Assistez à la relève de la garde grecque

Assistez à la relève de la garde grecque ou des Evzones devant le monument du soldat inconnu devant l’Assemblée des Grecs sur la place Syntagma au coeur d’Athènes.

 

Qui sont les Evzones ? Le corps des Evzones existent depuis 1868 et il a un caractère purement cérémonial. Il prend aujourd’hui le nom de “Garde présidentielle” depuis 1974 mais il est toujours basé sur le courage, l’excellence, l’éthos et le dévouement au devoir national. Dans le cadre du respect et de la préservation de la tradition nationale grecque, les Evzones symbolisent l’héroïsme, le sacrifice et la victoire des Grecs. Avec le drapeau grec, l’Acropole et le monument du soldat inconnu, on a ici les symboles unifiés de la patrie grecque. Ces hommes reçoivent une éprouvante formation militaire pour incarner dans la conscience des Grecs le modèle de la bravoure. Ils portent le glorieux uniforme porté par les révolutionnaires Grecs dans la période de lutte nationale contre le joug ottoman (17e au début du 20e sc).

Pourquoi voir la relève de la garde grecque ? La scène de la relève est un spectacle unique symbolique pour les Grecs. Εlle a lieu toutes les heures, 24h sur 24 même pendant l’hiver rigoureux. Les mouvements de l’evzone, lors de la relève, ont une signification profonde comme chaque pièce vestimentaire d’ailleurs. L’Evzone ou Tsolias comme disent plus communément les Grecs à plusieurs taches à accomplir dont celle de la relève devant le monument du soldat inconnu (photo tout en haut).

Les mouvements de la relève. Pendant le changement de la garde, la levée et l’étirement du pied haut devant est une représentation historique des coups de pieds lors des combats corps à corps. Le pied salue ensuite les morts pour tomber après avec force sur le sol en faisant du bruit pour dire que la Grèce est la, toujours présente et démocratique. Le pied est ensuite poussé vers l’arrière comme pour expédier les 400 années d’esclavage qui ont passé (1453-1830). L’union des deux jambes symbolise l’unification des Grecs sur tout le sol hellénique. Les Evzones sont les élus de l’armée grecque et ils font partie de la garde présidentielle grecque. Après une stricte évaluation du physique, le soldat doit subir un entrainement exhaustif de six semaines. L’Evzone qui doit en sortir doit etre beau et viril, solide et inspirant confiance mais il doit rester impassible. L’expression de son visage ne doit montrer absolument aucun sentiment et son regard doit rester tout à fait droit. Il doit être capable de rester complètement immobile pendant au moins trois heures, s’il le faut.

 

 

 

 

 

La tenue vestimentaire de l’evzone. L’uniforme est de couleur claire en hiver et de couleur bleue marine en hiver.  ΛL’uniforme avec les tsarouchia (sabots à clous) pèsent plus de dix kilos. C’est la fustanelle qui est la partie vestimentaire la plus étonnante, à mon sentiment. Cette jupe courte aux 400 plis était portée depuis le 18e par les Grecs de la guerrilla en montagne contre les Turcs ottomans. Le gilet blanc brodé de noir et de fils dorés qu’on appelle Fermeli représente des dessins liés à l’ancien folklore grec. On peut y voir les initiales X et O qui correspondent aux mots Xριστιανός (en francais Chrétien) et Orthodoxe. Les tsarouchia rouges en cuir lourd comprennent en dessous 60 clous responsables de l’imposant son sur le sol lors de la relève. On dit que le caractéristique pompon au bout du sabot servait à cacher des petits objets pointus pouvant surprendre et blesser un ennemi pendant une lutte corps à corps. Pour finir, parlons du pharion porté élégamment sur la tête de l’evzone. C’est une pièce typique grecque avec son long gland noir sur le coté. Ses couleurs rouges et noirs symbolisent les sacrifices, le sang, le deuil et les larmes des Grecs sur l’autel de la liberté pendant les quatre siècles de domination turque ottomane. Le gland noir symboliserait la larme du Christ au moment de la crucifixion. L’evzone a toujours cette mission d’hisser les valeurs des Grecs pérennes.

Les autres devoirs de l’Evzone. Les Evzones d’aujourd’hui ou la garde présidentielle existe depuis 1974 et ils sont le symbole de l’héroïsme et de la victoire. Ils attribuent avec fierté et respect les valeurs grecques devant le drapeau qu’ils montent à l’aube et qu’ils descendent au coucher du soleil sur le rocher sacré de l’Acropole d’Athènes chaque dimanche (photo plus bas à gauche). Un autre devoir pour eux est de garder l’entrée du Palais présidentiel d’Athènes qui est situé au bout du Jardin national (en grec, Ethniko Kipo) et dont l’entrée se trouve rue Hérodou tou Attikou (photo plus bas à droite) . Ils sont au service du Président grec et recoivent avec le président les ambassadeurs étrangers. D’autres taches à accomplir, c’est de garder la frontière gréco-turque au nord-est du pays. Ils sont également présents au début du défilé du 25 mars (fête nationale grecque, jour de la révolution grecque en 1821) à Athènes mais aussi à la 5e avenue de New York pour la diaspora grecque. Pour finir, ce sont les Evzones qui amènent la lumière sacrée de la résurrection du Christ le samedi de Paques, de Jérusalem à Athènes.

 

 

 

 

 

 

L’histoire de l’Evzone.  Le titre “Ev-zonos”, signifiant guerrier “bien ceinturée” retrouve ses racines à l’époque d’Homère. Les guerriers qu’ils décrivaient étaient très grands et bien armés, ils avaient un armement léger, un excellent physique et une grande robustesse. Α travers les siècles sombres de l’occupation turque ottomane en Grèce (1453-1821), l’uniforme de l’Evzones d’aujourd’hui était portée et honorée par les guerrillos grecs (qu’on appelle Klephtes et Armatoli, en grec (photo plus bas a gauche du héros grec Kolokotronis) vivant dans les plus hautes montagnes sur tout le sol grec. Ces derniers n’ont jamais pu etre réduits en esclavage. Ce sont eux qui ont formé le noyau armé de la révolution grecque pour l’indépendance nationale (1821-1830 année de la constitution d’une nation grecque). Pendant les guerrillas qui ont suivi contre les Turcs insistant à rester en Grèce et pendant les guerres balkaniques contre les Bulgares (1912-13), les Evzones ont contribué aux batailles victorieuses. Ils étaient aussi activement présents au cotés de l’Entente durant la 1ère guerre mondiale et bons combattants contre l’axe lors de la 2e guerre mondiale (photo plus bas à droite).

 

 

 

 

 

 

Mon expérience. Je me retrouve devant le Monument du soldat inconnu à chaque fois que je suis à Athènes pour recevoir des membres de ma famille ou des amis proches. C’est l’évènement précieux qu’ils veulent absolument voir. Le spectacle est merveilleux pour eux et ils prennent plein de photos ! Eux ne le voient pas mais moi, suite à mes 30 ans de vie en Grèce, je distingue en ces Evzones toute la puissance patriotique des Grecs. Les valeurs du Grec pour préserver son sol depuis 3.500 ans av.J.C a toujours cette belle intensité. La chrétienté orthodoxe, la fierté de sa racine grecque ancienne et l’amour de la patrie et de la famille sont ces éléments qui lui font garder confiance en lui. Je pense que ce peuple qui a passé mille obstacles si pénibles depuis des siècles qu’il n’a plus peur de rien. Il a confiance en lui et avant tout, il sait qui il est.

Avez-vous vu la relève de la garde grecque ? Quels ont été vos sentiments ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *