La Grèce et des plages pas comme les autres

La Grèce et des plages pas comme les autres c’est avoir une baignade différente de celle qu’on connait, grande plage de sable et la mer. 

Archaeological site of Heraion (Perachora)

On peut en effet se lasser toute la journée sur une belle plage, bien que la vie de famille avec les enfants se vivent aussi sur le sable fin sous le parasol. Ceci dit, j’essaie de combiner mes journées sur une plage onirique avec une visite à proximité de la plage afin d’agrémenter mes journées de vacances sur un lieu que je ne connais pas. Le resto ou le café sur la plage est une option mais pourquoi faire comme les autres. Voici plus bas la liste de mes 12 plages préférées pas comme les autres. Je me suis basée sur un palmarès subjectivement ordonné.

Νο 1 – Les plages volcaniques de Santorin

Aller sur la plage de Kokkini à Santorin (photo plus bas à gauche), c’est se baigner sur la plage rouge (“kokkini” en grec signifie “rouge”). Des falaises excessivement hautes semblent se déverser dans la mer avec ses petits déboulements ci et là. Le sable prend un peu du rouge pour devenir rose. Cette plage se situe près d’Akrotiri avec son site archéologique au sud de l’île. Elle est accessible en bâteau de Kamari, d’Akrotiri et de Périssa. Sublime…

Aller en bâteau sur la plage de Palia Kameni à Santorin (photo plus bas à droite), c’est une expérience unique dans le volcan éteint de Néa Kameni et près des sources de Palia Kameni. Il s’agit de la première île s’étant formée au centre de la Caldéra autour de 46 ap.J.C. Les eaux jaunies par le soufre jaillissent tout au long des côtes mais je crois que la plus grande concentration se trouve dans la baie de St Nicolaos.

 

Νο 2 – Les plages historiques

Aller sur la plage d’Héraio à Corinthe (photo tout en haut), c’est découvrir un temple antique emblématique à ses pieds. Les ruines d’Héra Limenias sont vraiment au bord de l’eau. Dans la région de Loutraki, il faut passer la dense forêt de pins à l’ouest du lac Vouliagmeni et vous arrivez au cap de Mélagavi avec les vestiges de deux temples antiques et d’un phare tout de pierre bâti. La plage antique est un peu plus loin… subjugant de beauté…

Aller sur la plage de Matala près d’Hérakleion (photo plus bas à gauche), c‘est se baigner au pied d’un rocher rempli de grottes préhistoriques devenus tombes romaines et puis, dans les années 60 grottes-maisons pour les hippies. Ces grottes en grès blanc qu’on peut visiter ont toutes une jolie vue sur la plage. De la plage, on peut prendre le sentier de 40 minutes emmenant sur la plage de nudistes de Kokkini ammos…

Aller sur la plage de Frangokastelo à la Chanée (photo plus bas à droite), c’est se baigner aux pieds d’un château franc qui marque la côte est de Chora Sfakion. Cette plage est à proximité de la plage de Orthi Ammos et puis elle s’identifie au mythe des Drosoulites (phénomène d’optique sur le champs autour du château fin mai à la rosée où on voit l’armée) ; les âmes des combattants du glorieux commandant de la guerre d’indépendance de 1821 Chatzimichalis Dalianis qui ont perdu leur vie en 1828 en se battant contre les Turcs Ottomans.

 

 

Νο 3 – La plage sur le ciment

Aller sur la plage d’Asteria sur l’île de Syros, c’est se baigner sur le quai de la superbe ville de l’île. Les hautes demeures des capitaines de navires du 19e sc ont pris racine sur les rochers au bord de l’eau. Le quartier aristocratique Vaporia a été bâti par les riches réfugiés de Chios, de Crète, de Kassos et de Psara au nord du port de Syros. Le littoral Asteria n’a pas de sable mais est ouvert à qui le désire avec des plateformes faites pour la plongée avec vue sur la beauté néoclassique de la capitale des Cyclades, Syros.

No 3 – Les plages près d’un naufrage

Aller sur la plage Navagio à Zakynthos (photo plus bas à gauche), c’est se baigner sur une plage paradisiaque où domine un bâteau hors-la-loi (traffic de cigarettes) appelé Panayiotis ayant fait nauffrage, il y a 40 ans. Cette plage se trouve au nord-ouest de l’île et on y arrive de Volimon ou d’Anafonitria et si vous regardez à droite, vous la voyez. Moi, j’y suis allée en petit bateau de croisière de Porto Vromi. L’expérience est inoubliable mais évitez la période 15/7-15/8…. bon conseil.

Aller sur la plage de Glyfada en Laconie (photo plus bas à droite), dans le sud-est du Péloponnèse (3e pied), c’est se baigner près d’un bâteau s’étant enlisé sur une longue plage de 6 kms au nord-est de la ville de Gythio. Le bâteau Dimitra est tout rouillé depuis 35 ans et semble hanter la plage. J’ai appris que ce bâteau a été abandonné pendant deux mois suite à une panne à Gytheio et puis qu’après une tempête, il a fait naufrage sur cette plage.

 

Νο 4 – Les plages-rochers

La plage de Sarakino (photo plus bas à gauche),au nord de l’île de Mylos est façonné par l’air et la mer. Les rochers volcaniques poreux forment un paysage lunaire sur l’île, une scène aussi belle de jour que de nuit surtout au clair de lune, pour prendre des photos. Cette plage rocheuse Sarakino était utilisée par les pirates Sarakini (en français les Sarrasins) en tant que baie de protection. Une plage insolite pour les baigneurs photographes curieux.

Aller sur le plage-rocher de Gkiola sur l’île de Thassos (photo plus bas à droite), c’est se baigner dans une piscine naturelle au coeur d’une roche grandiose dans le sud de l’île. On appelle cette plage célèbre la “Larme d’Aphrodite” puisque, selon la mythologie, Zeus l’aurait sculptée pour qu’Aphrodite s’y baigne. Elle se trouve à Kakostephanos. Il y a 15 minutes à faire à pied pour y arriver.

 

Νο 5 – Les plages insolites

Aller sur la plage de Mourtia au sud du Pélion (photo plus bas à gauche), c’est se baigner dans une mer insolitement rocheuse. Les roches sont là debout et forment un beau paysage. Cette plage se trouve entre les villages de Promyri et Lafkos et la route sinueuse est bonne. Dommage qu’il n’y ait aucune taverne mais on peut y trouver une chambre à louer.

Aller sur la plage de Kagkelès à Rodopi (photo plus bas à droite), dans le nord-est de la Grèce, c’est un point de repère pour les visiteurs de Komotini. En effet, Kagkelès se distingue des autres plages grâce à ses rochers rouges qui regardent la mer Thracique. Une plage de galets blancs fait magnifiquement contraste. Le coin est connu pour le site antique de Maronia.

Connaissez-vous d’autres plages pas comme les autres ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *