Marathi, un rocher ile près de l’ile d’Arki

Pour opter pour des vacances plus originales, allez à Marathi, un rocher ile près de l’ile d’Arki avec sa place dans les eaux turquoises. Surtout le soir, vous etes dans le calme complet.

 

 

 

Pourquoi aller sur l’ile de Marathi ? Parce que c’est une destination idéale pour ceux qui veulent goûter la sérénité de sa nature, se baigner dans les belles eaux turquoises, lézarder sur ses plages de sable pour bronzer et se reposer, jouir des espaces isolés pour la lecture et pour ceux qui veulent manger de la bonne nourriture grecque dans des endroits chaleureux. C’est pour tout cela que je suis allée moi aussi sur la mini-ile de Marathi (photo plus haut). C’etait justement pour faire peu de choses : respirer, se balader et se relaxer.

 

 

 

 

 

 

 

Ou est la minuscule ile de Marathi ? C’est une ile de 355m2 qui se trouve à l’ouest en face de l’ile d’Arki, à l’est de Patmos (à 12 miles marins), dans le Dodécanèse. Sa cote est longue de quatre kilomètres. C’est en arrivant sur cette ile qu’on découvre le tout petit village-port de l’ile (photo plus bas)

Comment aller à Marathi ? Il y a des bateaux qui vous y amènent de Samos, de Lipsi, de Patmos et d’Arki. Vous pouvez y aller juste pour la journée et déjeuner dans l’une des quelques tavernes au bord de la petite ile. Moi, j’ai decidé d’y rester 4 jours, apres un séjour avec ma famille sur l’ile d’Arki, il y a quelques années. Je suis arrivée à Marathi en 5 minutes d’Arki mais je n’avais pas envie de la quitter si vite après.

Ou loger à Marathi ? J’ai trouvé une chambre chez Mr Stavragou pour 3 personnes au prix de 45 Euros. Je mangeais aussi dans son humble taverne en terrasse au bord de l’eau. Son chevreau au four avec du fromage local te donne vraiment une santé de fer. Et puis, vous pourrez déguster du poisson frais ou une soupe de poissons appelée Kakkavia. Il suffit de discuter un peu avec les pecheurs qui rentrent le matin de bonne heure de la peche.

Marathi est pourtant bien visitée en été. L’hiver, il n’y a personne sur l’ile mais en été, les originaires de la diaspora grecque se retrouvent sur l’ile et les curieux visiteurs comme moi arrivant des iles environnantes arrivent sur l’ile aussi pour la découvrir. C’est une destination qu’aiment les capitaines de bateaux de plaisance avec leurs compagnons de voyage. C’est un refuge non seulement pour les oiseaux qui restent dans ce magnifique oasis de l’ile, mais c’est aussi un paradis pour ceux qui veulent se réfugier dans un cadre traditionnel unique. Il y a quatre baies tranquilles pour amarrer sur l’ile mais, arrivé(e) à terre, on remarque qu’ il n’y a rien d’autre sur l’ile : pas de routes, pas de voitures, pas d’ATM et pas de magasins. Ce sont les troupeaux de chèvres avec leus clochettes broutant sur l’île qui peuvent bouleverser la sérénité de la nature de l’ile.

L’histoire contemporaine de Marathi. C’était une ile complètement déserte et aride jusqu’au jour ou Pantelis Emilianos, sa famille et ses deux enfants sont arrivés d’Australie sur l’ile il y a 40 ans. C’est en travaillant dur qu’ils ont réussi à créer un petit oasis sur l’ile. L’éléctricité est arrivée pas mal de temps après. C’est à partir de ce moment-là que l’ile a commence à avoir des visiteurs.

Les deux plages de l’ile de Marathi. Une se trouve dans le village-port de la toute petite ile et l’autre est située un peu plus loin mais elle est plus petite. C’est une ile propice aux enfants car, du restaurant, on peut les surveiller sur la plage aux eaux peu profondes.

Les restaurants de Marathi. Je passais des heures assise aux trois restaurants de l’ile ; disons les tavernes de, Piratis, de Stavragkos and de Pantelis, puisqu’ils ont une vue époustoufflante sur la mer aux eaux si limpides. Les couchers de soleil sont à couper le souffle et te font vraiment te reprocher de ton compagnon/ta compagne. On se croirait en plus sur les iles de Polynesie tellement l’environnement est paradisiaquement parlant compliqué mais riche..

 

 

 

 

 

Le vieux village de Marathi. Tout en haut de la colline, on peut encore voir les traces de l’ancien village de l’ile. Il est en ruine mais un petit tour vaut le coup.On peut voir la petite eglise de St Nicolaos avec son dome bleu azur (photo plus haut a droite). J’ai apprécié rester assise sur un rocher de ce village et regarder le coucher du soleil de 20H sur 360o

Aimeriez-vous aller sur l’ile rocher de Marathi ?

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *