Quel est le système politique grec d’aujourd’hui ?

Quel est le système politique grec d’aujourd’hui ? La Grèce est une république parlementaire depuis 1975. Le chef d’Etat nominal est le Président de la République. La Grèce a fait le tour de toutes les formes de régime possible pour en arriver encore et finalement a la Démocratie. Ce n’est pas par hasard !

 

 

 

 

 

 

Depuis le 7e sc av.J.C, la Grèce connut la monarchie, l’oligarchie, la tyrannie et la démocratie. Ces régimes allaient et venaient. Et puis, on voit que les Grecs sont profondément démocratiques, depuis les temps anciens. Depuis l’Age d’Or de Périclès (440 av.JC), ils se sont rendus compte que le pouvoir du peuple est la seule route a suivre pour la prospérité d’un pays. L’Europe a ensuite suivi le chemin de la Grèce a partir du 18e siècle.   la Démocratie grecque restant la base de tout régime politique occidental.

  • L’ORGANISATION ADMINISTRATIVE DE L’ETAT :

L’administration de l’Εtat est organisée selon le système décentralisé. L’ensemble du pays est divisé selon les conditions géographiques, économiques et sociales. Le pays a 13 régions et 325 départements. Les régions sont des unités décentralisées de l’Etat et elles sont gérées par le Secrétaire Général de la Région (ou Périphérie), lequel est le représentant du Gouvernement et le chef de tous les services de la région. L’administration des affaires locales appartient aux organismes de l’auto-administration locale (départements et municipalités et puis la préfecture -péripherie-).

  • LA CONSTITUTION :

La Grèce est aujourd’hui un pays démocratique européen qui tente de veiller au progrès et à son évolution, malgré la tutelle qui lui est infligée depuis 2009 : La Commission Européenne, La Banque Centrale Européenne et le F.M.I. Pour cela, elle fait de son mieux pour exercer une politique caracterisée par la justice sociale et une politique basée sur des institutions démocratiques. Depuis le référendum du 8 décembre 1974, après la dictature des colonels, la majorité du peuple grec (près de 70 %) a choisi de supprimer la monarchie en Grèce (1974). Et en 1975, une nouvelle institution (clauses retravaillées) est en place et reste valable jusqu’à aujourd’hui. Les 120 articles de la constitution constitue la loi supreme de l’Etat et toutes les lois votées doivent s’accorder à la constitution. Le dernier article de la constitution dit : Nous avons « Le respect à la Constitution et les lois qui sont en accord avec celle-ci. La dédication à la Patrie et la Démocratie constituent le devoir de base de tous les Grecs. Le fait de suivre la Constitution est dans les mains du patriotisme des Grecs, lesquels ont le droit et l’obligation de résister par tous les moyens contre toute tentative de renversement (du pays) par la force ».

  • LA FORME POLITIQUE :

La Grèce est une démocratie parlementaire avec un président à titre nominal. La base du système politique est la domination du peuple grec. Tous les pouvoirs proviennent du peuple, existent pour le peuple et l’Etat et sont exercés comme le stipulent la Constitution et les lois de l’Etat. Le président est élu par l’Assemblée (ses députés) tous les 5 ans. Il peut etre réélu une deuxieme fois et il doit avoir plus de 40 ans. Le president est le chef supreme mais il n’a aucun pouvoir politique.

L’assemblee est ouverte au public. Les membres de l’Assemblée (les députés) sont élus directement par le peuple grec par le système de vote et les élections ont lieu tous les 4 ans. Tous les Grecs hommes et femmes de plus de 18 ans ont le droit de vote. Le droit de vote était obligatoire mais il ne l’est plus depuis 15 ans environ. Pour en revenir à l’assemblée, elle exerce le pouvoir législatif par le biais des députés au nombre de 300. Les députes élus doivent etre des Grecs de plus de 25 ans. Ils peuvent etre réélu plusieurs fois. Les fonctionnaires publics, les gens de l’armée et les maires ne peuvent devenir députés.

Les députés sont de différents partis politiques : Les principaux partis politiques sont aujourd’hui Nea Dimocratia (parti de droite) et SYRIZA (parti de gauche). Le système avec lequel les divers partis obtiennnent des sièges a l’Assemblée s’appelle « système de vote analogique ». Le parti avec le plus de votes est cependant renforcé un peu en nombre de sieges pour qu’il puisse devenir majoritaire (à 150 sieges). Si le 1er parti est assez loin d’obtenir 150 sièges, il devra alors choisir un parti avec des sièges à l’Assemblée afin d’arriver à 150. La cohabitation va donc lui permettre d’arriver au statut de parti majoritaire.

Le premier ministre est celui qui a le pouvoir executif. Il est le chef d’un parti politique. Il est élu directement par le peuple grec. Au pouvoir, le premier ministre choisit ses ministres. Le role de l’Assemblée est, en autres, de controler le Gouvernement qui exerce le pouvoir exécutif. Elle juge l’oeuvre du gouvernement en place en posant des questions et en exposant des rapports en ce qui concerne les actions et les omissions du gouvernement. Elle participe au vote des projets de loi et du budget de l’Etat.

  • LA DISTINCTION DES POUVOIRS

Comme dans tous les pays démocratiques, le pouvoir public s’organise sur le principe de la distinction des pouvoirs pour qu’il n’y ait aucun pouvoir absolu pour l’Assemblée, pour le Gouvernement ou pour le Président. Le pouvoir judiciaire est exercé par l’Assemblée et le président de la republique. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement et le président de la république. Dans la pratique politique quotidien, cela signifie que le vote des lois venant de l’Assemblée avec leurs publications n’est pas envisageable sans la signature du Président de la Republique.  Le pouvoir judiciaire est exercé par les tribunaux dont les décisions sont prises au nom du peuple grec. Il y a des tribunaux a 3 degrés : Le tribunal du 1er degré, le Tribunal du 2e degré et les Tribunaux supérieurs dont l’Arios Pagos.

  • LES DROITS ET DEVOIRS DU CITOYEN GREC

La constitution et les lois renforcent et assurent les droits de ses citoyens. Les Grecs sont égaux face a la loi (celle-ci ne fait pas de distinction). Tous les Grecs et Grecques ont les memes droits et devoirs. Ils ont le droit d’élir et d’etre élus comme députés, préfets ou maires. Ils peuvent fonder des partis politiques et des syndicats…. bref ils ont le droit de se rassembler meme pour faire la grève, d’aller ou ils veulent dans le monde entier, de choisir le mode d’éducation et de protéger leurs richesses foncières  comme dans tous les pays ou il y a le Droit de l’Homme. Cependant, le Grec a aussi des devoirs qui sont les suivants :

  • il est fortement incité a aller voter, lors d’élections municipales (tous les 7 ans), régionales et nationales (tous les 4 ans).
  • il doit etre au courant des problèmes sociaux-économiques et politiques du pays. Il doit donc payer ses taxes et aller défendre le pays en cas de guerre (l’armée de 9 mois est obligatoire pour tous les jeunes de plus de 18 ans).

 

 

 

Les Grecs en Grece ou ailleurs aiment profondément leurs pays et la religion orthodoxe. Ils sont prets è la défendre en y se sacrifiant. Cela m’a toujours émue.

Voila, j’ai fait un tour en ce qui concerne le système politique grec. Qu’en pensez-vous ? Y-a-t-il une faille quelque part dans ce système ou sommes-nous a l’apogée du système Démocratique ? 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “Quel est le système politique grec d’aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *