Antiparos la plus curieuse ile periph de Paros

Antiparos la plus curieuse ile periph de Paros. Voyage au coeur des Cyclades. L’ile pour se divertir et ile pour se relaxer pendant votre été en Grèce avec vos amis.

 

 

 

 

Ou est Antiparos ? Antiparos est une petite île de 35 kms2 et de 1000 habitants à proximité de l’île de Paros dans les Cyclades. Cette une ile touristique connue pour les partys qu’on y fait mais aussi pour son coté paradisiaque. L’ile vit du tourisme et de la peche. Au sud-ouest de l’île, il y a l’ile de Despotiko,  un lieu de grande importance archéologique

Comment aller sur l’ile ? Rien de plus facile car l’ile se trouve à moins de 2 kms de sa grande soeur Paros. Le petit port de Pounda sur l’île de Paros a des ferrys qui naviguent souvent pour le port (et ville principale) d’Antiparos à l’extrémité nord Est de l’île. Sur l’ile, vous pouvez louer une voiture si vous y etes avec vos amis.

Ou loger sur l’ile d’Antiparos ? J’y suis allée tout début juillet 2014 avec mon mari et des amis  en revenant d’un petit séjour à Paros. Voulant etre quelque peu éloignée de la masse touristique de Paros, nous avons trouvé des appartements pas très cher au Ergina Summer resort près du village de Soros. Nous étions près de la belle plage de Soros. Le complexe était spacieux et très propre. Bravo aux propriétaires ! (photo plus bas à droite du complexe).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte d’Antiparos

 

Une très belle ile pour ses cotes, ses plages et ses grottes.

La ville d’Antiparos. Antiparos est connu pour sa beauté distinctive propre aux iles des Cyclades avec ses maisons blanchies à la chaux, ses rues pavées nickelles et ses beaux bougainvilliers décorant les maisons (2 photos plus bas). La ville d’aujourd’hui couvre un chateau vénitiens du 16e sc. On peut encore voir ses murs ci et là (photo plus bas à droite). Il y a beaucoup de cafés, restaurants et magasins dans ses rues larges qui mene jusqu’à la jetée au bord de la mer avec sa petite marina. J’ai aimé m’y balader tot le matin avant 11h avant la chaleur de la journée et la sortie des touristes. J’ai vraiment cette sensation de vacances dans un endroit chaleureux aux belles images ensoleillées…   

 

 

 

 

 

 

Les plages paradisiaques d’Antiparos. L’ile d’Antiparos est entourée de grandes et jolies plages comme celles de Panayia sur la cote Est mais je préfère les plages un peu plus calmes du sud-ouest et sud-est comme celles de Soros (photo plus bas à gauche) et de Livadia et puis les idylliques plages de Aghios Sostis et de Faneromeni (photo plus bas à droite)…. ces dernières sont oniriques !  La mer tout autour d’Antiparos donne envie de prendre le tuba et de faire un peu de plongée tellement elles sont claires et propres !  Ou trouver des eaux si limpides en Méditerrannée ? La propreté est au nombre très importants d’ile ou la faune et flore maritimes nettoient la mer…

 

 

 

 

 

 

Les grottes d’Antiparos. Au centre de l’île, au pied de la roche la plus haute d’Antiparos, cela vaut le coup d’aller visiter la grotte d’Antiparos, l’une des plus belles de Grèce. La grotte était habitée dès l’époque néolithique. Elle est devenu lieu de culte de la déesse Artemis. Aujourd’hui, on peut voir a l’entrée de la grotte la charmante petite église d’Aghios Ioannis Sipilotis. Des personnages historiques importants sont entrés dans cette grotte aux subjugantes stalactites et stalagmites comme les compagnons d’Alexandre le Grand, le roi grec Otto et des marquis français du 19e sc. Le site est formidablement bien eclairé et organisé

 

 

 

 

 

Tour de l’ile d’Antiparos. Un tour autour de l’ile d’Antiparos s’impose afin de voir les étonnantes formations des rocheuses abruptes autour de l’ile et une partie de Despotikos. Le voyage autour de l’ile dure 7 heures environ pour les ferrys de Paros et coute environ 40 Euros par personne. Le spectacle est superbe quand vous arrivez pres de la roche. On vous laisse plonger dans les eaux turquoises.

 

 

 

 

 

 

Une visite sur l’ile de Despotiko. Vous pouvez prendre un bateau pour aller a Despotiko. C’est une île inhabitée peu connue avec de belles plages. C’est un musée ouvert comme l’ile de Délos Il y avait le temple d’Apollon. On y adorait sa sœur Artemis et la déesse Estia. Aujourd’hui,  cette ile majestueuse de sens n’est plus qu’une tache beige lunaire sur le fond bleu profond de l’Egée mais j’ai adoré ma visite près du site archéologique et la longue plage devant.

 

 

 

 

 

Le coucher de soleil à Sifneϊko. J’ai aprecié 2 fois mon petit café du soir à 8h30 sur la terrase d’un café a Sifneϊko avant de retourner pour un diner tranquille à Soros.

 

 

 

 

Mon expérience : J’ai aimé cette ile pour ses superbes plages, sa fameuse grotte et pour le tour de l’ile avec ses roches insolites mais je ne suis pas allée sur l’ile pour m’y éclater dans les beach-partys tout simplement parce que je n’ai plus 20 ans mais presque 50 et cela ne me dit plus rien de faire la fete jusqu’au matin. Grace à Dieu, j’en ai pas mal profite dans les Cyclades quand j’étais plus jeune. J’ai aimé mes petits tours en kayak. J’ai adoré faire un tour vers les petites chapelles de l’ile. Je comprends pourquoi le célebre Tom Hanks a choisi cette ile comme résidence d’été…!

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *