La relation entre les olives et la santé

Quelle est la relation entre les olives et la santé ? Très étroite. Quels sont les bienfaits de l’olive ? Enormes. C’est le plus vieux fruit en méditerranée à consommer à volonté.

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d’histoire. L’olive est consommée dans les régions à climat méditerranéen, c’est-à-dire dans tout le bassin de la méditerranée. Olea europaea existe depuis plusieurs dizaines de milliers d’années en Asie mineure et depuis 5.000 ans en Grèce. L’olive provient de l’olivier, arbre millénaire qui vit sans aucune intervention humaine. Du coup, l’olivier est devenu symbolique non seulement dans la Grèce antique mais aussi dans la bible. Cet un arbre béni qui représente la sagesse et la réconciliation. L’olive et l’huile d;olive est introduite par les Grecs en Italie (et la France suit au M.A.), lors des premieres expéditions coloniales grecques de l’antiquité.

 

 

 

 

 

 

L’importance de l’olive en Grèce. L’olive consommée depuis 3.500 ans av.J.C en Grèce garde toujours une place prépondérante en Grèce. La Grèce est le 3e producteur d’olive dans le monde (après l’Espagne et l’Italie) et les olives sont toujours sur la table des Grecs. Sans rien avoir à manger, l’olive est toujours là pour eux, pour apaiser leur faim, depuis des centaines et des centaines de siècle. C’est pour eux le fruit de la vie qui est toujours sur la table.

Les propriétés de l’olive sont multiples et elles n’ont définitivement aucun méfait sur la santé. L’olive contient des acides gras mono-insaturés à 80%. Il s’agit des BONS lipides, des lipides végétaux ayant des acides oléiques qui combattent le mauvais cholestérol-LDL (provoqué par les acides gras saturés provenant des animaux). Ils peuvent aussi augmenter le taux de bon cholestérol-HDL.

L’olive fait partie de la gens diète méditerranéenne ou du régime crétois. Elle a donc les vertus d’une alimentation dont la principale source de matières grasses provient de produits tels que l’olive. Grace à ce type d’alimentation, des études montrent une réduction importante de la tension artérielle, des taux de triglycérides et de glucose, des maladies cardiovasculaires et de la mortalité totale.

La variété des olives bien conservée constitue un formidable antioxydant. En général, l’olive noire conservée dans le gros sel en Grèce comprend 4 quatre fois plus de composés phénoliques (dont 10 fois plus d’hydroxytyrosol) que l’olive verte.

 

 

L’olive est un laxatif. L’olive en particulier apporte les mêmes bienfaits que ceux de l’huile d’olive. Contenant des fibres, l’olive noire lubrifie les intestins meme si elle n’est pas aussi efficace que l’huile d’olive. Elle favorise la santé de l’appareil digestif en aidant à faire passer les aliments à un rythme plus sain.

 

L’olive est riche en fer, en cuivre et en vitamines.  L’olive bien mûre a un apport intéressant en fer (dont l’absorption est favorisée quand elle est consommée avec des produits riche en vitamine C), en cuivre et en sodium. L’olive verte marinée est riche en vitamine E (protection des globules du sang), en vitamine K et B.

 

L’olive n’est pas calorique (surtout l’olive verte) si elle est consommée avec modération. On peut consommer jusqu’à 5 olives par jour. Avec son contenu en matière grasse, elle apporte une sensation de satiété notable. Elle comprend un bon taux de fibres. Elle ne fait pas grossir si la dose est respectee ! Ce n’est pas incompatible. Un peu d’huile d’olive consommée à froid en salade a les mêmes vertus.

Comment les Grecs mangent les olives ? Ils les mangent comme ingrédients dans la salade villageoise dite en grec « Salata Choriatiki ». Ils mangent les olives vertes en salade ou dans l’huile d’olive à table. Ils ne cuisinent pas les olives. Ils mangent les olives noires toutes seules, sorties du sel et lavées, lors des repas du midi et du soir. Les olives constituent l’aliment préféré des Grecs pratiquant le jeûne, pendant la période du carême de Paques.

Pourquoi choisir aussi des olives grecques ? Les Grecs sont les plus grands consommateurs au monde d’huile d’olive. Les régions les plus connues pour la production d’olive est le Péloponnèse. Certaines olives grecques sont d’Appelation d’Origine Controlée. Les types d’olives les plus connues sont les suivantes. .

Les olives Kalamon.
Ces olives proviennent du sud du Péloponnèse, de Kalamata, d’ou son nom. Elles est cueillies en novembre et en décembre. Elles sont de couleur chocolat foncé, elles ont une forme ovale et elles sont plus petites que les autres. Elles sont compacts et croquantes. Elles ont ont un goût fruité assez distinctif ; un gout salé et un peu amer. Elles se mangent en apéritif et en salade (salade grecque Choriatiki).
.
 
 Les olives Amfissis
Ces olives sont cultivées dans la région du Pélion (Volos) et dans la région d’Amfissa, d’ou son nom. Sa cueillette dépend de sa maturité mais, en général, elle est ramassée de la fin novembre jusqu’en février. La taille de cette olive augmente parallèlement à son poids. Cette olive ne produit pas d’huile. Elle est mangée lors des repas et elle est aussi faite en paté.

 

 

Les olives Throubès.

Ces olives noires sont cultivées en Attique (région d’Athènes) et dans les iles de Chios, Samos et Naxos et puis en Crète et a Thassos. Cette olive perd son cote amer sur l’arbre lui-meme. On les cueille mures et assez grosses et on les met dans le sel pendant environ 15 jours. Elles sont mangées quand elles ne sont ni trop amères, ni trop salées.

 

Les olives Gaϊdourelia ou Damaskinati

Ces olives vertes proviennent de la région de Chalcidique. Ce sont de grosses olives. On les met dans des barils d’eau avec 7% de sel pendant 3-4 mois pour qu’elles perdent leur gout amer et après, elles sont servie à table.

 

 

Mangez-vous des olives ? Comment les aimez-vous ? Avez vous mangé(e) des olives grecques?

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “La relation entre les olives et la santé

  1. Bonjour,
    J’ai une préférence pour la kalamata, avant je consommais que des olives vertes, mais depuis qu’un naturopathe m’a dit que les vertes, il fallait mieux les évité, j’ai arrêté.
    J’ai déjà acheté des grosses olivers vertes, mais j’ai ensuite arrêté, car je pense la digestion des vertes est plus difficile que les noires ?, les dernières kalamata acheté, j’ai trouvé trop salées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *