Polyaigos, un rocher blanc sur l’Egée

Polyaigos, un rocher blanc sur l’Egée avec ses piscines naturelles. Un peu de la Polynésie en Grèce près des iles de Kimolos et Milos. Un ile grecque peu connue.

 

La Grèce cache des petits trésors en mer, des iles que nous devons visiter au moins une fois dans notre vie. Elles nous impressionneront de par leur beauté sauvage et naturelle et leur peu de monde dans les environs. Une de ces iles est Polyaigos. Si vous aimez explorer de nouveaux lieux, Polyaigos est donc un choix idéal.

Polýaigos est une ile aride de 18 km2 couverte de garrique et de maquis qui se trouve à un mile marin au sud-est de Kimolos. C’est une ile inhabitée depuis les années 70. Au milieu de celle-ci, il y a une plaine et on y trouve deux collines: Strogguylo (altitude de 370m) et Psilo Vouno (altitude de 330m). Les côtes sont rocheuses et très escarpées. C’est l’île géologique la mieux préservée de la mer Égée. C’est une ile dont la roche est volcanique comme sur les iles de Kimolos et Milos. L’ile a une cote très dentelée de presque 30 kms de long avec des ilots principalement au sud (ilot de Kaloyeri) et à l’ouest (ilot de Manolonissi) de l’ile. Le rocher blanc de Polyaigos détient peu de ports naturels : dans le nord et l’ouest, on trouve deux petites baies permettant quand meme l’amarrage des bateaux.

Polyaigos sous la tutelle de l’Eglise. L’ile comptait plus d’une centaine d’habitants au début du 20e sc. Il y avait plus d’une dizaine de maisons au petit port naturel d’Avlaki pres du monastère mais aujourd’hui, on ne voit que des vestiges. L’État grec a caractérisé l’île comme région d’une beauté particulière et elle vise à la protéger et à préserver son environnement naturel et son patrimoine architectural.. enfin ce qui en reste. Une partie de l’ile appartient a l’Eglise Panayia Odiyitria de Kimolos. La plus grande partie de l’île est la propriété de la Maison Ioannis Stavrou Logotheti. Ce dernier loue ses terres comme terrains de pâturage. On ne trouve alors sur l’ile que quelques patres qui élèvent les chèvres pour Kimolos et Milos.

L’histoire économique de Polyaigos. Depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui, Polyaigos appartient administrativement à Kimolos, mais l’ile a toujours été sujette a des conflits a cause de sa richesse minérale. Ainsi, Kimolos et Milos ont commencé au debut du 5e sc av. J.C. un litige judiciaire en ce qui concerne la propriété de l’île. Le conflit s’est terminé un peu plus d’un siècle plus tard sur décision de la cour d’Argos qui accorda l’ile à Kimolos. On peut voir les restes de deux carrières de trachyte utilisées pour la fabrication de meules. À la fin du 19e sc, des veines d’argent (baryte) ont été trouvées sur l’île.

Faire le tour de l’ile en bateau. Voilà comment je suis arrivée sur l’ile avec mon mari sur l’ile, en bateau. C’était le bateau “Xeimona” de Vaggueli loué à la journée du port de Kimolos qui prenait une douzaine de passagers. En vacances à Kimolos, j’avais vraiment envie de voir cette petite ile. On va sur l’ile pour y nager, faire de la plongée, admirer les grottes et les  falaises sauvages comme si elles avaient été dégrossies par un véritable sculpteur d’oeuvres d’art. Les locaux vont sur l’ile à la mi-aout en caϊque ou en bateau d’excursion des iles de Kimolos et Milos. Ils montent au monastère pour le 15 aout. Les grottes à la surface de la mer. Durant votre tour de l’ile, nous trouverons la grotte Fanara, une grotte avec de grands trous au dessus de votre tete. Absolument fantastique …!

 

 

 

 

 

 

 

Randonnée sur l’ile de Polyaigos. Visiter l’ile à pied est possible mais je n”ai pas eu l’occasion de le faire. Les anciens chemins n’existent plus car le nombre important de chèvres sur l’ile ont tracé les leurs… c’est-à-dire un peu partout sur l’ile. Pour visiter l’ile, il suffit alors de prendre n’importe quel sentier et de se repérer par rapport aux cotes et plages. La vue des sommets de l’ile est soi-disant subjugante !

Les plages de Polyaigos se situent à Avlaki (sous le monastere), au phare avec la plage d’Ammoura plus au sud. Sur la plage d’Ammoura, le sable est blanc et on distingue d’étranges formations rocheuses comme s’il avait subitement émergé de l’eau profonde. Les eaux transparentes et bleues turquoises nous donnent envie de plonger et de rester dans l’eau. Un peu plus au loin, on trouve le phare toujours en proéminence.

Il y a d’autres plages comme Mersini et Kato Mersini à l’est et plus bas au sud Galazia nera et puis Chochlakia et Piscina beach au nord-ouest. A mon avis, c’est la plage de Galazia nera, à la meme couleur claire de ses rochers verticaux qui les entourent, qui met vraiment en valeur la belle eau limpide de la mer Egee. Ces eaux turquoises sont meme visitées par des célébrites cachées sur leurs yatchs dans les criques.

Les ruines du monastère Kimissi tis Théotokou (photo plus bas a droite) est dans le nord de l’ile. Il s’agissait d’une basilique avec dome datant du début du 17e sc. Aujourd’hui, le monastère est entretenu par un couple agé provenant de Kimolos.

 

 

 

 

 

 

Le phare de Polyaigos (photo plus haut) fut construit tout en pierre en 1898 au cap Maskoula au nord-est de l’ile. Ce phare de 9 mètres de haut se trouve à 140m environ au dessus de la surface de la mer. Aujourd’hui, le phare marche automatiquement et sa luminescence arrive jusqu’à 22 miles marins.

Polyaigos, zone natura. C’est ile est protégée pour sa flore (orchidées endémiques), sa faune terrestre (le faucon d’Eléonore, l’aigle de Bonelli, la vipère cycladique Microvipera schweizeri, le lézard bleu Podarcis milensis ) et maritime avec le phoque Monachus monachus qui y protège ses petits dans les grottes à la surface de l’eau.

Navire ancien sous mer. Près de Polyaigos, a presque 50m de profondeur, j’ai appris que des archéologues ont découvert un ancien bateau du 5e sc av.J.C. complètement englouti. Le navire transportait des vases, lesquels étaient fabriqués par les artisans des îles environnantes des Cyclades. Très intéressant….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avez-vous eu l’occasion de visiter l’ile de Polyaigos ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *