éparses. C’est très beau. Les mosaϊques sont d’une beauté  extrême.

Où se trouve le site de Dion ? Il se trouve aux pieds du Mont Olympe, à 5 kms de la côte.

Αποτέλεσμα εικόνας για map site dion greece  vue sur le Mt Olympe

Que peut-on visiter sur le site de Dion ? Les fouilles ont commencé en 1928 et elles se sont poursuivies jusqu’à aujourd’hui sous l’égide de l’Université de Thessalonique. Elles ont mis à la lumière une cité fortifiée entourée de zones de culte. Le site a été habité sans interruption de la période classique (6e sc av.JC) aux premières années du christianisme. Des édifices de divers périodes ont été découverts à divers niveaux au sol. Deux églises-basiliques paléo-chrétiennes, des résidences privées, des bâtiments publics, des ateliers, des magasins et de nombreux ateliers se trouvaient dans des blocs définis par des ruelles. En dehors des murs de la cité, on peut voir les sanctuaires des dieux, deux théâtres (un de la période hellénistique et un romain) et un stade.

Histoire du site de Dion : L’apogée de la cité commence avec le règne du roi macédonien Archélaos (414-394 av. JC.). Il y réalisait des jeux-concours sportifs et culturels à chaque fois d’une durée de 9 jours à l’honneur de Zeus (dieu des dieux d’Olympe), et des neuf muses. Ces jeux s’appelaient “in Dio Olympia”. Par la suite, le roi macédonien Pillippe II et son fils Alexandre le Grand fêtaient à Dion les victoires territoriales glorieuses des Macédoniens. Avant son expédition vers l’est, Alexandre le Grand, devenu roi de Macédoine, a organisé des sacrifices et des jeux en l’honneur de Zeus et a fait installer dans le temple de Zeus les statues de ses pairs tombés à la bataille de Granikos en 334 av.J.C. (photo plus bas à gauche). Après l’occupation romaine en Grèce, Dion devient une colonie appelée Colonia Julia Augusta Diensis et ce site connaît une seconde période de prospérité dans le 2e sc.après J.C.

 

Visite du site.  A la limite sud de la cité antique, on trouve les bains publics (thermae) constitués d’un imposant complexe de bâtiments d’une superficie de 4 kms2 datant du 2e sc après J.C.ainsi que les Grands Bains (thermae). Voyez la photo plus bas à gauche avec les superbes hypocaustes (système de chauffage). On découvre aussi de superbes mosaϊques. Je les ai trouvées absolument fantastiques !! 

 

Du côté ouest, on découvre la villa de Dionysos. Elle s’appelle ainsi à cause de la grande synthèse de mosaϊques montrant le dieu en question et couvrant le sol de la salle de banquet. Je découvre de nouveau d’admirables mosaϊques et je reste bouche bée…. ! (4 photos plus bas à droite)

   

Les Dieux de Dion. Parmi les dieux qu’on adorait sur le site, le plus important est Zeus Olympien, d’où le nom de la cité Dion (du grec Dias). Dans le temple du dieu, on a trouvé des colonnes de pierre où était gravées des inscriptions relatives à des traités d’alliance, des accords de frontières, des passages de votes officiels etc. Il y avait aussi le sanctuaire de Zeus l’Hypsistos (photos plus bas).

Le sanctuaire de Déméter (photo plus bas à gauche) se situe au sud du site, un peu en dehors des murs et de la Porte au bout de la voie principale de la cité. C’est le sanctuaire macédonien le plus ancien qu’on connaisse jusqu’à aujourd’hui. Il était actif du 6e sc av J.C jusqu’au 4e sc après J.C.

 

A l’est du sanctuaire de Déméter, on a découvert un sanctuaire consacré au culte des dieux Egyptiens Sarapis, Isis et Anubis (photo plus haut à droite). Dans ce même sanctuaire, existait le petit temple d’Aphrodite Hypolympiadia (déesse vénérée aux pieds du Mont Olympe).

Le théâtre de Dion de la période hellenistique est en dehors des murs. Il a été construit sous le règne de Phillipe V (221-179 av. J.C). C’est dans ce théâtre que le poète tragique Euripide présente ses tragédies “Archelaos et “Vacchai”. Un théatre romain se trouve au sud-est du théâtre hellénistique et il date du 2e sc.après J.C.

Le cimetière de Dion s’étend surtout au sud-est de la cité. Les monuments funéraires datent du 5e sc av.J.C jusqu’au 5e sc.après J.C.

Conservatoire et théâtre romains

Durant la période chrétienne et après, la cité de Dion devient plus petite et en son lieu central, se trouvait une basilique paléochrétienne datant du 4e sc après J.C. Le site de Dion semble avoir été abandonné dès le 5e sc.après J.C, suite à des catastrophes naturelles (séismes, inondations) et ses habitants sont partis pour vivre dans des lieux plus en sécurité aux pieds du Mont Olympe.

Le musée archeologique de Dion est dans le village actuelle de Dion. Il a ouvert ses portes en 1983 et il abrite notamment des découvertes de Dion et puis, du Mont Olympe et du départment (de Pieria). Tout est exposé dans les salles à 2 étages du musée, suivant des unités basées chacune sur une aire de découverte. Sont exposées des statues, des stèles, des pièces architecturales, des pièces de monnaie et une variété d’objets trouvés dans les sanctuaires, dans les grands bains et dans le cimetière de Dion. On peut aussi voir des objets relatifs à la vie quotidienne des habitants de l’ancienne cité de Dion. Ce que j’ai préféré au musée, c’est la grande mosaϊque en entrant à gauche, puis la statue de Zeus l’Hypsistos et enfin un excellent instrument musical, l’Hydravlis ! (photo plus bas)

    

Les événements actuels à Dion. On organise chaque été le festival Olympou. Il y a des représentations théâtrales et musicales dans l’ancien théâtre. En outre, en juin, le Marathon Olympus comprend des courses d’envergure internationale sur le Mont Olympe. Et puis, un River Party prend place dans la vallée d’Ayia Triada

Visites d’églises dans la region. On peut visiter des églises byzantines, post-byzantines et de pittoresques chapelles. L’église de Panayia Kontariotissa (10e sc), le plus ancient monument du départment de Piérias, la chapelle d’Ayia Triada à Vrontou (14e sc), les églises post-byzantines de St Dimitrios à la limite du site de Dion  et d’ Ayios Ioannis Prodromou à Nea Efessos ainsi que l’église de St Nicolas à Palea Vrontou (construite au 17e sc). Je ne les toutes vues au fil de mes années de vie en Grèce… elles sont d’un grand intérêt.

Αποτέλεσμα εικόνας για αγιος δημητριος διον St Dimitrios

Aimeriez-vous visiter le site de Dion près du Mont Olympe ? 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “Visite de l’ancien site à Dion au Mont Olympe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *