Lamia et les villages grecs au centre de la Grèce

La ville de Lamia dans le centre de la Grèce et les villages grecs d’Ypatis, Loutra Ypatis (les Thermes d’Ypatis), Pavlani et ses chemins de randonnées sur le Mont Iti.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Où se trouve Lamia ? C’est le chef-lieu du district de Phthiotide dans la région de Stérea Hellada (= centre de la Grèce). C’est une ville en amphithéâtre de 60.000 habitants que vous pouvez voir à votre gauche sur la route Thessalonique-Athènes.

Que voir à Lamia ? C’est une ville que j’ai visitée plusieurs fois. A vrai dire, elle est sympathique avec son château du 5e sc av.J.C, la place de la liberté avec son église Evanguelistrias (1861) et la place Athanassios Diakos. Je précise que ce grand héros de la guerre d’indépendance grecque de 1821 est mis à mort par les Turcs. Les conditions de sa mort furent horrible : Il fut empalé par les Turcs et brûlé vif le 24 avril 1821.

 

 

 

 

 

Où manger à Lamia ?  Dans le restaurant Odos Oniro. Pas loin du château. Très bon restaurant avec des plats fins et excellents. Les ingrédients sont frais et les assiettes sont copieuses. Il n’y a pas de vue sur un site intéressant mais c’est ok. En plus, les prix sont corrects.

Que visiter dans la région de Lamia ?

1. Le village que j’ai préféré c’est Ypatis. Il se trouve à 14 kms de Lamia au pied du verdoyant Mont Iti (2.150m d’altitude).  C’est le village que j’ai visité en premier ce printemps avec ma famille. A l’entrée du village, on peut voir plusieurs chutes d’eau dont celle de 15m de hauteur à proximité d’un moulin à eau. Pas loin, vous trouverez le chemin qui vous mène au château (40 minutes de marche). Le château d’Ypatis est illumné la nuit. C’est très beau de loin.

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin, on découvre la place du village avec son école et à côté le superbe musée byzantin d’Ypatis (ouvert depuis 2007, entrée 2 Euros) avec des mosaϊques, des vestiges d’églises paléochrétiennes et une belle exposition de pièces de monnaie -de l’antiquité à aujourd’hui-. C’est un musée merveilleux. Un des plus beaux parmi ceux que j’ai visités en Grèce continentale.

 

 

 

 

 

 

2. De la randonnée à Ypatis. On peut faire de superbes randonnées dans les gorges du Mt Itis. J’ai suivi le chemin No 5 qui nous emmène aux chutes de Kremastos. Le degré de difficulté était un petit peu élevé mais je voulais arriver à voir les chutes de Kremastos (route des Pharmakides, indications No 1 et 2). Mes efforts sont récompensés car le spectacle est subjugant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Les Thermes d’Ypatis dans le village Loutra Ypatis est la destination privilégiée des personnes du 3e âge de la région. Une cure thermale unique réalisable grâce à des sources d’eau chaude (33 degrés) qui émergent de la terre depuis le 5e sc av.J.C. L’eau provenant de cratères sous-terrains comportent de l’acide carbonique dissout et, à l’état libre, on a le dioxyde de carbone et le sulfure d’hydrogène. Ces deux gaz dans l’eau thermale à un rapport élevé font entrer ces eaux thermales dans une catégorie particulière de sources. Ces eaux sont très bonnes pour l’amélioration de la circulation sanguine.

Près de la station thermale (qui est public), on peut voir un kiosque fermé panoramique qui montre les eaux passant sous-terre.… ça sent un peu mauvais autour de nous mais le spectacle est curieux…

 

 

 

 

 

 

Où loger à Ypatis ? Sans hésitation, je vous recommande d’aller à l’Hotel Alexakis à Loutra Ypatis. Il se trouve à 200 m des piscines des Thermes (piscine intérieure et piscine extérieure). Les deux femmes propriétaires de l’hôtel entretiennent un suptueux bâtiment à la déco moderne minimaliste. L’hôtel avec ses 2 superbes palmiers à l’entrée a été rénové il y a cinq ans. Les chambres sont très propres et le petit-dej préparé dans la délicatesse.

 

 

 

 

 

Où manger à Ypatis ? A Loutra Ypatis, il y a une taverne à 100 m de l’hôtel qui s’appelle “Mouriès“. Vous êtes assis dans une cour fleurie sous les mûriers. Les plats sont traditionnels et attirants. Les prix sont corrects même si vous prenez une salade et une bière en plus du plat principal (15 Euros/personne). Je vous recommande aussi la taverne “Xanià l’entrée du village d’Ypatis : ils font de très bonnes fleurs de courgettes farcies à l’aneth. Pour ceux qui aiment la viande, allez a l’unique taverne du village de Kostalexis.

Le monastère Agathonos du 15e sc av.JC se trouve à 8 kms à l’ouest d’Ypatis. Il se trouve aussi au pied du Mont Iti à 550m d’altitude. C’est un monastère dédié à la Vierge Marie qu’a fait construire le moine Agathon au 14e sc. Le monastère fut en partie brulé par les Turcs Ottomans en 1822. Le monastère était également connu après le repos du moine Vessarion Korkoliakou (son corps embaumé se trouve dans la mini-chapelle à droite du monastère). Le monastère est aussi connu pour son icône de Notre-Dame d’ Agathonos considérée comme miraculeuse.

 

 

 

 

 

 

Gorgopotamos est une rivière provenant du Mont Iti. Ses deux courants bras coulent dans la rivière Sperchios. Cette rivière forme une profonde gorge dans le Mont Iti, sur lequel passe la ligne de chemin de fer national pour Thessalonique-Athènes. L’ancien pont de Gorgopotamos de 30 mètres de hauteur et de 250m de longueur est connu nationalement car les résistants Grecs l’ont fait exploser pendant la 2e guerre mondiale le 25 novembre 1942 pour que les Allemands n’y passent pas. En signe de représailles, les Allemands ont executé beaucoup de Grecs a Ypatis. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon expérience : Découvrir la ville de Lamia et ses alentours est unique. La ville de Lamia est très vivante aussi bien d’un coté que de l’autre mais nous avons la tranquilité de ses villages aux alentours lourds d’histoire ancienne et contemporaine. C’est une région qui s’est beaucoup battue pour son indépendance (celle de 1821 et celle de 1939-45) et cela se voit dans les villages où il y a nombre de commémorations (avion à Lychno ; statues, char d’assaut et canons à Ypatis, plaque de commémoration de Diakos sous le platane de Koubotadès, etc…). C’est une région rurale où on mange bien (tavernes de Koubotadès, Ypatis et Kostalexi avec ses bons plats grillés). Le Mont Iti offre de nombreux chemins de randonnées : 18 chemins d’Ypatis, de Kastania, de Diasselo, de Pavlani etc. Le parc national naturel d’Iti est unique. Ses monasteres sont celui de St Jérusalem à Arsani (4,5 kms d’Ypati) sont magnifiaues. Je n’y suis pas allé voir ce dernier car le chemin me semblait difficile mais mon époux oui (grande photo plus haut)

 

Aimeriez-vous visiter la région de Lamia ? Si vous y êtes allé(e), qu’auriez-vous à dire ?  

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

2 thoughts on “Lamia et les villages grecs au centre de la Grèce

  1. Bonjour, merci pour votre site et toute les bonnes info

    Je me rend en Grèce en septembre et cela sera mon premier voyage en solo.
    J’aimerais passé une nuit sur lamia et faire la rando kremastos le matin.
    Je voulais savoir si vous pouviez me donner plus d’info.
    Temps de la rando et difficultés.
    En vous remerciant bcp

    Cordialement
    Mélodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *