Passez par Volos avant d’aller au mont Pilion !

Passez par Volos avant d’aller au mont Pilion ou sur les iles des Sporades ! Je vis à Volos depuis 25 ans alors je suis bien placée pour vous le demander. Mais que faire a Volos en quelques heures ou en quelques jours ?

  

Ou est Volos ? La Thessalie est est une région de Grèce dans le nord-est de la Grèce. Elle comprend cinq départements : ceux de Trikala, de Karditsa, de Larissa, de Magnésie et des Sporades. Le département de Magnésie a pour chef-lieu Volos.

Volos est une des plus grandes villes portuaires de Grece avec 150.000 habitants. Elle est à 325 kms d’Athenes et à 200 kms de Thessalonique. Elle se situe dans le golfe Pagassitique aux pieds du Mont Pélion. C’est une ville universitaire, donc une ville qui apparait assez jeune. C’est une ville agréable avec son quai, son bord de mer et son accès facile au Mont Pélion. Elle est le point de départ pour les iles de Sporades en ferry et en hydrofoil

Ou loger a Volos ? Je vous propose sans hésiter de séjourner au Xenia Volou Domotel pres de l’église de St Constantin. C’est un hotel avec piscine et avec plage devant. Les lieux de réception, les cafés intérieurs et exterieurs et le restaurant ont un atmosphere chaleureux. Je m’y suis trouvée plusieurs fois et je n’ai jamais été décue.

  

Histoire de Volos en bref : Volos est une ville assez nouvelle puisqu’elle ne commenca qu’à s’accroitre au debut du XXe siècle avec son port et l’apparition de petites industries. Elle fut liberée du joug ottoman en 1881. Si à cette epoque, la ville ne comptait que 5.000 habitants, elle s’accrut rapidement en 1922 avec l’arrivée de réfugiés d’Asie Mineure et la municipalité de Nea Ionia à proximité de celle de Volos apparut. Le tremblement de terre de 1955 a détruit beaucoup de maisons et beaucoup d’immeubles se sont construits très vite.

La ville reste cependant plaisante en bordure de mer avec sa superbe vue sur le Mont Pélion. Elle vit aujourd’hui avec la crise, comme toutes les autres villes de Grèce, de sa maigre activité industrielle et commerciale.

Que voir a Volos ? Faire la grande promenade en bordure de mer.

Le quai du port. Le quai de Volos est une promenade de 2 kms que vous pouvez commencer des Douanes (photo plus bas à gauche) en face de la mairie de Volos jusqu’à la plage d’Anavros. La promenade en face de la mairie a été terminée juste avant les Jeux Olympiques de 2004. Vous y voyez à votre droite le port de Volos et plus près de vous une rangée de bateaux de peches. Tous les matins de bonne heure, vous verrez pas mal d’habitants de la ville se regrouper devant les bateaux de peches pour s’approvisionner en poissons frais (daurades, rougets, sardines, petits maquereaux, écrevisses et poulpes).

    

La promenade du port de plaisance (les 2 photos plus bas) Cette promenade rue Argonafton qui se poursuit vous fait découvrir le port de plaisance de la ville. De ce port, des ferrys et hydrofoils partent tous les jours pour les iles des Sporades (Skiathos, Skopelos, Alonissos). En continuant votre marche, vous voyez à votre droite une reproduction du bateau des Argonautes de l’antiquité, avec lequel est parti Jason à la recherche de la toison d’or en Colchide (au nord-est de la Turquie) Oui, l’expedition des Argonautes prend place à Iolkos (ancien nom de Volos).

Puis, vous pouvez admirer une belle rangée de bateaux de plaisance. A votre gauche, vous verrez une série de cafés et restaurants. Si vous avez soif, allez prendre un cafe frappé toujours servi avec un grand verre d’eau au cafe Minerva. Si vous avez envie d’un petit gateau, on sert la traditionnelle “pasta fournou”, la chocolatine la meilleure de Volos depuis des dizaines d’années.

   

Au bout de cette promenade, vous arrivez devant une statue de la liberté (les 2 photos plus bas) moderne amorcant une belle ballade d’un kilomètre sur une étroite jetée  si vous passez d’abord le petit pont (photo plus bas à droite) . Arrivé(e) au bout, vous avez une superbe vue panoramique de la ville avec comme fond le mont Pélion. De la statue, vous voyez en face  l’université de Thessalie (département philologie) avec ses deux domes argentés. A cet endroit, vous avez un grand parc existant depuis 1920 avec quelques cafés ayant une superbe vue sur la mer.

   

La promenade du parc (2 photos plus bas) est tres jolie avec, a gauche, le parc verdoyant de pins et d’eucaliptus et à droite le golfe avec ses eaux agités par un vent doux. Une promenade qui conduit à l’église Saint Constantin ; une belle église avec basilique construite en 1936 (photo plus bas à gauche). Son intérieur est richement décorés de mosaiques et de vives peintures murales. Elle fut une des premières églises construites à Volos et elle reste depuis un point de repère à Volos. C’est dans cette église que je me suis mariée !  Autour de l’église bien aérée par une esplanade, il y a une petite marina d’ou accostent des barques. Vous pouvez vous reposer à un des quelques cafés surplombant la marina : ils ont une vue magnifique sur Volos et son port, surtout au coucher du soleil.

    

Le parc d’Anavros est la continuation de votre promenade jusqu’a la plage d’Anavros. Vous passez pres de l’hotel Xenia devant et à coté de deux petites plages urbaines frequentees le plus souvent par des personnes assez agées et et vous arrivez au parc d’Anavros. C’est un parc terminé en 1986 par Michalis Kontouris, maire de Volos à l’époque. Vous y voyez quelques sculptures de Filolaos Tloupas faites de graviers, de marbre et d’acier (femme nue, membres du corps, arbres). On y découvre aussi une représentation de maisons préhistoriques faites de terre et de paille.

   

Votre promenade s’acheve en arrivant a la plage d’Anavros (photo plus haut à droite). Vous traversez le parc en longeant la mer car c’est cela qui est intéressant à Volos, la mer. Et vous arrivez à la plage d’Anavros largement fréquentées par les habitants de la ville. C’est une plage agréable avec ses cafés et pizzerias. Un peu plus loin, vous pouvez visiter l’église de Panagia ; surprenante car elle est littéralement construite dans la roche sous la route départmentale. Un peu plus loin, plusieurs petites plages appelées “Plakès” vous donnent l’impression que vous n’etes déjà plus en ville. Elles sont fréquentées en été mais aussi en hiver par les nageurs hivernaux.

A suivre…

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *