Le Cistus Creticus et une santé surnaturelle

Le Cistus Creticus pour une santé presque surnaturelle, vu que cette plante thérapeutique prévient, maintient et peut guérir des problèmes de santé majeurs.

 

C’est une plante que je connais depuis quelques temps. Elle a attiré mon attention avec l’apparence chiffonnée de ses fleurs. Je l’ai ramassée et elle sent bon sauf qu’elle me colle aux doigts mais son odeur caractéristique m’envoûte. J’y ai gouté un dimanche en tisane en écoutant mon amie qui tient un petit magasin vendant des herbes et plantes médicinales. Elle m’avait apporté du Kistos séché dans un petit paquet. Et voilà plus bas ce qu’elle m’a révélé sur cette plante sauvage.::

Le Cistus Incanus Creticus ou Ciste de Crète ou Kistos Kritikos en grec (Rockrose en anglais) s’appelle aussi Ladania mais on l’appelle aussi Aladano, Kounouklia, Aguissaros ou Atzikaros, ça dépend des régions. Cette plante a des propriétés particulièrement bénéfiques. Le Cistus creticus est l’un des six espèces de Cistus qu’on trouve en Grèce et un des 16 espèces existantes de Cistus. La plante Cistus creticus appartient à la famille des Cistaceae.

Comment est la plante Cistus Creticus ? Cette plante fleurie au printemps pour s’assécher en été. Elle se remet à fleurir en automne. Les fleurs ouvertes de jour sont de 4 à 6 cm et ont une belle couleur mauve-violet-fuchsia, avec des pistils jaunes dorés vifs pleins de pollen pour les abeilles. La fleur comprend cinq larges pétales complètement froissés, d’où mon intérêt particulier pour cette plante. Le Ciste peut atteindre un mètre de hauteur et les feuilles du Ciste de Crète, à l’opposée, sont petites, longues et courbées vers le bas, poilues et névrosées à la surface mais surtout collantes (c’est-à-dire avec de minuscules petits poils).

Où se trouve le Ciste de Crète ? On le trouve en très grandes quantités en Méditerranée dont en Grèce. Dans le pays, elle se situe dans les zones côtières de la Crète du Nord mais aussi sur les îles des Cyclades et dans le sud du Péloponnèse mais moi, j’en ai trouvé ce week-end sur une colline près de chez moi à Volos, à 200m d’altitude au bord de la mer. Il y en a donc aussi abondamment dans ma région (la Thessalie). En général, cette plante a une préférence naturelle pour les sols bien drainés mais elle a aussi la capacité de croître dans les sols pauvres en nutriments (rocheux ou même légèrement argileux). Elle a besoin de beaucoup de lumière et elle a une résistance particulière aux conditions de sécheresse et à l’exposition près de la mer.

Que comprend le Ciste de Crète ? Il contient de la ritine (Gummi ladanum), de l’acide gallique, des bioflanoϊdes, des proanthocyanidines et beaucoup de polyphénols. La ritine est extraite des fleurs et des feuilles pour des raisons thérapeutiques. Elle est riche en vitamine B et extrêmement riche en vitamine C.

Le Cistus Creticus est connu depuis l’antiquité. Cette herbe est dite miraculeuse depuis l’antiquité à l’époque d’Hippocrate, de Théophraste et de Dioscοrides pour ses propriétés phytothérapeutiques. Avant le premier millénaire, on appelait cette plante Ladano. Le Kistos était systématiquement récolté en Crète et à Chypre (le Cistus y est appelé Xystarka). Les anciens utilisaient cette plante qu’ils préparaient sous forme de pommade pour les rhumatismes et l’arthrite et pour réchauffer certaines parties du corps. Elle était aussi utilisée pour ses propriétés antiseptiques et astringentes.

Le Cistus Creticus s’emflamme. On l’utilisait au Moyen-âge en tant que poudre à canon. Toutes les espèces de Cistus sont caractérisées comme pyrophyta, en raison de leur capacité à cacher le germe de leurs graines et de regermer immédiatement après un feu. Ce phénomène est dû au fait que leurs graines sont couvertes par une membrane imperméable qui, à des températures élevées d’un feu, est rompue permettant l’absorption de l’eau et la germination de la graine.

Le Cistus Creticus arômatique. On l’utilise depuis plusieurs siècles pour arômatiser l’atmosphère grâce à la ritine noire Ladano qu’elle contient. Les poils glandulaires dans les feuilles du Cistus produisent le “ladano” une oléoritine utilisée à des fins thérapeutiques, dans les savons, la parfumerie et la désinfection. Le Ciste de Crète est même un encens de base utilisé dans les lieux saints pour renforcer la protection, la force et l’évolution spirituelle dans le sud est de l’Europe mais aussi au en Orient.

Une autre utilisation est culinaire : Autrefois, en Grèce, les boulangers en mettaient dans leurs fours traditionnels pour parfumer leurs pains (goût et senteur de balsam). Aujourd’hui, le Ciste de Crète se trouve dans les glaces par exemple.

 

 

 

 

 

 

Le Cistus Creticus pour ses propriétés thérapeutiques est largement utilisée dans le monde. Cette plante qui donne du tonus à l’organisme a également une action :

  • super anti-oxydante. Elle est non seulement stimulante du système immunitaire mais elle soutient le processus anti-oxydant du corps.
  • cicatrisantes et anti-rides. Cette plante est utilisée pour le bien-être de la peau.
  • anti-microbienne (pour les maux buccaux, contre les bactéries, etc),
  • anti-inflammatoire (pour les blessures, coupures et éruptions cutanées),
  • expectorative (pour la toux) et anti-virale (contre la grippe)
  • anti-dysentérique,
  • protectrice du coeur,
  • régulante des hormones,
  • soustrayante des métaux lourds de l’organisme (tabac, environnement citadin polluant),
  • combattante des cancers (surtout des organes génitaux),
  • guérissante des problèmes gastro-intestinaux car elle a la capacité d’apaiser la muqueuse et l’éliminer les éléments pathogènes nocifs sans affecter les «bonnes bactéries» de l’intestin

Comment utiliser le Ciste de Crète ? 

On la trouve aussi sous forme d’huile essentielle pas seulement pour se faire une atmosphère mais surtout pour son action antioxydante, antimicrobienne et cicatrisante.

On la prépare en infusion. Pour les maux cités plus haut, on prend les fleurs et les feuilles de la plante séchées et on les préparent à l’infusion. Pour cela, mettez un peu de cette plante séchée dans une cuillère à soupe pour trois tasses et demie d’eau bouillie et fermez votre théière pendant un quart d’heure. Égouttez ensuite et buvez, avant les repas, la moitié de la quantité le matin et la moitié le soir. On me dit que cette tisane n’a aucune contre-indication avec la prise de médicaments. Moi, je dirais d’en parler quand-même à votre médecin.

Avez-vous déjà consommé la plante sauvage Cistus Creticus ? Si oui, qu’auriez-vous à ajouter?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *