Dans une ville grecque tranquille, Karditsa

Dans une ville grecque tranquille, Karditsa, on est entourés d’histoire grecque ancienne et plus contemporaine. Découvrez cette humble région de Thessalie.

 

Où se trouve Karditsa ? C’est une ville de presque 40.000 habitants près des montagnes d’Agrafa et au beau milieu de la plaine thessalienne dans ma région, en Thessalie. Elle se trouve à 100 kms de chez moi. J’ai visité la ville et le coin, il n’y a même pas un mois. J’y suis allée avec mon mari et quelques collègues de travail. Nous sommes restés quatre jours à Karditsa afin de visiter la ville et sa région.

Karditsa est une petite ville avec peu d’habitants donc avec des rythmes qui ne rappellent certainement pas Larissa ou ma ville, Volos. À Karditsa, à première vue, la vie coule plus calmement. On remarque tout de suite les pistes cyclables et ses belles anciennes maisons en pierre.

Où loger à Karditsa ? J’avais réservé pour cinq personnes à la villa Barka qui vient d’ouvrir au public. C’est un endroit formidable au beau milieu d’une nature tranquille à 4 kms de Karditsa vers le village de Georgiko. Nous visitions les alentours de la ville la journée et en fin d’après-midi, nous allions visiter la ville. Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter Karditsa, même si j’y avais une amie, il y a déjà longtemps de cela. Je pense que mieux vaut tard que jamais et voilà comment s’est passé mon séjour…

La fontaine de la place de la liberté ou en grec platia Elefthérias (photo plus haut). On y trouve une fontaine en marbre noir de style hautement moderne avec des symboles. Je vois les quatre côtés de la fontaine comme une boussole. Les signes métalliques symbolisent les vents, les saisons et l’histoire de la région.

Le parc Pavsilipo se trouve au centre de la ville de Karditsa et c’est vraiment le poumon de la ville dans tous les sens su terme. Αu début du 20e siècle, le maire de la ville réussit à obtenir un don de la part du maire d’Athènes, le général Pausanias Katsotas. Il s’agissait de quatre statues (trois Muses et la Grâce) que vous pourrez voir sur la place principale : Thalie, Aglaé, Erato et Clio ont été transférées et placées sur des piédestaux en pierre dans la partie gauche du parc. On peut voir aussi une statue du grand politicien grec de la région, Nikolaos Plastiras.

 

L’église imposante de St Konstantinos. C’est la plus grande et importante église de la ville au bord du parc Pavsilipo. Elle est dédiée au 1er empereur Constantin 1er de la nouvelle Rome de l’est et à sa mère chrétienne Eleni. Elle est cruciforme avec un dôme et elle a été bâtie en 1910.

 

 

 

Autour de Karditsa, nous avons décidé de visiter les endroits suivants. Tous ces lieux n’étaient que d’agréables surprises pour moi. Je vous en fais une description plus bas.  

L’ancien temple d’Apollon est près du village de Mitropoli à 12 kms à l’ouest de Karditsa. Il est de style dorique et date du 6e siècle av.J.C. Il avait une longueur de 31m et une largeur de 14m et était tout fait de pierre sédimentaire. Il comportait trente colonnes. Ce qui est le plus remarquable, c’est qu’il a été enfoui par son propre toit, suite à une incendie ayant eu lieu au 2e sc av. J.C. Ce temple n’a jamais été retrouvé, avant un beau jour en 1997. Le ticket pour visiter le temple (le matin) coûte 3 Euros.

 

 

 

 

 

La tombe mycénienne Georgiko qu’on ne peut pas voir. Elle se trouve presque à 2 kms au sud du temple d’Apollon. Elle a été découverte par hasard en 1917 quand des ouvriers qui enlevaient des pierres de la colline de Xinoneriou pour une construction pas loin. Cette tombe à tholos (ou voûtée) se situe entre les villages de Georgikou et Xinonéri sur une colline au beau milieu d’une plaine. Cette tombe date du 14e siècle avant J.C. Un long couloir mène à la tombe haute de 9m restée intacte mais malheureusement, elle n’est pas ouverte au public. C’est une déception pour moi surtout envers l’Etat grec.

Le lac Plastira se trouve à 20 kms au sud-ouest de Karditsa ou à 10 kms de Mitropoli. C’est un lac artificiel qu’on appelle aussi lac Tavropos (en effet, il garde les eaux de la rivière Tavropos ou Megdovas)et qu’on a visité pendant une journée entière. Il a été créé en 1960 avec un barrage afin d’approviser la plaine fertile de Thessalie en eau et afin de rendre possible la production d’éléctricité. Après tant d’années, en regardant ce lac, j’ai l’impression, qu’il a toujours existé. Son aspect naturel fait bien partie d’une création durable, quoique l’intervention humaine était intense, il y a 80 ans, dans la région. Les habitants de Karditsa sont fiers de leur lac, avec ses sentiers à diverses altitudes propices à la randonnée au bord du lac et dans la forêt à côté. J’ai bien aimé mes pauses près du barrage.

Le château de Fanari se trouve dans le beau village de Fanari à 10 kms au nord-ouest de Karditsa, sur l’ancienne cité d’Ithome. Nous avons décidé de consacrer une journée entière pour visiter le château et les environs avec un arrêt dans une bonne taverne du beau village d’à côté, à Kanalia. En arrivant à Fanari, on voit tout de suite la forteresse sur la colline. Ce château est byzantin et a été construit par le Despote de l’Epire Jean II Orsini au 14e sc. après JC, quand cette région était la pomme de discorde entre l’empire byzantin et les grands propriétaires fonciers locaux. Je vois que cette citadelle se trouve bien préservée presque dans toute son intégralité, ce qui est rare dans la région de Thessalie. Le diamètre du fort est d’environ 100m et six tours le renforcent. A l’intérieur, j’ai pu voir les ruines d’une salle pour les munitions. Le château avait deux entrées dont la principale était située sur le côté sud. À l’intérieur de la citadelle, il y avait un réservoir pour la collecte de l’eau de pluie et il est conservé en bon état. C’est un château extraordinaire bien restauré depuis presque 20 ans et la vue sur la plaine thessalienne est superbe !   Le ticket pour visiter le temple (le matin) coûte 3 Euros.

 

 

Voilà ce que j’ai vu dans la ville et la région tranquille de Karditsa. Aimeriez-vous visiter cette région?  

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *