Cette île patriotique qu’est Ro

Cette île patriotique qu’est la petite île grecque de Ro se trouve à 6 kms au sud de la Turquie près de l’île de Kastellorizo.

 

 

 

Où se trouve l’îlot de Ro ?  C’est une île de 1,6 km2 avec une périphérie de 9 kms. Ro a une forme allongée avec deux criques caractéristiques : celles d’ Agios Georgios au nord et de Frangolimnionas au sud. Tout à fait à l’est, il y a les îlots rocheux de Tragonera et de Savoura. Il s’agit d’une île rocheuse… à mon sentiment “rugueuse”. La végétation de l’île se compose de denses haies, d’arbustes, d’arbres sauvages dont je ne connais pas les noms mais on peut voir auusi des câpres et du thym. Il y a sûrement des centaines de plantes endémiques car beaucoup parmi elles me semblaient aussi totalement inconnues.

L’île de Ro n’est pas connue des touristes dans le monde mais en Grèce, c’est une île symbolique pour son patriotisme. En effet, une femme a réveillé et a maintenu la conscience grecque sur l’ile pendant toute sa vie. Une femme au visage et au corps froissés par des années de vie difficile sur l’île  mais au regard cristallin et au cœur pur pour son pays. Cette femme est l’incarnation, non seulement du patriotisme (d’après tout ce que j’ai lu sur cette héroϊne) mais aussi de la simplicité et de la magnanimité.

C’est la dame de Ro (1890-1982). Presque à ses 30 ans, Despina Achladiotou s’installe sur la petite île de Ro avec son mari pour s’occuper de l’élevage mais ce dernier tombe malade et meurt sur l’île en 1940 sans aide puisque l’île était déserte. La femme de Ro l’enterre seule. Puis elle retourne à Ro, cette fois avec sa vieille mère aveugle. Elle reste sur l’île de Ro pendant les années de l’occupation malgré les bombardements sur Kastellorizo en 1943. Elle offre ses services au Bataillon sacré (c’était une nouvelle unité des forces de l’armée grecque).

Après la fin de la deuxième guerre mondiale, les îles du Dodécanèse dont tous les îles adjacentes comme Ro et Kastellorizo, conformément au traité de Paris du 10 février 1947, sont revenus en Grèce (elle était avant sous la main italienne). Le destin de Ro était donc inextricablement lié à celui de Kastellorizo. Pendant 40 ans, de 1943 jusqu’à sa mort, la dame de Ro hisse le drapeau grec sur l’îlot acritique de Ro tous les matins et le descend tous les soirs au coucher du soleil.

Les aventures de La Dame de Ro ne sont pas terminées avec la libération. En août 1975, le journaliste turc Omar Kassar et deux autres complices observent la dame de Ro. Un jour où elle était absente, ils hissent un énorme drapeau grec sur un poteau de quatre mètres. La dame de Ro, déjà arrivée à ses 85 ans, le fit descendre tout de suite à son arrivée. Le 1er sept. 1975, le navire “Pezopoulos” a navigué à Kastellorizo en soutien à la dame de Ro.

 

 

La Grèce a honorée la Dame de Ro (par l’Académie d’Athènes en 1975, la Marine grecque, le Parlement grec, la municipalité de Rhodes et autres institutions). Le Ministère de la défense nationale grecque a envoyé un contingent naval et une délégation de l’Assemblée générale à Kastellorizo où, le 23 novembre 1975, on lui a décerné la médaille pour ses services nationaux de la période de guerre 1941-1944.

«C’est pour la Grèce que j’ai fait tout ça. Vous sentez plus la Grèce, perdue comme vous êtes sur la mer (sur un îlot) à quelques centaines de mètres des côtes turques », a-t-elle déclaré lorsqu’elle a reçu son prix décerné par l’Académie d’Athènes.

La tombe de la Dame de Ro.  Despina Achladiotou meurt à l’âge de 92 ans dans un hôpital de Rhodes en 1982. Ses funérailles sont prises en main par l’Etat et puis son corps fut transféré sur l’île de Ro sous le mât où elle hissait tous les jours le drapeau grec. Sa tombe est recouverte du drapeau grec.

 

 

 

 

 

Comment aller sur l’île de Ro ? Si vous êtes sur l’île de Kastellorizo, vous pouvez aller sur la petite île de Ro en y louant un bateau. C’est ce que j’ai fait il y a six and de cela avec mon époux. L’îlot de Ro ne se trouve qu’à quelques miles marins de Kastellorizo. C’est un endroit aride, inhospitalier où seules quelques herbes poussent sur le sol. Ceci dit, j’ai eu envie de voir cette île où seule une âme pouvait garder Ro vivante pendant presque tout le 20e siècle. J’ai aussi voulu voir de près sa nature et son histoire.

Que voir sur l’île de Ro ? On appelle aussi cette île Aghios Georgios, Rogi ou Ropi. C’est une toute petite île d’une kilomètre et demie.

Le château de Ro. Sur une colline au point le plus étroit de l’îlot au nord, on trouve les ruines d’une petite forteresse. Au 4e siècle, Ro a servi de maillon dans la chaîne des observatoires militaires de l’État de Rhodes. Il s’agissait d’un petit fort composé d’une tour rectangulaire centrale, à l’origine à deux étages. La tour a une hauteur de 4m (photo plus bas à droite)

 

 

La chapelle d’Aϊ Giorgis est la petite église regardant la mer Égée. Elle est là toute simple, de style monastique, dans le petit port de Ro. Pas loin, on voit les deux petites maisons où la Dame de Ro vivait.

L’île de Ro a deux plages : Aghios Georgios et Stroggyli sont les deux petites plages de l’ile toujours sur la côte nord de l’île.

Mon expérience sur l’île de Ro était unique. Lors de ma visite de l’île qui n’a duré qu’une journée, j’ai ressenti un grand respect pour la Dame de Ro. Je me suis demandé comment cette femme pouvait vivre sur une île aussi aride et déserte. Même si le sentiment de solitude règne et pèse sur l’île, selon moi, j’ai compris combien le coeur de la Dame de Ro devait être rempli d’amour pour cette petite terre grecque si loin de la patrie grecque. On peut voir des soldats de l’armée grecque à Kastellorizo mais aussi sur l’îlot de Ro (en arrivant sur Ro, on se sentait expiés, mon mari et moi, mais le capitaine de bateau disait que c’était normal). Je regarde l’eau de la mer : c’est une île aux eaux étonnament cristallines (photo plus haut à gauche). Une île attirante pour sûr si on cherche aussi à découvrir sa flore.

 

Aimeriez-vous visiter l’îlot de Ro ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *