La ville romaine de Nicopolis d’Εpire près de Prévéza

L’ancienne ville romaine de Nicopolis d’Εpire près de Prévéza est remarquable pour ses vestiges romains et byzantins sur sol grec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicopolis est une ville dont j’ai souvent entendu parler par les habitants de Prévéza que je connais un peu et que j’ai rencontrés à plusieurs reprises mais je n’étais pas encore allée sur le site. Alors, j’ai décidé un jour d’aller directement dans la zone de Nicopolis et ma famille m’a suivie.

Alors où loger à Nicopolis ? La logique dit qu’il préférable de réserver une location à Prévéza à quelques kilomètres au sud de Nicopolis mais moi, j’ai voulu rester au coeur de cette ville antique afin de mieux m’inprégner de toute l’histoire mouvementée de cette cité romaine. J’ai alors réservé, il y a deux ans de cela, un petit appartement au Elysian at Nicopolis. J’ai passé pas mal de temps sur le site archéologique de Nicopolis à proximité, alors qu’une partie de ma famille se baignait sur la côte ouest interminable.

Un peu d’histoire sur la ville de Nicopolis. L’ancienne Nicopolis est à 10 kms de Prévéza au nord de la ville. Une visite sur ce site archéologique s’avère un must. Symbole d’une grande victoire militaire qui a changé le cours de Rome, l’ancienne Nicopolis d’Épire était le trophée d’Octavien quand il a vaincu la flotte de Antoine et Cléopâtre à Actium et qu’il a été couronné Empereur de Rome (31 av. J.C.). Nicopolis a évolué comme un grand centre urbain ; elle s’est étendue en se remplissant de bâtiments et de villas. Elle s’est fortifiée de murs solides en arrivant à accueillir jusqu’à 300 000 habitants. Une parfaite métropole si on considère les données du site qu’on peut avoir aujourd’hui. La ville a finalement été abandonnée autour du 11e siècle. Cent années de fouilles continue me permettent de vous parler plus bas des endroits les plus caractéristiquse du site. Voilà plus bas ce que je peux vous dire en quelques lignes.

Les vestiges de Nicopolis. Aujourd’hui, la ville est la plus vaste zone archéologique de Grèce : elle s’étend sur environ 13 000 hectares et il s’agit d’une cité entière avec des rues, des lieux publics et divers autres bâtiments qui se sont construits sur plus de 1.000 ans. Selon moi, parmi les monuments les plus impressionnants qu’on peut voir aujourd’hui, on distingue l’aqueduc et l’odéon (scène de chants). N’oubliez pas d’aller voir le musée de Prévéza qui est impressionnant…

Le musée Nicopolis bâti il y a 15 ans environ se trouve à l’entrée de la ville de Prévéza. Le musée est thématique et les expositions du site archéologique de Nicopolis couvrent la ville victorieuse d’Octavien de la période romaine à l’époque tardive de l’antiquité. Plus spécifiquement, le musée comprend une collection de membres architecturaux de la région, une collection de sculptures, des parties du cimetière de la région de Nicopolis. Les objets exposés qui m’ont plu le plus étaient les sarcophages de marbre décorés de “bijoux” en relief, de têtes de lion etc et puis un lion assis en marbre du 4e siècle av. J.C. ayant été trouvé dans le théâtre d’Octavien. La visite du musée (8Euros/ticket) est importante si vous voulez mieux comprendre Nicopolis à travers le temps. Je vous le recommande vivement !

L’Odéon antique de Nicopolis (photo tout en haut). Ce conservatoire antique se trouve au beau milieu de la cité, près du forum romain (l’Agora) sur le côté ouest des murs paléochrétiens. Il a été construit au 1er siècle av.J.C. Il pouvait accueillir 800 spectateurs pour des représentations musicales, pour des concours de philologie (littérature) et des pièces de théâtre. On stipule aussi qu’il aurait servi d’assemblée (bouleutérion). C’est un des monuments antiques des mieux préservés de Nicopolis et je suis restée bouche bée en arrivant à l’Odéon !

La villa de Marc Antoine à Nicopolis est l’endroit qu’il faut abolument visiter afin de mieux se rendre compte de la vie sociale romaine de la cité. Pour que la ville se remplisse de monde, l’empereur romain Octavien a même amené des habitants de Rome. Un de ces citoyens était le grand militaire Marc Antoine. Sa villa est un formidable exemple d’architecture domestique de l’époque romaine. La surface qui a été fouillée atteint presque 3.500 m2 et elle comprend une cour péristyle avec un jardin et quatre pièces. La quatrième pièce est une salle de réception (triclinium). Elle était couverte au sol d’une formidable mosaϊque décorée de plantes et autres. Son sujet de décoration était la vie du dieu Dionysos… absolument magnifique !

Dans la partie byzantique de Nicopolis, la basilique-métropole (photo plus bas à droite). Dans la partie nord-est de la ville, à l’intérieur des murs paléochrétiens, on distingue une des plus belles images des vestiges de la ville, la Basilique d’Alkisonos (ou Basilique B) du 5e sc. Il s’agissait de la basilique la plus importante de Nicopolis. Elle avait une porte emblématique et des parties architecturales en reliefs notables ( = la “Belle Porte”)

 

 

 

 

 

 

 

La basilique A’ de Dométios (photo plus haut à gauche). Cette formidable basilique remonte au 6e sc avant J.C. et elle était dédiée à Aghios Dimitrios. Sa construction et sa décoration ont été organisées par les archevêques Dometius I et II, selon les inscriptions trouvées sur les belles mosaïques au sol. Il y a une allée transversale tripartite proéminente menant au nord vers le “baptistère” » et au sud dans le ministère arqué. À l’ouest, l’église communiquait via une ruelle pavée avec la « Belle Porte » des premiers murs chrétiens (photo plus bas à gauche). J’ai aimé les sols de la basilique décorés de marbre et de mosaïques d’une grande  technique très précises avec sujets particulièrement symboliques comme les magnifiques poissons.

 

 

 

 

 

 

Pour finir, l’aqueduc de Nicopolis est une réalisation architecturale grandiose ayant eu lieu en 29-30 av. J.C. vu que la ville de Nicopolis comprenant plusieurs centaines de milliers d’habitants. Cet aqueduc reliait Nicopolis aux sources de la rivière de Louro (dans le village d’Aghios Georgios aujourd’hui) sur une distance de 50 kms. Aux sources, on peut voir une partie des arches de l’aqueduc.

Voilà ce qui m’a impressionné le plus à Nicopolis. Aimeriez-vous vous aussi visiter ce site ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *