De l’île pèlerinage de Tinos en Grèce

De l’île pèlerinage de Tinos en Grèce, Tinos 15 Aout, … le tourisme religieux en Grèce au rendez-vous. Tinos, le lieu de pélerinage en Grèce

  Αποτέλεσμα εικόνας για εικονα εκκλησια τηνου

 

Αu 15 août, les Grecs et autres chrétiens ayant des problèmes de santé ou voulant remercier la Vierge au sujet d’une santé nettement améliorée (miracle) iront une fois dans leur vie à Tinos faire une offrande (pièce d’argent ou d’or représentant le membre du corps qui était malade). Ils se mettent par  terre à genoux et avance lentement de la mer vers l’église sainte par respect pour la vierge. Au bout de leur chemin plein d’humilité, ils priront et laisseront leurs offrandes. En repartant, ils se sentiront protégés et pardonnés de leurs péchés en même temps.

1. L’île de Tinos est comme Lourdes en France, lieu du tourisme religieux. L’église Panagia Evanguelistria (en français, Eglise de la Vierge Annonceuse de bonnes nouvelles) est l’aboutissement de pèlerinage le plus important du monde chrétien orthodoxe. Des milliers de Grecs et étrangers s’y rendent au 15 août. La Sainte Icône de la Vierge Marie est précieusement gardée au sein de l’église. Au cours des siècles, l’Icône est liée à de nombreux témoignages étonnants et poignants de miracles qui auraient vraiment eu lieu. Cette icône aurait des vertus de guérison. Elle montre l’intervention salvatrice de la Vierge et la preuve qu’elle aurait vraiment existé.

Αποτέλεσμα εικόνας για lady tinos  Icône réelle

 

2. L’icône. L’église de la Panayia Evanguelistria  est consacrée à la Sainte Icône, laquelle fut découverte en son sol en 1822. Selon la tradition, la nonne Pelayia du monastère Kechrovounio a eu une révélation. La Vierge Marie apparût devant elle et lui demanda de faire sortir de terre son icône enfouie à un certain endroit à Tinos . La Vierge lui demanda ensuite de faire construire une église en son nom. Des fouilles furent alors entreprises et l’icône de l’Annonciation âgée de 900 ans fut découverte. Elle aurait été l’oeuvre d’Apostolos et Evangelisti Louka. Elle représente la Vierge en train de prier, livre en main. En face d’elle, on peut voir l’Archange Gabriel tenant dans la main une fleur, la fleur blanche Arôme, symbole de pureté. On distingue aussi le Saint Esprit descendant du ciel sous la forme d’un oiseau, une colombe.  Aujourd’hui, l’ Icône est tellement recouverte d’offrandes d’or et de joyaux qu’on a du mal à distinguer son aspect.
Αποτέλεσμα εικόνας για τηνος 15 αυγούστουΑποτέλεσμα εικόνας για τηνος 15 αυγούστου
3. La célébration du 15 Août à Tinos .Le 15 août est un jour consacré à la Dormition de la Mère de Dieu. Des milliers de pèlerins arrivent en Grèce à Tinos afin de participer aux fêtes religieuses qui ont lieu en grande pompe à l’ombre de la tradition byzantine. Les visiteurs arrivent en grand nombre autour de l’église tandis qu’à l’intérieur de l’Eglise, les douces flammes des longues et fines bougies, les psaumes des hymnes à Dieu et l’arôme du myyrhe et de l’encens créent une atmosphère sereine de grandiosité religieuse émotionnelle. Lors des fêtes et après la Divine Liturgie, on peut voir une procession dans les rues de la ville de Tinos. Quand l’icône retourne au sein de l’Eglise, une doxologie (louanges) a lieu en commémoration à tous ceux qui ont consacré toute leur vie à la construction de l’Eglise, l’église de Panayia Evanguelistria.
Αποτέλεσμα εικόνας για εκκλησια τηνου

 

4. L’église de la Panayia Evanguelistria.L’église fut construite tout de suite après la découverte de l’icône miraculeuse. Sa construction (les iconographies et les bâtiments autour de l’Eglise) s’est terminée au bout de huit ans de travaux (en 1830). Elle constitue en fait un complexe monastique. Les fouilles effectuées ont prouvé qu’il y avait déjà une église datant des premieres années pro-byzantines.  A ce même endroit, il y avait avant cette église byzantine et jadis, un ancien temple vénérant le dieu Dionysos. De nombreux techniciens spécialistes dans la construction d’églises et artistes plein de talent ont incessament travaillé pour tailler le marbre blanc et décorer l’imposant intérieur de l’Eglise. L’or et l’argent offert à la Vierge et provenant du monde chrétien du monde entier, les énormes lustres et le grand nombre de chandeliers formant des lignes infinies de lumière composent un tableau grandiose d’architecture et d’art chrétien orthodoxe. En cette Eglise, depuis la fin de sa construction, on procède tous les jours à la Divine Lithurgie.

La Panayia (Sainte Vierge) de Tinos est célébrée quatre fois par an : le 30 janvier, jour de la découverte de l’Icône, le 25 mars, jour de l’Annonciation à la Vierge Marie, le 23 juillet, jour de la vision de Pelasyia devenue Sainte et donc le 15 août, jour de la Dormition de la Vierge.

 

Où loger à Tinos ? Si vous voulez rester sur l’île quelques jours, je vous propose de rester à l’hôtel  Vincenzo Family hoteldans la ville de Tinos. Très bon hôtel au centre. J’ai aimé le jardin, le hamam et le jacuzzi en fin d’après-midi…

Etes-vous déjà alle(é) à Tinos pour la célébration du 15 Août ?

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “De l’île pèlerinage de Tinos en Grèce

  1. Oui, je suis passé à Tinos le 15 août 1973 !
    Ce fut une véritable épopée que d’y arriver le 14 au soir. Nous venions de Mykonos avec un vent très fort. Beaucoup de gens étaient malades. Des femmes, toutes vêtues de noir, étaient assises sur le pont sur des couvertures et suppliaient, les bras levés vers le ciel. Je disais à mon épouse “c’est un condensé des tableaux LES MASSACRES DE CHIO et LE RADEAU DE LA MEDUSE !”
    Et le bateau fonçait vers le quai, perpendiculairement à l’entrée du port. Au dernier moment, l’ancre fut jetée et le bateau pivota, poussé par le vent, et entra dans le port ! Chapeau les marins grecs !
    Malheureusement, n’ayant à l’époque qu’un modeste appareil photo qui eût nécessité de prendre des clichés à quelques mètres, je me suis abstenu de le faire.
    Le lendemain 15, nous avons assisté à un défilé mi-religieux, mi-militaire (c’était encore le règne des colonels, juste après la proclamation de la République).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *