Moutzouris, un petit train de Grèce

Le petit train Moutzouris sur un trajet qui mêle l’histoire et les mythes de la montagne du Pélion au dessus de la ville de Volos.

Dix heures, gare de Léchonia.(à une dizaine de kilomètres de Volos). Le sifflet joyeux du Petit Train annonce le départ pour une promenade inoubliable. La voie ferrée, l’une des plus étroites du monde (60 centimètres), porte les quatre wagons en bois du “Moutzouris” (le “Barbouilleur”), surnom traditionnel du Petit Train, en référence à la vapeur et à la fumée que sa locomotive, autrefois, laissait échapper sur son passage.

Entre Léchonia et Miliès, le tracé est escarpé, avec une végétation très dense de buissons, d’oliviers et de platanes. Le trajet à flanc de montagne offre un panorama exceptionnel sur le Golfe Pagassétique (de Volos). Et les 20 km à l’heure -grand maximum-  permettent aussi le coup d’oeil le long de l’unique voie, sur les ravins, les petits tunnels et les viaducs, comme les petites touches d’un superbe tableau. Après son seul arrêt à Ano Gatzéa, le Petit Train poursuit vaillamment son chemin, en soufflant, et en balançant ses wagons, sur 15 km, en… 90 minutes !

 

 

 

 

 

Jusqu’à Miliès, importante bourgade chargée d’histoire, on se remplit les yeux des beautés de la nature, mais aussi des magnifiques réalisations humaines, notamment des ouvrages d’art du tracé historique -pierre de taille et calcaire gris- dont la technicité mérite l’admiration : murs de soutènement, élégants viaducs élancés, arches et entrée de tunnels. Une mention spéciale pour le pont en pierre de taille à cinq arches de Kaloréma (photo plus haut à gauche), près de Malaki.

A l’approche de Miliès, le paysage se révèle d’une beauté plus sauvage, surtout au passage du Pont métallique de Taxiarchis, surnommé “le Pont De Chirico” (photo tout en haut), nom de son concepteur, père du grand peintre Giorgio De Chirico. En passant sur ce pont, les rails forment une courbe, alors que le pont est parfaitement rectiligne.

La gare de Μiliès marque le terminus de votre voyage (photo plus bas à gauche). Un pittoresque chemin muletier grimpe vers la place centrale du village (“Platia”). Des maisons d’hôtes traditionnelles de charme, des tavernes, l’église des Archanges -érigée en 1741-, le musée du folklore et la bibliothèque, une des plus anciennes de Grèce, sont autant de curiosités à ne pas manquer ! La descente de Miliès vers la plaine par le trajet retour offre une seconde opportunité au voyageur de profiter pleinement de cette excursion sur cette ligne mythique, la plus pittoresque de Grèce.

 

 

 

 

 

La route des mythes. Le Petit Train du Pélion croise la route mythique des Centaures, mais aussi celle des Douze Grands Dieux de l’Olympe tout proche, qui avait coutume de passer l’été au frais, dans cette belle région, selon la mythologie. C’est sur ses pentes couvertes de forêts touffues et particulièrement autour de Miliès, terminus de notre ligne, que la tradition situe les Noces de Thétis et Pélée, parents du héros Achille. Là aussi vivaient les Centaures, et c’est à cet endroit qu’eut lieu la célèvre bataille entre les Centaures et les Lapithes qui se disputaient la belle Ippodamia (photo plus bas à droite). Dans le dernier virage avant Miliès, sur le flanc du ravin de Taxiarchis se trouve la grotte du Centaure Chiron le Sage, personnage que l’on retrouve dans de nombreux mythes, mais connu surtout comme le précepteur d’Achille. Chiron, qui était guérisseur, avait offert aux parents d’Achille le fameux javelot que le héros utilisa plus tard pendant la guerre de Troie. La grotte de Chiron se trouve au pied du rocher sur lequel est construite l’actuelle chapelle de Taxiarchis (photo plus bas à gauche avec moi !). On raconte qu’un passage secret partant de l’intérieur de cette grotte rejoint à travers la montagne une autre grotte près de Malaki, et même qu’il pourrait aboutir encore plus loin, jusqu’à la colline de Goritsa, à l’entrée est de Volos.

 

 

 

 

 

(Métope 10, Parthénon)

Ce Petit Train a une histoire. Le Petit Train historique qui reliait autrefois Volos à Miliès, emprunte aujourd’hui un tracé chargé d’histoire. En effet, sa construction débute en 1892, avec un premier tronçon jusqu’à Léchonia, finalement  livré en 1896. Le tronçon restant  jusqu’à Miliès fut construit ensuite, pour une mise en service en 1903. La responsibilité du chantier fut confiée à l’ingénieur Evaristo De Chirico, père du célèbre Giorgio de Chirico, né à Volos en 1888. Présent sur le chantier de la voie ferrée, le jeune Giorgio a pu observer ce nouveau moyen de transport qui l’a plus tard inspiré et occupe dans son oeuvre une place importante. On retrouve en effet dans de nombreux tableaux du maître la silhouette lointaine d’un petit train souvent à demi-cachée derrière des murs et des arcades, figurant peut-être le regard furtif d’un enfant “épiant” le monde des adultes.

L’accès de Léchonia à Miliès. Le Petit Train circule du printemps à l’automne, avec un trajet aller-retour sur Miliès. La durée du voyage est d’1h30 dont 15 minutes d’arrêt à Ano Gatzéa, pittoresque petite gare qui vous accueillera avec des boissons fraîches, un café ou un “tsipouro” local.  L’accès à la gare d’Ano Léchonia (12 km de Volos). En bus, il faut prendre la ligne Volos/Léchonia/Platanidia. La gare se trouve à 50 mètres de l’arrêt de bus à Ano Léchonia. En voiture, c’est le même trajet. A Ano Léchonia, il faut prendre la petite rue sur la gauche, signalée par une pancarte touristique marron et jaune, visible de la route départementale. Le parking est gratuit sur la place de la gare.  L’accès à la gare de Miliès. C’est difficile par le bus mais plus simple en voiture. Il y a peu de place de parking autour de la petite gare de Miliès. Il faut donc suivre le panneau touristique marron et jaune à gauche en arrivant dans le virage avant le village.

Le Petit Train est disponible à la location sur demande toute l’année. Pour tout renseignement concernant les horaires, les tarifs, les réservations et une éventuelle location, prière de contacter l’agence TRAINOSE de Volos, tel/fax 0030 2421 39723.

Source : Trainose. Traduction de mon amie Marie-Elizabeth HELLY, Professeur de français.

Vivant à Volos, je profite bien du Petit Train que je vais revoir quelquefois. Aimeriez-vous bien voyager dans le Petit Train Moutzouris de Volos à Miliès ? 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *