Sur terre paradisiaque à Agios Efstratios

Visitez un jour sur une terre paradisiaque l’île d’Aghios Efstratios perdue en mer Egée en Grèce pas loin de l’île de Lemnos dans le nord du pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Où est Aghios Efstatios ou Saint Eustratios ? C’est une île dans la zone des îles du nord de l’Egée. Elle se trouve à 18 milles marins au sud de l’île de Lemnos. Elle a une surface de 50km2. Elle compte environ 270 habitants permanents. L’île s’appelait Alonnissos jusqu’au jour où le grand Saint Efstratios est arrivée sur l’île au 9e siècle. Il a vécu caché dans une grotte de l’île, vu que les Byzantins cherchaient à le persécuter pour ses idées anti-iconoclastes (contre la disparition des icônes). Aujourd’hui, on appelle l’île Agios Efstratios ou Aϊ Strati car on dit que sa tombe serait sur l’île.

Οù loger à Aghios Efstratios ? Ce n’est pas difficile car il n’y a beaucoup d’appartments pour les visiteurs de l’île. J’avais trouvé un appart sympa aux Panorama rooms (22540 93246). Vraiment rien à dire. Nous sommes restés sur l’île presque une semaine après une semaine passée, toujours en famille, sur l’île de Lemnos.

Le village principal d’Agios Efstratios se trouvait sur la seule colline de l’île culminant à 300 mètres d’altitude avec ses moulins mais un grand tremblement de terre en 1968 a complètement détruit le village. Ses habitants ont dû reconstruire le village plus bas dans la vallée. Ses habitants, éloignés des autres îles surtout en hiver, vivent de la pêche et de l’élevage de caprins. Le sol est aride et rocheux avec une composition volcanique. Les habitants tirent de l’eau potable d’une source souterraine à l’est du village.

Le village principal d’Aghios Efstratios aujourd’hui se trouve au nord-ouest de l’île sur le littoral. Ses maisons sont dotées de l’architecture cycladique typique : même les rues sont blanchies à la chaux. J’ai adoré l’église du Christos sur la place du village. Les biens plus modestes églises de St Nicolaos et de St Vassilios sont véritablement d’un art fantastique, surtout St Vassilios qui est une petite église bâtie il y a trois siècles. On y distingue encore des traces de l’architecture de l’ère post-byzantine. J’ai vraiment beaucoup aimé ce village avec ses habitants si accueillants. Dans le petit port, on avait toujours ces superbes vues avec le coucher du soleil. Ce petit port où ses habitants attachaient leurs bateaux de pêche est ce dont j’avais besoin après une rude année de travail en ville.

 

 

 

 

 

L’histoire de l’île d’Agios Efstratios. Les archéologues ont découvert que l’île a été habitée dès le 2e millénaire avant J.C (période mycénienne). Ils ont entretenu des murs de l’époque archaïque près du cimetière du village et des tombes hellénistiques autour du port. Au moyen-âge, à partir du 15e siècle, il y avait un château avec l’église Agion Pente Martyron en son sein (on peut encore voir ses vestiges au sol… étonnant). Dès 1930, l’île est devenue lieu d’exil pour les gauchistes pendant trente ans. Une mauvaise image de l’île malheureusement.

Le musée de la Dimokratia est formidable. Le bâtiment était à l’origine un tribunal. Lors des années de déportations des exilés politiques, l’édifice était utilisé comme infirmerie. Le tremblement de terre de 1968 a causé de graves dommages au bâtiment, ce qui a entraîné son abandon mais heureusement, le musée ouvre ses portes en 2007. Dans la salle 1, on découvre l’histoire de l’infirmerie et de l’île d’Agios Efstratios. Dans la salle 2, on traite des déportations de l’entre deux guerres et puis de l’occupation allemande. Dans la salle 3, on raconte la libération avec l’île de Makronissos, l’autre île d’emprisonnement des militants Grecs de la gauche. Dans la salle 4, on parle de l’île entre 1950 et 1962. Dans la salle 5, on expose les évènements de la dictature (1967-1974) et la reconnaissance de la Résistance nationale.

L’école Maraslios d’Agios Efstratios. Elle a été construite au début du 20e siècle grâce à son bienfaiteur financier Gregorios Maraslis s’étant expatrié en Egypte. C’était l’école de l’île jusqu’en 1968.

La chapelle de St Minas se dresse humblement sur une des collines complètement chauves du village de l’île. Εlle est superbe avec son inscription “Molon lave” (phrase spartiate signifiant “Viens les chercher” (nos armes) prononcée à Xersès, roi perse voulant prendre la Grèce à la fin du 5e siècle av. J.C.).

Les plages d’Aghios Efstrastios. Parmi les collines du côté ouest, des petites vallées se sont formées pour se terminer en plages de sable. La majorité des belles plages se trouvent sur la côte ouest de l’île. La plage du village est sympa. Du nord au sud sur cette côte, on a accès en voiture à la plage de St Antonios (plutôt en jeep) et à la plage de St Dimitrios à 5 kms du village (accès facile), des plages où j’ai lézardé pendant des heures. Je suis allée aussi sur la plage de Lidario (la plus belle plage de l’île à mon avis) mais en bateau loué au port (avec son capitaine) à la journée avec quelques autres visiteurs de l’île,

La végétation méditerranéenne de l’île est basse avec beaucoup de buissons comme le thym, de fleurs sauvages comme le bleuet etc. On remarque des restes de petits bois de chênes, de saules blancs etc et vers la mer des lauriers et des osiers sans oublier les beaux lis maritimes.

La faune de l’île dans le réseau Natura 2000. Elle est intéressante car on y trouve facilement les phoques méditerranéens Monachus monachus qui errent dans la zone maritime entre Lemnos et Skyros. Au nord des îles des Sporades, le centre de protection de ces animaux se trouve sur l’îlot de Piperi. Bref, les grottes à la surface de la mer d’Aghios Efstratios sont utilisées pour la reproduction des phoques. Sur l’île, on y trouve des oiseaux migrateurs comme le faucon d’Eléonore et des cormorans huppés. L’île est en effet une station pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs car elle se trouve sur l’une des principales routes de la migration printanière et automnale. La présence importante de petits oiseaux attire un nombre important de faucons sur l’île qui s’en nourrissent.

Voilà tout ce que j’ai vu sur la belle île d’Aghios Eftratios. Seriez-vous disposé(e) à visiter cette île loin de tout. 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *