Le petit bracelet de Mars qu’on appelle Martis

Le petit bracelet de Mars, cette tradition est encore forte en Grèce. Un bracelet fait de fils blancs et rouges torsadés porté le premier jour de Mars pour que le soleil ne vous brûle pas.

ΚΑΛΟ ΜΗΝΑ ! (en grec, prononcé Kalo Mina) qui signifie Bon Mois !  En Grèce, chaque premier jour du mois, on souhaite vraiment à tous les gens qu’on rencontre un bon mois. Je dois dire que c’est assez sympatique. Cela serait sympa qu’on fasse la même chose aussi en France car c’est un bon moyen de garder la communication entre les gens. Donc voilà, le 1er Mars, non seulement, on fait ce souhait mais on se confectionne le bracelet de Mars…

C’est une tradition grecque ancienne. Cette tradition aurait ses origines dans la Grèce antique ; dans les mystères d’Eleusis. Les participants aux Mystères des Eleusiniens attachaient soi-disant un fil le rouge et blanc à leur main droite et leur jambe gauche. Ajoutons aussi que le 1er mars était le jour de l’an dans l’antiquité en Europe. Les enfants sculptaient de leur main un modèle d’hirondelle et chantaient à l’éloge de l’hirondelle. Ils allaient de maison en maison pour recueillir des oeufs, symbole de la renaissance.

C’est une tradition tenue dans l’Empire Byzantin. Le “Marti” ou “Martia” est une ancienne coutume ensuite répandue dans les Balkans, en raison de son adoption par les Byzantins, lesquels l’ont maintenue. Pendant les premiers siècles de l’empire Byzantin, on célébrait l’arrivée du mois de mars en participant à maintes grandes activités. Puis, la tradition de Martis est mentionnée par le grand homme de l’Eglise orthodoxe Ioannis Christostomos (400 apr.J.C.) comme objet de paganisme. Toujours est-il que le grand philologue-folkloriste Politis souligne que cette tradition constitue vraiment une coutume grecque authentique.

Pourquoi un bracelet avec les couleurs rouge et blanche ? Selon la mythologie, le dieu Elios ( =soleil) se transforma un jour en jeune homme et descendit sur terre pour participer à une fête mais il fut enlevé par un dragon, plongeant le monde entier dans l’obscurité. Un jour, un jeune homme et ses camarades tuèrent le dragon. Le Soleil apparut alors avec l’arrivée du printemps. Le jeune homme perdit cependant sa vie et de son sang, selon la légende, il peignit en rouge une étendue de neige (symbolisant les notions de sacrifice et de pureté).

Le bracelet qu’on apelle Martis. Selon la tradition populaire, le bracelet de mars protège les enfants pour les raisons suivantes. Ceci dit, les adultes peuvent aussi le porter bien sur !

  • qu’ils ne soient pris par le “mauvais œil”.
  • qu’ils soient protégés soit de maladies ou soit des moustiques, des poux et des puces.
  • que les premiers rayons du soleil ne les brûlent. En effet, ils sont particulièrement nocifs, selon les croyances populaires.

Les Grecs font ce bracelet le dernier jour de février et le portent le premier jour de mars avant de commencer la journée. Ils le garde jusqu’à ce qu’il tombe tout seul ou jusqu’au dernier jour du mois de mars. Habituellement, le «Martis» est même porté jusqu’au samedi de Paques, le jour de la résurrection du Christ.

Comment faire un bracelet de Mars ? Il y a plusieurs manières de façonner bracelet de mars, même de manière compliquée. On peut aussi acheter des bracelets tout prêts en ligne. Toutefois, le plus intéressant, à mon opinion, est de la fabriquer soi-même. En Grèce, en général, on le fait soi-même et de façon très simple.

Une façon simple d’avoir un bracelet de Mars classique, sobre mais joli en même temps. Le bracelet de Mars est très facile à faire. Voilà comment je le fais le mien et ceux de ma famille (photos plus bas). Il vous faut deux gros fils de broderie ou de laine, un rouge et un blanc. Passez-les ensemble dans un des deux trous d’un petit bouton rouge ou blanc. Faites ensuite un noeud derrière le bouton. Fixez-les sur une table avec un bout de scotch. Tournez ensuite les fils gentiment sans forcer. Calculez la longueur en ayant mesuré le  perimètre autour de votre poignée et donnez-vous 2 cm de plus. Dès que vous arrivez à la longueur désirée, passez le bout de votre fils bicolore dans l’autre trou du bouton. Pour etre sur(e), mesurez encore une fois la longueur du fil coloré ainsi confectionné avant le bouton. Faites ensuite un noeud après le bouton.  Et voilà, le tour est joué.

 

 

 

 

 

 

Une tradition grecque dont les Grecs ont besoin. J’ai remarqué que les traditions grecques restent toujours très présentes en général. Je pense que c’est le printemps dont on besoin les Grecs en tant que peuple souffrant d’une crise profonde depuis 10 ans.  La nature va bientot se réveiller, le soleil va relever les couleurs de l’hiver et les Grecs vont devenir plus optimistes. Ils vont recommencer à sourire plus souvent puisque le soleil réchauffera leurs cœurs.

Mais etes-vous prêt(e) vous-aussi à vous fabriquer un bracelet de Mars ? 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “Le petit bracelet de Mars qu’on appelle Martis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *