Beaux villages d’Arachova, Εptalofos et Polydrossos

Les beaux villages d’Arachova, Εptalofos et Polydrossos se trouvent à l’est du Mont Parnassos et pas loin de Delphes.

Je suis allée dans ces villages en fin d’été, il y a quatre ans avec ma famille, suite à un séjour à Athènes chez mon neveu. Je suis déjà allée à Amfiklia et Tirothéa à l’est du Parnassos et puis à Arachova mais jamais dans les petits villages plus au nord donc c’était l’occasion. J’avais réservé à Arachova au Likoria hotel 4 étoiles et c’était super car nous avions une superbe vue sur les montagnes de Parnassos et en plus, un super coucher de soleil. Nous étions au village “festif” d’Arachova sans y être, tellement on était près de la nature.

Comment aller dans ces villages ? Si vous venez d’Athènes, en voiture, vous aurez 150km à parcourir jusqu’à Arachova. Prenez les nationales E94 jusqu’à l’aéroport d’Athènes. Vous prenez ensuite la nationale E962 en passant par Thèbes, Aliartos et Livadia. Et vous arrivez à Arachova. D’Arachova, prenez la départmentale vers le nord. On peut aller dans ces villages toutes l’année mais surtout en hiver car les pistes de ski ne sont pas loin.

Le village d’Arachova est un village montagneux amphithéâtral très réputé en Grèce à 12 km de Delphes plus loin. C’est un merveilleux village aux toits tuilés presque 1000m d’altitude que j’ai pu visiter moi-même il y a plusieurs années. C’est une agglomération de 2.500 habitants de la région de Boétie au pied des versants sud du Mont Parnasse. Εlle aboutit comme dans un précipice avec tout au fond la rivière Plistos. J’ai adoré me balader dans ce village typique de l’ancienne région de Roumélie avec sa belle architecture. J’ai aimé ses beaux cafés, ses petites tavernes bien agencées et ses boutiques. A part ces moments de détente et de nonchalance, j’ai aimé visiter l’église de St Georges à 260 marches environ de la route principale. Son intérieur est humblement magnifique et j’ai été impressionnée par son horloge solaire tracée sur le sol de l’église. J’ai eu la chance de profiter de la fête populaire en l’honneur du Saint. Et puis, j’ai aimé aller voir la vieille horloge du village : un campanile religieux dont on a ajouté une horloge au début du 20e siècle (photo tout en haut). Et puis, pas loin, οn a la chance de découvrir l’histoire folklorique de ce coin.

 

 

 

 

 

Le village d’Eptalofos (photos plus haut) est un peu à l’ombre de la célébrité d’Arachova mais je trouve ce village plus beau car plus calme et plus authentique… sauf le samedi et dimanche. Il se trouve à 25km au nord d’Arachova. Pour y aller, il vous suffit de prendre la seule route départementale qui vous y emmène directement. On appelle aussi ce village Agoriani et il n’a pas plus de 450 habitants. Ce village se trouve à 830m sur les versants nord-est du Mont Parnassos. C’est un village littéralement enfoui dans une forêt de sapins, de platanes, de noyers et de marronniers. Il y a des chutes d’eau en dehors du village mais aussi au coeur du village et le bruit du flot des chutes vous accompagne dans toutes vos promenades. La place du village littéralement tout en pierre grise comme tout le village d’ailleurs donnt une note traditionnelle élégante à ce lieu féérique sous ses énormes platanes jumeaux. Toutes les tavernes sont excellentes alors c’est super quand il fait un peu froid dehors. J’ai visité le musée folklorique qui m’a donné l’occasion de connaître de près les mœurs et coutumes de la région ainsi que le mode de vie des années passées.

Le village de Polydrossos est le dernier village que j’ai voulu visiter pour sa nature luxuriante. On l’appelle aussi Souvala. C’est un village d’un peu plus de 1000 habitants à presque 400m d’altitude sur les flancs nord-ouest du Mont Parnasse. Il est située à une quinzaine de kms, un peu plus au nord d’Eptalofos. Anciennement, ce village était un marais mais aujourd’hui, c’est un agréable village où des sources coulent ci et là. Il a été reconstruit un peu plus loin, suite à un tremblement de terre en 1870,  dans une vaste forêt de sapins, de pins et même de pommiers et de cerisiers. La place du village toute dallée est très belle avec son église, ses sources et ses tavernes (où on mange de la bonne viande) -photos plus bas-. J’ai aimé son caractère traditionnel et son bel environnement naturel mais aussi le tempérament authentique et gai de son peuple.

 

 

 

 

Ano Polydrossos ou Ano Souvala est encore un village enfoui dans une formidable nature au climat très sain à 6 kms de Polydrossos. Il se trouve sur les côtés nord-est du Mont Parnassos et près des pistes de ski (à 10 kms seulement). Nous n’avions pas l’intention d’aller plus loin que Polydrossos mais le propriétaire d’une taverne de Polydrossos nous a proposé de nous y emmener alors nous acceptons. Εn fait, c’est l’ancien lieu d’origine des habitants de Polydrossos avant le séisme de 1870. C’est un village qui n’est pas touristique à 800m d’altitude donc on profite un peu de la beauté de sa riche nature pendant quelques heures. Sur la plage du village, nous admirons les sources en pierre et l’église de la Dame des Anges (de la Vierge quoi) et nous allons nous promener dans les ruelles et les sentiers du village en entendant le bruit de l’eau des eaux coulant ci et là et en sentant l’odeur fraîche des pommiers, des châtaigniers, des sapins et des pins.

Voilà ce que nous avons vu dans cette région au pied du Mont Parnassos du côté ouest et nord?

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *