Découvrez le grand bleu à Amorgos en Grèce

Découvrez le grand bleu à Amorgos en Grèce. Depuis le film « Le grand bleu » de Luc Besson en 1987, l’ile est plus connue qu’avant. Besson avait raison… Il s’agit d’une ile unique ou on découvre le paradis maritime d’une des milliers d’iles grecques. Découvrez l’ile d’Amorgos avec moi

Carte d’Amorgos Grece

Comment aller à Amorgos en Grèce ? Vous prenez l’avion destination Naxos via Athènes. Le vols d’Athènes se font en general avec la compagnie aérienne Olympic Air. L’autre solution est de prendre le ferry de Naxos (2h30 environ) ou du Pirée (8h de bateau). Personnellement, je suis arrivée il y a deux ans avec le ferry Blue Star de Naxos (17 euros /personne). C’était parfait… car je n’avais aucune intention de prendre un départ du Pirée, port ou il y a vraiment trop de traffic (de monde etc).

Amorgos est une l’île la plus à l’Est des Cyclades (250kms d’Athènes) avec une population de 1.800 habitants. Le chef-lieu appelé Chora ou Amorgos est à 320 m d’altitude. Les villages principaux sont au  nord Langada, Tholaria, et Potamos, au centre Chora et Katapola et au sud Kato Meria. Il vous faut louer une voiture pour visiter l’ile.

Histoire de l’ile : Dans l’antiquité, Amorgos devient un des plus grands centres de la civilisation cycladique (3000 ans av J.C). A l’époque minoenne (2000 ans av.J.C), la ville de Minoa est fondée et plus tard, Naxos fonde Arkesini au sud (à Kastri) et des habitants de Milet (aujourd’hui en Turquie) s’installe au nord à Aegiali, aujourd’hui Tholaria. En 322 av.JC, a lieu une des plus grandes batailles navales d’Amorgos entre les Athéniens et Alexandre le Grand le Macédonien grec. Athènes est déchue et perd sa souveraineté maritime.

Que faire à Amorgos ? A la sortie du port à Katapola , ma famille et moi cherchions ou dormir à Amorgos. Nous avons séjourné, pas loin de Chora la ville principale en fait (5 kms) au Aegean of Amorgos hotel. Il y a un bon rapport qualité prix : Prix assez bas mais bonne qualité du service : chambres propres. Rien à dire et proche des commerces, banque, des tavernas et des plages ! Quoi qu’il en soit, réservez votre location longtemps à l’avance (4 mois) si vous voulez trouvez facilement un logement pour votre séjour à Amorgos.

 LLa magnifique baie de Katapola à Amorgos (2 photos plus haut)

2 jours après notre arrivée, dans la ville principale Chora, j’ai vu les sites énoncés plus bas (3 photos). La ville principale de l’ile Chora est cachée de la mer avec pour garde la forteresse. Elle est belle, modestement bourgeoise, d’une architecture singulière aux dizaines d’églises… blanches de pureté cycladique.

    

Le musée archéologique d’Amorgos            La forteresse Vénitienne du 13e sc (de Jérémy Gkizi)

,   

Eglise d’Amorgos (Chora) 

Le 4e jour, nous décidons d’aller voir au nord de Chora le célèbre monastère de Chozoviotissa dédié à la Vierge Marie, accroché à la falaise, contruit en 1088 par l’empereur Byzantin Alexios Komninos.  C’est un monastère long et large dans le rocher. Tout en bas, le film « Le grand bleu » y a été tourné (voir les 2 photos plus bas). Vous pouvez visiter ce monastère qui a des icones et des écrits rares

 

Achetez le DVD du « Grand bleu » en cliquant sur le cadre plus haut. Vous verrez les paysages idylliques de l’ile d’Amorgos en Grèce.

Le 5e jour, nous décidons d’aller découvrir l’ile de Nikouria à 300 m de la cote de St Pavlos, au nord-ouest de l’ile. Un petit ferry peut vous y emmener du village de St Pavlos.

     

L’ile Nikouria de jour et de nuit (voir photo plus haut).

Pendant tout notre séjour de 5 jours à Amorgos, je remarquais que c’est une ile ou règnent seulement 3 couleurs : le bleu de la mer Egée, la couleur brune des rochers et le blanc des maisons peintes à la chaux. C’est une très belle ile tres pittoresque entourée de plages magnifiques. En voici quelques unes parmi les plus belles (voir plus bas) :

     

Plage de Maltezi Amorgos (cote ouest)             Plage de Agios Saranta Amorgos (cote ouest)

                                     

Plages de Mourou au sud d’Amorgos                          Plage Levrossos , à Egali, nord d’ Amorgos

Mon expérience : Ce que j’ai aimé sur l’ile, c’est sa tranquilité (j’y suis allée en Septembre, à la meilleure époque) ses versants abrupts sur lesquels des langues de mer se déchainaient quelque fois. Elle est attirante d’une beauté sauvage. Les couchers de soleil sont sublimes sur les monts de l’ile. Les acropoles antiques et les moulins se parsèment sur l’ile, ce qui prouvent combien de peuples successifs ont habité sur cette ile. La nature est aride et calme caressé par le vent et les chèvres détallent gentiment les rochers escarpés. Les plages sont toutes magnifiques, surtout celle du sud de l’ile, a Mourou à mon avis. J’y ai vu des nudistes sur quelques plages mais bon, fermons les yeux. J’ai beaucoup aimé Chora (le chef lieu de l’ile avec ses églises) et Katapola, deux destinations superbes…

En arrivant de Naxos sur l’ile d’Amorgos, j’avais en main le très bon guide du Petit futé « Cyclades » édité l’année dernière. Si vous le souhaitez, achetez ce guide, en cliquant sur le cadre plus bas à gauche. 

 

     

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *