Qui étaient les neuf muses grecques ?

Selon la mythologie grecque antique, les Muses sont des divinités antiques, compagnes romantiques de l’entourage des dieux d’Olympe dont Apollon.

 

(peinture de B.Peruzzi, 16e sc)

Qui sont les 9 muses ? Les neuf muses sont les filles de Zeus.Elles étaient divinités de la connaissance en se souvenant de tout ce qui s’est passé au fil du siècles. Plus tard, les Muses ont été assignées à des sphères artistiques spécifiques.

Les neuf muses sont les filles de Zeus et de Mnémosyne (titanide déesse de la mémoire) et sont devenues de belles sources d’inspiration pour tous les arts. Les Muses amusaient les Dieux sur le Mont Olympe, entourées du dieu Apollon avec sa lyre. Elles chantaient, jouaient de ma musique et dansaient sans fin, envoûtant de leurs douces mélodies tous les dieux et héros Grecs. Les neufs muses sont Calliope, Clio, Erato, Euterpe, Melpomène, Polymnie, Thalie, Terpsichore et Uranie.

 

 

 

 

 

 

Sur un sarcophage romain du 2e ap. J.C au Louvre, voyez les 9 muses : en grec Calliopi (appuyée sur pilier tenant un ouvrage) ; Thalia (tenant son masque comique) ; Terpsichori (drapée et s’appuyant sur un pilier) ; Euterpi (tenant sa flûte) ; Polyhymnia (pensante, drapée appuyée sur un rocher) ; Clio (tenant tablette et stylet) ; Érato (tenant cithare et plectre) ; Ourania (indiquant son globe) ; Melpomèni (avec son masque tragique)

Les Muses faisaient partie intégrante du développement artistique de la Grèce antique. Elles servaient d’intermédiaires entre les artistes antiques et les Dieux. Les artistes s’intéressaient aux Muses, qui, selon eux, leur donnaient de l’inspiration dans leur travail. Les Μuses grecques ont inspiré la création des Trois Grâces, déesses du charme, de la beauté et de la créativité de la mythologie romaine (post grecque bien sûr). Les Grecs anciens, eux, adoraient les Muses jusqu’à ce que le christianisme devienne la religion dominante en Europe, dès le troisième siècle après J.C. (après le déclin de l’empire romain)

Aujourd’hui, la muse reste une inspiration encore pour un artiste. C’est la définition du mot “muse” en fait. Du mot muse, je pense aux mots “musique” et “musée”. Ne disons-nous pas encore aujourd’hui que la musique adoucit notre esprit ? Et lorsque nous sommes tristes, l’écoute d’une musique ou d’une chanson nous calme comme elle calmait les Dieux (sans cesse préoccupés par les actes souvent incompréhensibles et fatals des mortels). Quand aux musées, ce sont les preuves réelles de notre passé sans lequel nous n’aurions ni identité, ni avenir. La visite d’un musée me donne à chaque fois plus de confiance en moi.

Chacune des Muses est associée à une forme unique d’art et de connaissances. Voilà une description de ces femmes divines.

1. Calliope signifie “celle qui a belle apparence” . C’est la plus grande des Muses. C’est la Muse de la poésie épique et de l’éloquence. Elle inspirait plus particulièrement les rhapsodes et Homère se réfère à elle au début de son oeuvre épique. L’écrivain Hésiode a souligné le statut élevé de Calliope parmi les Muses qui la respectaient et l’écoutaient. C’est la mère d’Orphée. Calliope est représentée comme une belle jeune femme avec un air royal portant une couronne de fleurs. Elle est représentée sur l’étendard de la “Gloire de Psara” lors de la révolution de 1821.

2. Clio signifie “Gloire”… gloire de l’histoire.Oui, c’est la muse des historiens. Elle porte une trompette dans sa main gauche et un livre écrit par Thucydide à sa droite. Elle est fréquemment associée à un globe et une clepsydre représentant le temps qui passe : cette représentation symbolise tous les lieux et tous les temps.

3. Erato, la muse de la poésie érotique. Selon la mythologie grecque, Erato est la muse de la poésie romantique. Le grand poète grec Apollonios de Rhodes du 3e sc av.J.C fait une invocation à Érato ouvrant le Chant III des Argonautiques parlant de Jason et de Médée. Dans les temps anciens, Erato était représentée avec une couronne de laurier, mais depuis la Renaissance, elle a été représentée dans l’art avec une couronne ornée de myrte et de roses. Dans ses mains, elle porte une cithare.

4. Euterpe signifie “Donatrice de plaisir”.  Euterpe est la Muse de la musique, en particulier créatrice de la flûte. Elle est généralement représentée avec une couronne de fleurs dans ses cheveux portant un double-piccolo dans ses mains. Elle est également la mère de Rhésos, un guerrier de Thrace mort dans les bras du héros roi Diomède à Troie, selon l’Iliade d’Homère.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosaϊque gréco-romaine, 3e sc ap.J.C. (musée archéologique Ilida, au Péloponnèse

 

 

 

5. Melpomène la mélodieuse avec la frénésie de son chant. Elle est la Muse du chant, de l’harmonie musicale et du théâtre et plus particulièrement de la tragédie. Elle est souvent représentée près de Dionysos avec un masque tragique, portant d’amples robes. L’air grave, elle tient souvent aussi un une corne dans une main et un masque de la “tragédie” dans l’autre main.

6. Polymnie est la Muse des hymnes sacrés. Elle a beaucoup de chansons éloquentes à son répertoire. C’est la Muse de la poésie lyrique et de l’harmonie. Elle est également connue comme la Muse de la danse, de la géométrie et de la rhétorique. Parfois, elle est représentée avec sa main levée montrant le pouvoir qu’elle exerce sur l’éloquence et parfois elle est même comme plongée dans une pensée profonde.

7. Thalie signifie “la florissante” C’est l’une des deux Muses du théâtre mais Thalie est la muse de la comédie. Elle est aussi Muse de la poésie. Elle est également protectrice des symposiums et de la poésie pastorale. Thalie est représentée comme une jeune femme gaie et son attribut principal est le masque comique qu’elle tient dans sa main. Elle porte une couronne de lierre et des vêtements légers comme une tunique.

8. Terpsichore ou la joie de danser. Elle est associér à la danse et au chorus théâtral grec. Elle est dépeinte comme une jeune femme avec un air jovial. Sa tête est ornée d’une couronne de fleurs et elle tient toujours au moins une lyre. Elle est connue pour être la mère des Sirènes qui séduisent les marins avec leurs chansons dans l’Odyssée d’Homère.

9. Urania, la Muse du paradis céleste. C’est la muse de l’astronomie et de l’astrologie mais aussi des Mathématiques. C’est la plus jeune des neuf muses. Elle est représentée dans une robe bleue avec une mappemonde près d’elle. Son nom a inspiré de nombreux observatoires. La planète Uranus porte son nom ainsi que la divinité primordiale Ouranos (le ciel).

Dîtes-moi laquelle des Muses aimeriez-vous invoquer pour vous aider dans votre vie quotidienne ? Moi, c’est Melpomène me rappelant la tragédie de l’humanité. 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *