Sikinos, destination de vacances d’été exceptionnelle

Sikinos, destination de vacances d’été exceptionnelle sur une ile calme. Voici une ile grecque ou partir en voyage. Sikinos, ile paradisiaque de terre blanchie à la beauté sauvage incomparable.

 

 

 

Pourquoi aller sur l’ile de Sikinos ? On va sur cette ile surtout pour les raisons suivantes :

  • Pour des vacances dans le calme, loin du brouhaha de l’ile de Ios en été.
  • Pour lézarder sur de petites plages tranquilles.
  • Pour faire de la randonnée dans les terres de l’ile (il y a plein de chemins).
  • Pour errer dans les rues sinueuses des villages cycladiques.

 

 

 

 

 

 

 

Ou se trouve l’ile de Sikinos ? C’est une ile des Cyclades entre l’ile d’Ios et de Folegandros. C’est une ile aride de 42 kms2 peu peuplée (230 habitants permanents) avec seulement 14 kms de route asphaltée. Au sud de l’ile, on peut voir l’ile inhabitée de Karyotissa. Le point culinant au centre de l’ile à une altitude de 600m. Sur cette ile ou il pleut très peu, les habitants vivaient de la peche, de l’élevage de caprins, de la production de fromages et de miel. Aujourd’hui, il y vivent aussi du tourisme.

Ou loger a Sikinos ? Je suis allée sur l’ile de Sikinos avec mon mari en tout début d’été 2016 tout de suite apres mes vacances a Ios. J’avais réservé aux superbes Stegadi Appatements a Kastro. Je suis restée enchantée de cette belle location dans un beau complexe en pierre avec une vue unique sur l’Egée.

Un peu d’histoire ? Au 10e sc av. JC, l’ile de Sikinos était habitée par les Ioniens tandis qu’au 5e sc av. JC, l’île était sous la souveraineté d’Athènes. Sikinos eut le destin des Cyclades avec la domination des Romains, des Byzantins, des Vénitiens et des Turcs des 1537. C’est en 1829 que l’ile rejoint la Grèce

Le port d’Alopronia (photo plus bas a gauche) se trouve dans une jolie baie à l’est de l’ile. C’est un village qu’on appelait Oenoé et dès le 15e sc Sykoandros. On y trouve des hotels et des chambres, des mini-markets, des cafés et des bars. De petits bateaux y partent pour les plages de l’ile et des bus pour les autres villages.

 

 

 

 

 

Le village de Kastro. (photo tout en haut). C’est le village le plus important de l’ile. Il s’agit d’un magnifique village fortifié du 15e sc. construit sur d’abrupts versants montagneux, à 300 m environ au dessus du niveau de la mer. Ses maisons centenaires sont d’une pure architecture cycladique qui émerveille le visiteur le plus exigeant. Au sommet du rocher, on a la chance de voir trois beaux moulins. J’adorais en fin d’apres midi m’y promener : J’aimais me perdre dans les sinueuses ruelles blanches decorees de fleurs aux couleurs vives en pot. Dans le village, on trouve la mairie, des magasins, des cafés et une collection d’art byzantin. De Kastro, vous pouvez aller à pied à  Alopronia en suivant un chemin.

Le village de Chorio (photo plus haut à droite) est un village adorable a proximité de Kastro avec une vue époustoufflante sur la mer. On y trouve des chambres à louer. On peut visiter le musée folklorique abrité dans un vieux moulin pour l’ huile d’olive.

Les églises de Sikinos.

 

 

 

 

1, L’église de Pantanassas (photo plus haut à gauche) construite en 1787 a une superbe iconostase en bois doré. Elle se trouve sur la place de Kastro.

2.  L’église d’Episkopi (photo plus haut à droite) se trouve à 4 kms dans la nature sauvage du centre de l’ile. C’est le monument le plus intéressant de Sikinos. Elle est entourée de chapelles byzantines, de ruines d’anciens édifices. L’église était un monument funeral romain au 3e sc pour devenir église prochrétienne avec dôme. Le monument est encore debout jusqu’à nos jours presque intacte. Ma randonnée jusqu’à l’église-monument au milieu de nulle part sur les collines chauves de l’ile était vraiment un plaisir indescriptible pour moi.

3. Les chapelles de Sikinos sont au nombre de 60 sur l’ile. 4. Les six petites églises byzantines blanches de Sikinos sont celles de de St Nicolas, de Panaghia,, de Christos, de St Stéphanos, de St Anna (la chapelle d’Episkopi) et St Georgios près d’Episkopi. Comme elles sont adorables entourées d’un paysage humble et authentiquement cycladique !

Le monastère de Zoodochou Piyis se trouve sur un rocher en partant de Kastro. En y allant, vous passerez devant la chapelle d’Elytis (grand ecrivain grec). Le monastère Il fut construit en 1690. C’était un couvent. qui essayait (souvent vainement) de protéger les habitants du pillage des pirates sillonant les mers au 16 et 17e. En 1834 sous l’ordre du roi bavarois Othon, le monastère ferment et les huit vieilles nonnes qui y vivaient logeaient alors dans des famlles de l’ile jusqu’à leur décès. On peut visiter le monastère dans l’ après-midi.

 

Les plages de Sikinos. Allons du nord aud sud sur la cote est de l’ile. Les plages accessibles en voiture de Sikinos sont celles d’Alopronia, d’Aghios Georgios et de Dialiskari. Si vous décidez de prendre un bateau ou les sentiers Sikinos, une série de plages aux eaux turquoises vous attend, comme les plages rocheuses d’ Aghios Panteleϊmon (photo plus bas a gauche), de Santorineϊka, d’Aghios Ioannis. Moi j’ai bien aimé la plage de Malta tout a fait au nord de Sikinos (photo plus bas a gauche). J’ai suivi le sentier qui commence à partir du monastère de Zoodochos Piyis : Je suis passée près de l’hélicodrome de l’ile ;  je suis arrivée près de l’église du prophète Ilias et j’ai commencé ma descente jusqu’à la plage de Malta (6,7 km, 1h45).

 

 

 

 

 

La grotte noire. C’est la plus grande grotte de Sikinos et une des plus grandes des Cyclades. Elle se troube au niveau de la mer sur le côté nord, sous le monastère de Chryssopiyi et elle est accessible seulement de la mer par bateau.

Etes-vous pret(e) à partir en vacances sur l’ile de Sikinos, si ce n’est pas déjà fait ?…

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *