Megalopolis comme une grande cité grecque

Mégalopolis en Arcadie dans le Péloponnèse était envoûtante comme une grande cité grecque. Cette ville qui a bien changée aujourd’hui se trouve sur une grande plaine pourtant pleine de surprises.

Dans cette vallée, il y avait jadis des cités antiques, des châteaux qui ont résisté pendant des siècles, des monuments religieux dans des paysages féériques. J’ai adoré ce coin il y a 3 ans de cela avec ma famille et j’espère que tous les villages traditionnels qui restent de cette région pourront être préservés pour toujours.

Comment aller dans la région de Μégalopoli ? Cet endroit se trouve à 2 heures d’Athènes sur l’autoroute E65 (disons à 3 kms de cette ville) à mi-chemin entre les villes de Tripoli et de Kalamata. Elle est à 430m d’altitude sur la plaine d’Alphée. Nous allons directement d’Athènes (où nous étions en vacances) sur le site archéologique de Mégalopolis. Je voulais depuis longtemps visiter le site ancien de Mégalopolis alors j’avais gardé des notes sur l’histoire de Mégalopolis.

Οù loger à Mégalopolis ? Nous avons logé dans un appartement appelé Salesi. Le complexe était vraiment sympa. On s’y reposait bien le matin et le soir.

Mégalopoli a des mystères préhistoriques. On distingue en effet une plaine fertile cachant les plus grandes réserves de lignite mais, il y a 2 millions d’années, un lac de 22km sur 10km environ dominait. La terre que je piétine sous les chênes était une étendue profonde couverte de plantes aquatiques. Sur les versants des montagnes tout autour, des tétrapodes vertébrés petits ou gros avec d’énormes trompes se nourissaient enfouis dans les hauts arbres. On sait tout cela car en 1902, lors de fouilles paléontologiques, on a découvert une défense d’éléphantidé au village d’Issoma Karyon. En 1959, on a mis à la lumière deux tonnes d’os fossilisés d’éléphants, de rhinocéros, d’hippopotames et d’autres mammifères tropicaux qui règnaient dans la région. Il y a 100.000 ans, les eaux du lac préhistorique abandonnent petit à petit le bassin dans le détroit de Karytaina créant ainsi le lit du fleuve Alphée qui trouva une sortie vers la mer Ionienne. Le lac s’est transformé en marais et dans toute cette période de milliers d’années, la matière organique provenant de la flore aquatique, d’arbres, de plantes et d’animaux s’est carbonisée dans les profondeurs des marais. C’est ainsi que nous avons une grande réserve de lignite pour la production d’électricité (la Grèce est le 12e pays plus grand producteur au monde). Je sais tout cela suite à une visite faite à Athènes, au campus de Zografou (du Musée de Paléondologie et de Géologie de l’Université Κapodistriako). Aujourd’hui au milieu de la plaine, il y a le 2e plus grande centre de production d’électricité en Grèce avec ses énormes cheminées. Ce n’est pas mon plus beau paysage.

La ville antique de Mégalopolis. Entre les éléphants et les usines, il y a cependant une importante histoire. Mégalopoli était LA cité de la région d’Arcadie antique. Cette cité a été fondée pour stopper les plans expansifs de Sparte. Mégalopolis était donc anti-spartiate depuis le début. Elle a été fondée par le général Thébien nommé Epaminondas après la défaite des Lacédémoniens de Sparte à Leuctres en 371 av.J.C. Il a recueilli les habitants de 40 villages arcadiens pour créer cette ville. Il a fallu 10 ans pour que les grands monuments et les édifices de la Mégalo-polis (en français, la Grande-ville) se terminent aux bords de la rivière Elissonas. Mégalopolis a connu beaucoup de sièges successifs très menaçants et très durs mais aussi une grande gloire dans le Péloponnèse. En 222 av.J.C., les Spartiates ont finalement réussi à détruire la ville. Cette dernière est attachée à la Ligue achéenne et puis, elle est maintenue par l’Empire romain en 146 av.J.C. mais Mégalopolis, cité bouclier est en irrémédiable déclin. Ses derniers habitants recherchent un refuge plus sûr dans des agglomérations voisines à l’époque où Byzance dresse des églises chrétiennes sans merci sur des temples antiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que reste-t-il de Mégalopolis antique ? Elle se trouve à peine à 3 kms de l’actuelle Mégalopolis près de la route Mégalopolis-Karytaina malheureusement avec, pour fond, l’usine d’extraction du lignite et de production d’électricité. Bref, à l’époque, Mégalopolis était divisée en 2 parties : Sud et Nord de la rivière Elissonas. Un pont reliait ces 2 parties. Les fouilles ont commencé en 1890 par l’Ecole d’Archéologie Britannique qui a mis à la lumière le théâtre antique le plus important de Grèce (photo plus haut). Il pouvait en effet contenir jusqu’à 20.000 spectateurs (le théâtre antique d’Epidaure n’avait que 14.000 places). Les représentations théâtrales pouvaient se réaliser à l’aide d’une scène mobile en bois tirée sur une plateforme avec des roues. Le théâtre était aussi utilisé pour les réunions de la Fédération Arcadienne ! De ce centre spirituel et artistique se trouvant au sud de Mégalopolis antique, on peut admirer ce qui reste du théâtre antique. En face du théâtre, il y a une stoa qui emmenait au bouleutérion du Koino des Arcadiens (assemblée) de l’architecte Thersilios. Une grande salle s’appuyait sur des colonnes de marbre. Il pouvait accuellir 6.000 citoyens assis et 10.000 debout. Mais, aujourd’hui, je n’en vois que les bases. Un peu plus au nord, je distingue des vestiges de l’ancienne agora avec le temple de Zeus (et l’église du Sauveur construite dessus), la stoa Philippio et la stoa Myropolis où on vendait à l’époque de la myrrhe et de l’huile d’olive. Mégapolis était protégée par de hauts remparts d’une longueur de presque 9 kms. J’ai l’occasion d’admirer les trouvailles (de l’ancienne cité de l’antiquité à l’époque romaine en passant par l’époque hellénistique) au musée archéologique au centre de la ville moderne de Mégalopolis… superbe.

Mégalopolis, au temps de la Turcocratie, reprend vie. Un petit village se crée autour des ruines de Mégalopolis et est nommé Sinanou. Cette ville était habitée par les Turcs qui y avaient des tchiftliks (ou autrement dit fiefs), habitude Ottomane. Dans le nouvel Etat grec, en 1833, la province de Mégalopoli constitue une des quatre points importants de la région d’Arcadie, avec pour chef-lieu l’important et très beau village de Léontari (photos plus bas). Mais comme le village de Sinanou a un plan rymotomique novateur faisant croître la ville, le roi Othon le fait devenir chef-lieu. En 1885, Sinanou est rebaptisé Mégalopolis. Cette ville se réveille au 20e siècle avec des chemins de fer et une gare et avec l’éléctricité quand Athènes s’éclairait encore à l’aide de lanternes à gaz.

 

 

 

 

 

Μalgré l’image repoussante de l’usine d’électricité, aimeriez-vous visiter Mégalopolis ? Vous pouvez allier cette visite avec un tour dans les beaux villages de Stemnitsa et Dimitsana plus haut en montagne.  

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “Megalopolis comme une grande cité grecque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *