La mini ile de Kastos est un vrai petit paradis bleu

La mini ile de Kastos est un vrai petit paradis bleu en mer ionienne en Grèce: Un bébé ile tout mignonne sans voitures entourée des eaux limpides grecques.

 

 

 

Pour qui est l’île de Kastos ? Pour ceux qui recherchent l’anonymat, le calme et la paix. Pour ceux qui veulent éviter la masse touristique des mois d’été. Pour ceux qui ne veulent plus avoir à programmer quelque chose. Pour ceux qui veulent vivre dans la relaxation dans une atmosphère différente non contaminée par le tourisme. Pour ceux qui désirent vivre sereinement sans prise de tête, comme s’ ils étaient au bout du monde. Bref, pour ceux qui veulent séjourner sur une île paradisiaque dans tous les sens du terme. C’est ce dont j’ai eu besoin l’année dernière quand je suis arrivée sur l’île pour une semaine en septembre.

Où est Kastos ? C’est une des plus petites îles de la mer ionienne à l’ouest du pays. Elle a une forme longue et elle se trouve à huit kms de la Grèce continentale (village de Mytikas). Cette île valonnée couverte d’oliviers et d’un peu de vignes se trouve au sud-est de l’île de Lefkada et à un mille marin de l’île de Kalamos au nord. C’est la plus petite île habitée des îles ioniennes et c’est pour cela que j’aime cette île, c’est parce qu’il n’y a pas beaucoup de monde. Elle ne comprend que 70 habitants environ. En juillet-août, l’île comprend autour de 500 âmes (les originaires de l’île habitant à l’étranger reviennent sur l’île tous les étés).

Comment arriver sur l’île de Kastos ? L’île est reliée par bateau à la Grèce continentale avec le port de Mytikas. Les ferrys quotidiens (20 minutes de trajet) s’avèrent être le lien de contact exclusif de l’île avec le reste du monde.

 

Comment se déplacer à Kastos ? Il n’y a pas de route asphaltée donc c’est pratique, il n’y a pas de voiture. On découvre les plages à pied. Les sentiers de l’île sont très agréables parce qu’ils sont généralement sans obstacles et assez droits. La vue depuis le sentier direction nord vers le sommet de l’île est excellent. Les chemins de l’ile offrent d’agréables promenades qui me donnent cette paix et tranquilité dont j’ai besoin après une vie infernale en ville. Chaque famille sur l’îile a sa barque ou son petit bateau pour aller se balader. Il peuvent vous emmener sur une plage ou autre endroit pour quelques euros.

 

Où loger à Kastos ? L’île est toute petite mais on arrive à s’y loger confortablement. J’avais réservé à l’avance à la villa Tati (photo plus bas à gauche) au port du village de Kastos. On est à une minute de la plage. Les appartements sont un peu chers mais ils sont super avec tout ce dont vous avez besoin , comme si vous étiez chez vous. La cour du complexe tout en pierre est superbe avec son jacuzzi et sa vue sur le grand bleu. Vous pouvez trouvez des chambres à louer mais il n’y en a pas beaucoup sur l’île. Et puis, le camping sauvage est autorisé sur l’île pour les visiteurs qui optent pour des vacances à 100% dans la nature de l’îe.

Le village port de Kastos (photos plus bas à gauche) est le seul sur cette toute petite île de 5 km2 (7 kms sur 0,8m). C’est là que la grande majorité des habitants vivent. Ils s’en sortent de leurs revenus de la pêche et un peu du tourisme. L’île a un café-bar, quelques restaurants très sympas, un mini-market et seulement une petite boutique de souvenirs. Le village est magnifique car toutes ses maisons sont en pierres (photo plus bas à droite). J’ai adoré m’asseoir vers 20h à un des restaurants du village pour admirer le coucher du soleil et la vue sur le port, par exemple, au Windmill restaurant bar. Mais tous les restaurants sont formidables. On y fait même la fête de temps en temps le soir.

 

 

 

 

 

 

Les baies de Kastos. La baie Sarakiniko à l’ouest de l’île a sa mini marina avec une petite jetée qui permet aux yatchs d’amarrer afin de se protéger des vents puissants du sud. C’est vraiment très beau. La vue depuis le sentier le long de toute la côte Est qui va vers le nord est exceptionnelle. Chaque mini baie est en fait une plage aussi.

 

 

 

 

 

 

Les plages de Kastos pour la baignade (photo plus haut à droite). La côte ouest de l’île est assez escarpée et donc pas propice à la baignade tandis qu’à l’est, on découvre les belles petites plages d’Ampelakia et d’Aghios Emilianos. A Agios Aimilianos, il y a une petite grotte qu’on appelle Phoquotrypa et elle a 30 mètres de profondeur avec une mini plage de sable en son intérieur. De son nom, nous concluons que les phoques de la région y trouvaient refuge. Les petites plages moins connues de l’île accessibles par les chemins de l’île sont Fyki (au sud), Vali , Kilada, Limni, de Kamini et Vrissidi (toutes sur la côte est). Ma plage préférée est celle de Vali avec ses cailloux.

Les églises de Kastos. L’église d’Aghios Ioannis Prodromos est située dans le centre du village. Elle est superbe avec ses peintures murales du peintre Spyridon Gazis. Dans ses fondations, on dit qu’il y a un espace voûté considéré comme une tombe de l’ère préchrétienne. L’église d’Aghios Emilianos (photo plus bas), elle, se trouve à environ quatre kms au  nord-est du village de Kastos.

 

 

 

 

 

 

Les installations anciennes de Kastos. Lîle a deux moulins à vent et trois pressoirs à olives mais malheureusement aucun d’entre eux ne fonctionne aujourd’hui.

 

 

 

 

Etes-vous prêt(e) à aller sur l’île de Kastos ?

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *