Mes vacances à Andros ile grecque inoubliable

Ile grecque en 6 lettres ? Andros. Non, ce n’est pas la société de laitage. C’est une des plus belles iles grecques à découvrir. Mais ou est Andros ? Que faire a Andros ? Pendant mes vacances à Andros, voici les sites que j’ai vus…

Αποτέλεσμα εικόνας για andros  Αποτέλεσμα εικόνας για andros greece

Ou est Andros en Grèce ? Andros n’est pas cette ile des Bahamas mais elle est toute aussi belle et en plus, elle n’est qu’a quelques heures seulement en avion de chez vous ! Andros est l’ile la plus au nord des Cyclades. C’est une ile assez grande (400 km2) montagneuse (700 m d’altitude) et assez fertile. On estime qu’elle a environ 10.000 habitants. Le chef lieu est Chora à l’est de l’ile. On dit que c’est l’ile des Capitaines vu que l’ile detenait au 18e et 19e siecle une force navale avec 40 navires.

Αποτέλεσμα εικόνας για carte andros  

                                                          Carte de l’ile d’Andros

Comment aller a Andros ? J’y suis allée il y a 2 ans avec ma famille en juin pour 15 jours et j’ai vraiment été émerveillée par cette ile. Du port de Rafina dans la région d’Athènes, on est à 2 heures de Gavrio, le port de l’ile. On peut arriver à Andros d’autres iles : Mykonos est à 2h15 de l’ile d’Andros, par exemple. Le port de Gavrio est vriament plaisant.

Pourquoi aller à Andros ? Parce que cette ile est d’une beauté unique. J’ai aimé cette ile pour ses villages magnifiques, ses plages, sa riche nature. J’ai remarqué que le sud-ouest de l’ile (Gavrio, Agios Petros et Batsi) est assez touristique tandis que le nord-est est plus sauvage donc authentique. Les caps de l’ile sont agréablement balayés par les meltems. J’ai été subjuguée par cette terre brune contrastant avec le joli bleu de la mer et constrastant avec les maisons blanches aux toits de tuiles rouges. J’ai apprécié cette ile pour ses bois, ses plaines fertiles, ses plages, ses vallees, ses cascades et ses sources d’eau.

Comment se déplacer a Andros ? Il faut louer une voiture. En général, le réseau routier est bon. Il y a meme une autoroute, l’Attiki Odo qui vous fait vous déplacer en toute sécurité. En plus, cette autoroute est « verte » : arbres et arbustres agrémenteront vos trajets.

Ou loger a Andros ? J’ai eu la chance de réserver dans le meilleur hotel de l’ile, soi-disant. C’était l’hotel Mikra Anglia. Je n’ai vraiment pas été decue : l’hotel est près de tout (bars, magasins, etc).

Mon expérience : Mes vacances à  Andros ile grecque inoubliable pour :

  • ses jolies plages entre Gavrio et Batsi, lesquelles sont protégées du vent : Liopessi, Agios Petros, Chryssi Akti et Kypri. Mais c’est à St Kyprianou que nous nous sommes baignés (j’ai aimé cette petite plage plus calme). Les belles plages de Plaka, Mylos, St Petros, Mikri et Megali Peza, Chrissi Ammos dans différents endroits de l’ile sont admirables aussi (voir plus bas).

   

Plage de Grias « Pidima Korthi »                          Plage de St Cyprianou 

    

Plage Achla                                                        Plage Syneti 
  • Ses beaux villages plongés dans une nature verdoyante avec cascades. Du village de Palaiopoli, dirigez-vous en voiture vers les villages de Messaria, de Menitès et de Pitrofos. Messaria était jadis un des plus grands villages de l’ile : On peut y voir les maisons typiques de l’ile, des églises et des sources avec arcades faites littéralement de pierre plates… Un ensemble fait main tres humain. Menitès est un village avec de jolies bouches de sources en forme de tete de lions (voir photo plus bas au milieu). Pitrofos est le plus beau des trois villages, à mon avis. Sa nature est luxuriante, comme au temps d’Adam et Eve ! (voir photo plus bas à droite).

Αποτέλεσμα εικόνας για μενητες ανδρου   Αποτέλεσμα εικόνας για πιτροφος ανδρος

  • ses randonnées. J’ai voulu participé avec mon mari à des randos pour voir les villages mentionnés plus haut. A travers le site Andros Routes, nous avons pris un jour le sentier Aprovatou-Pitrofos-Strapouryies (No 9, 7 heures) et un autre jour, le sentier Ipsilou-Lamyra-Menitès (No 1, 9b). Ses sentiers sont de difficulté moyenne.
  • la richesse de l’ile. Dans les villages, on peut découvrir les moulins à huile (puisque l’ile est grande productrice d’huile d’olive à consommer), les places circulaires de séparation des grains (blé, lentilles, pois chiches…), des moulins à eau (photo No 1 plus bas), des moulins à vent (photo No 3, moulin de Korthi) des ponts arches (photo No 2)… sans parler des maintes chapelles dispersées dans toute l’ile dont l’entourage est débrouissaillé quelques fois par des troupeaux de moutons.

Αποτέλεσμα εικόνας για trekking ανδροςΑποτέλεσμα εικόνας για trekking ανδροςΑποτέλεσμα εικόνας για windmill andros

  • Chora. C’était mon point de départ chaque jour. Je ne me suis pas trompée. Une ville sublime gentiment lechée par les vagues avec une péninsule sauvagement belle. Ses caractérisques sont le phare et l’église de Agia Thalassini écartée de la cote abrupte de Chora (voir photo tout en bas). J’ai adoré les ruelles pavées de Chora bordées de maisons d’un élégant style néo-classique, reposantes dans leur couleur crème… la rue Empirikou et la place Kaϊri. La visite des musées fut également un délice : le musée archéologique, le musée maritime et le musée laographique (montrant la vie sur l’ile ; tenues vestimentaires, objets).

        avec son histoire: Un pont de pierre connecte Chora à un tout petit ilot. Au début du 13e siècle, un chateau y est construit par les Vénitiens mais il fut détruit lors de la Seconde Guerre mondiale. On peut encore voir ses ruines.

    
  • Le village de Batsi (photo plus bas).  J’ai visité Batsi, à 7 kms de Gavrio. C’etait autrefois un village de pêcheurs. Il est maintenant devenu le lieu touristique d’Andros je dirais. Batsi a cependant gardé un charme traditionnel et pittoresque surtout hors saison estival. Ce village est construit comme comme en amphithéâtre et entoure une baie avec un petit port et une belle plage de sable. Dans ce village, on trouve tout ce dont a besoin quelqu’un pour se divertit : restaurants, cafés et bars ainsi que des magasins.
 

 

 

 

Les spécialités de l’ile : du coq au vin avec des long macaronis, la froutalia Andriotiki avec de la saucisse de port fumée faite maison. Le tout arrosé de vin d’Andros. Je n’ai pas pu résister à gouter aux specialités de l’ile dans certaines petites tavernes traditionnelles tranquilles de l’ile.

Αποτέλεσμα εικόνας για κοκορα κρασατο ανδρουΑποτέλεσμα εικόνας για φρουταλια ανδρου

 

Venez à Andros, cela vaut vraiment le coup !  Si vous y etes-allé(e), qu’avez-vous aimé sur cette élégante ile ?

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *