Decouvrez l’ ile de Cos en Grèce, une des iles grecques les plus belles

 Visitez l’ile de Kos en Grèce, une des plus belles iles du Dodécanèse. Que faire a Kos en Grèce ?

Enormément de choses. Il y en a pour tous les gouts. Visitez ses sites archéologiques, ses chateaux du Moyen-Age, ses musées, ses temples et téménos etc. Faites y du sport (plongée, surf, parapente, randonnées dans la nature verdoyante de l’ile), lézardez sur ses plages magnifiques bordées par des eaux couleur turquoise. C’est aussi l’ile idéale pour s’amuser… Kos, l’île d’Hyppocrate, attire beaucoup de touristes provenant du monde entier… Une île choisie par des Dieux, ce n’est pas un hasard.

 

1. Carte de l’ile de Kos Grèce plus bas :  Kos a une longueur de 40 kms et une largeur de 9 km de largeur. C’est la 3e plus grande île de l’archipel du Dodécanèse. Elle est située à 3 kms des côtes de la Turquie.

  

2. L’histoire de Kos en bref : Kos est citée dans l’ Iliade d’Homère comme une ile ayant contribué à la guerre de Troie au 13e sc av.J.C. Kos est réputée dans la Grèce antique pour être la terre d’Hippocrate (460-357 av.J.C) avec une grande Ecole de médecine. Les chevaliers de l’ Ordre de St Jean de Jérusalem arrive sur l’ile au début du 14e apres J.C. L’île reste sous le joug Ottoman 400 ans à partir de 1525 et est ensuite controlée par l’Italie jusqu’en 1943, par l’Allemagne jusqu’en 1945 et par l’Angleterre jusqu’en 1948.

3. Comment aller à Kos ? Kos a un aéroport international des principales villes d’ Europe. Vous pouvez aussi arriver sur l’ile de Kos en bateau des autres iles du Dodécanèse. Pour visiter l’ile de Kos, il est conseillé d’avoir loué un scotter. Louez votre voiture et profitez de tarifs négociés dans plus de 6000 agences ou une voiture, lequel ou laquelle vous permettra de bien visiter toute l’ile.

 

Place Eleftherias dans la ville de Kos

4. Ou dormir a Kos ? Personellement, je suis allée à Kos avec mon mari et ma fille alors agée de 3 ans, en juin 2001, et nous séjournions dans l’hotel luxueux appelé Aegean Houses (reservez ici) photo plus haut à droite) à 10 minutes de la ville de Kos. Nous y avions un super studio : très grand et très propre. Un endroit super pour recharger nos batteries.

5. Que faire dans la ville de Kos Grèce :  Vous devez etre préparé(e) à voir de superbes choses dans cette ville. Quoi qu’il en soit, vous y passerez beaucoup de temps… Si vous utilisez une voiture, n’ignorez pas le traffic de la ville, surtout dans les rues étroites et sinueuses de la ville. Visitez les tours médiévales de la ville qui abritent des allées de palmiers (voir photo plus bas) et reposez-vous sur les jolies pelouses fleuries. Au port, vous serez impressionné(e) par le double mur qui encadrent la cote et le chateau de Neratzia ; le chateau bien conservé des Chevaliers de l’ordre de Saint Jean.

   

a) La vieille ville de Kos. Kos, c’est le nom de l’ile mais aussi le nom de la ville principale de l’ile. La plupart du temps ensoleillée, elle vous présente ses quelques sites archeologiques. Une ile avec une grande histoire qui saura attirer tous les amoureux de la Grèce antique.

   

A l’ouest du chateau, se trouve l’ancienne Agora de Kos (4e – 3e sc. av J.C) et tout à l’ouest de la ville, on trouve l’ancien gymnase Xysto (2e sc av.JC., voir photo plus haut a gauche) ou on peut distinguer quelque 80 colonnes, des ruines de routes romaines, des thermes romains, des maisons, des mosaiques et meme une ancienne église chrétienne orthodoxe.

Plus à l’ouest encore, vous trouverez la « Casa Romana » (voir 2 photos plus bas), une maison batie sur les ruines d’une ancienne maison grecque. Ella a été restaurée par les Italiens et possede des mosaiques extraordinaires. Voyez plus bas une superbe mosaique représentant l' »Enlèvement de la princesse Europe par Zeus ». Au nord de la Casa, vous découvrerez l’ Ancien Odéon (3e sc av.J.C) encore bien conservé ou avaient lieu les compétitions musicales. Il a été découvert pendant les fouilles de 1929 et a mis à jour de nombreuses statues antiques dont celle d’Hyppocrate (4e sc av.J.C) qui orne aujourd’hui le Musée archéologique de Kos (photo en bas à droite)

  

  

b) Le musée archéologique de Kos vaut la peine d’etre visité, apres un petit cafe frappé pris sur la grande place Eleftherias (photo plus bas a droite). Il est au centre de la ville pres du port, dans un bel edifice et orné de nombreuses trouvailles : statues, bas-reliefs, amphores, figurines. On y distingue la statue sans tete d’Asclepios avec à ses pieds le démon Télésphore, la statue d’Hygie (Santé) tenant un serpent et ayant à ses pieds Hypnos (Sommeil) son assistant. On voit aussi la statue d’Hermès…. etc.

         

c) Kos était la patrie d’Hippocrate, fondateur de la science médicale. Pres du chateau, se trouve le platane éternel de 10m de périmetre, plante soi-disant par Hippocrate il y a 2.500 ans et sous lequel, le grand médecin enseignait. Aujourd’hui, c’est un lieu ou on trouve des peintres de la rue (2 photos plus bas).

A 4 kms au sud-est de la ville de Kos, allez visiter l’Asclépieion de la Grèce antique ou le sanctuaire de guérison, consacré au dieu Asclepios fils de Zeus (voir la 3e photo plus bas à gauche). Il a été découvert en 1902 sur une colline couverte de pins, s’ouvrant à une très belle vue. On connait 300 Aclepieions (Aesculapiums) de l’antiquité et les 3 plus célèbres d’entre eux, celui de Kos était le plus important, car c’était là qu’enseignait Hippocrate. L’ édifice comprend 3 niveaux :

  • En  haut, il y avait le temple d’ Asclépieion de style dorique,
  • Plus bas, on trouvait un autre temple d’ Asclépieion, un temple d’Apollon et un autel (4e sc av.JC)
  • En bas, il y avait un petit temple de Xenophon, un portique et un ensemble de batiments qui abritait l’Ecole de Médecine etc et pas loin des Thermes.

 

T Asclepeion aujourd’hui et à droite sa reconstitution

Mon expérience : Aujourd’hui, Kos est connue pour ses vagues de tourisme intense en été, ce qui n’aide pas toujours l’asmosphère naturelle de l’ile. Les tavernas, les cafes et les pubs de la ville de Kos sont bondés le soir… ce qui, ma fois, n’est pas du tout désagreable quand on est jeune. Mais pour profiter vraiment de l’ile en tant qu’ile, essayez de visitez l’ile en Juin ou début Juillet ou fin Aout et puis septembre bien sur. Quoi qu’il en soit, il y a toujours amplement de la place pour vous, sur toutes les jolies plages de l’ile. Ses montagnes verdoyantes sont là pour joyeusement vous accueillir et vous rafraichir. Ses villages restent pittoresques…(plus bas une des plages de Kos, village d’ Asfendiou, Palio Pyli, quelques uns de de mes endroits préférés sur l’ile de Kos)

  

  Ville byzantine à Palio Pyli avec chateau, églises (11e sc apres J.C)

Etes-vous alle(e) a Kos ? Qu’avez-vous a dire de cette ile ?

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *