Avec des proverbes grecs, on découvre le monde grec

Avec des proverbes grecs, la sagesse, le sens de l’humour et la façon de vivre des Grecs se font découvrir. 

 

 

 

 

Le proverbe toujours a la mode. Souvent, les mêmes réflections populaires sont exprimées de facon différente entre les pays, par exemple entre la France et la Grèce mais les idées philosophiques sont là car les hommes pensent plus ou moins de la meme facon. Il y a des proverbes anciens et d’autres qui le sont moins mais on les utilise souvent afin de sigmatiser des actions et des caractéristiques bien humaines.

Il ne révèle pas à premiere vue son coté philosophique sur la vie des hommes mais une fois compris, il en dit long. Peu de mots mais beaucoup de sens se cache derrière ces mots. Le proverbe ou la formule populaire est très souvent introduite dans nos conversations de tous les jours, afin de résumer une histoire, laquelle deviendra compréhensible par tout le monde. Ils nous aident à comprendre les choses et à nous remettre sur la bonne route, si on les prend consciemment en compte.

Histoire du proverbe : Le proverbe est une phrase énigmatique pleine d’images qui, de par son coté à priori difficile a comprendre, passe de génération en génération, car il est facile à dire et à mémoriser. Le proverbe a pu survivre pendant des siecles parmi la société par voie orale, vu qu’une grande partie de la population ne savait pas écrire. Il se repose éventuellement sur une image tirée de la vie quotidienne en campagne ou de la nature comme la vie des animaux par exemple.

Voici plus bas les proverbes grecs que j’entends le plus en Grèce. J’essaierai de les répertorier et de vous en montrer un, une fois par mois.

Juin 2017 : « Όταν ακούς πολλά κεράσια, κρατά μικρό καλάθι ! »

Prononcé « Otan akous polla kerassia, krata mikro kalathi« . Traduction du grec moderne : « Quand tu entends (=vois) beaucoup de cerises, tiens plutot un petit panier »

Ce proverbe veut dire qu’il ne faut pas donner de grande importance aux prévisions plus que pleines d’ambition. On ne doit donc pas croire aux mots qui ont une note de forte exagération. Si on croit en ces mots, nous risquons d’être deçu.

Juillet 2017 : « Γιάννης κερνάει, Γιάννης πίνει ! »

Prononcé « Yannis kernaϊ, Yannis pini » . Proverbe du 19e sc ou Yannis représentait le grec avec ses défauts et ses qualités. Traduction du grec moderne : C’est Yannis qui offre a boire,  c’est Yannis qui boit.

Ce proverbe veut dire que quelqu’un s’occupe plutot de lui-même que soi-disant des autres.

 

Aout 2017 : « Γλώσσα παπούτσι, μυαλό κουκούτσι »

Prononcé « Glossa papoutsi, myalo koukoutsi » .Traduction du grec moderne : « Langue savate, tête noyau »

Ce proverbe parle de ceux qui parlent beaucoup (une langue longue comme une savate) mais qui ne font pas marcher leur tête. Ils sont dangereux car ils parlent inconsciemment des choses et des personnes qui les entourent.

Septembre 2017 : « Δεν έχει η γλώσσα κόκαλα και κόκαλα τσακίζει »

Prononcé « Den echi i glossa kokala kai kokala tsakizi ». Traduction du grec moderne : La langue n’a pas d’os or elle brise des os »

Ce proverbe dit que la langue qu’on parle peut blesser l’ame de quelqu’un. Les mots sont forts de sens et quand ils ne reflètent pas le caractère et les actions d’une personne, ils peuvent faire du mal de par leur coté ingrat ou falsifié.

 

Octobre 2017  : « Έγιναν από δυο χωριά »

Prononcé « Eyinan apo dyo choria« . Traduction du grec moderne :  » Ils sont de deux villages (différents) »

Ce proverbe parle de deux personnes qui ne s’entendent pas. Comme les chefs de deux villages voisins peuvent etre ennemis, autrement dit avoir des vues différentes.

Novembre 2017 : « Γυρεύει βελόνι στ’ άχυρα« .
Prononcé « Yirevi veloni sta achyra« . Traduction du grec moderne : »Il cherche une aiguille dans le foin »

Ce proverbe se dit quand quelqu’un cherche vainement quelque chose de perdu parmi trop de choses. Trouver cette chose s’avère impossible.

Décembre 2017 : « Δυο καρπούζια σε μια μασχάλη δεν κρατιούνται« 

Prononcé « Duo karpouzia se mia maschali den kratiountai » . Traduction du grec moderne : « Deux pastèques sous les aisselles ne peuvent se tenir »

Ce proverbe veut dire que certaines choses sont tout simplement impossibles et que c’est évident. On a pas besoin d’explication pour dire que certaines choses ne peuvent se faire

 

Avez-vous déjà entendu un proverbe grec ?

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *