Une tortue de terre en danger en Grèce

Cette tortue de terre est en Grèce partout mais la tortue Testuda Marginata est toute une espèce de tortues en voie de disparition. Une tortue de terre en danger en Grèce.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caractéristiques de la tortue Tesdtuda marginata : C’est la plus grosse tortue de terre d’Europe puisqu’elle peut atteindre 38 cm. Elle fait partie des testudinidés, autrement dit des tortues qui vivent sur la terre ferme, qui ont une carapace bombée et qui ont d’épaisses pattes avec des griffes. Elle sort en été le matin et l’après-midi pour absorber la chaleur nécessaire à son corps et en plein midi, elle préfère se cacher. Elle hiberne en hiver mais elle sort lors des belles journées ensoleillées. On la trouve seulement en Grèce. Elle existe en Grèce depuis quelques milliers d’années… peut-etre qu’elle serait arrivée d’Afrique (Egypte).  Les Grecs l’appellent Kraspedochelona. Elle habite exclusivement sous le climat méditerrannéen et elle aime le temps sec entourée d’une dense végétation autour d’elle. Elle est de couleur majoritairement brune avec du jaune.Sa caracteristique est qu’elle a des écailles au postérieur « en jupe ». Elle mange tout type d’herbe qu’elle trouve devant elle. Elles pondent jusqu’a 8 oeufs qui se trouvent enterrés dans la terre pendant 3 mois.

 

La reproduction

Ou voir cette tortue ? Vous avez surement vu cette espèce de tortue quand vous avez fait de la randonnée en Grèce, quand vous étiez en camping ou quand tout simplement, vous vous promeniez dans les routes de la campagne et montagne grecque. Pourtant, cette tortue est en voie menacée.

Pourquoi la tortue Testuda marginata est en voie d’extinction ? Elle est en danger pour les raisons suivantes :

  • Elle est pas ramassée par les touristes qui les emmènent chez eux.
  • Elle est écrasée sur les routes départementales.
  • Elle est menacée par les feux de forets, grands ou petits.
  • Elle est tuée par les maraichers, vu qu’elle mange dans les jardins.
  • Certains Grecs en font des animaux domestiques.
  • Des braconniers les collectent dans la nature à un très jeune age pour les exporter incognito à des collectionneurs de reptiles.
  • Elle est contaminée par les engrais et pesticides.
  • Elle est genée par l’agrandissement des territoires habités.

 

 

 

 

 

 

La tortue Tesduda marginata est protégée en priorité comme il s’ensuit :

  • Directive communautaire 92/43/UE. Conseil du 21 mai 1992, Art.II et IV
  • Décret présidentiel grec. Art.67, 1981
  • Convention de Berne. Appendices II et III
  • CITES Convention pour le commerce international des espèces en danger et en voie de disparition de la faune et flore sauvage ou règlement sur le commerce de la faune de l’UE 338/97.

Mon expérience : En allant me promener en campagne ou en allant faire ma marche ou mon jogging près de la colline Goritsa de Volos, j’en vois une quelquefois traverser la route. Alors, je m’empresse de la ramasser pour la déposer loin de la route. Elle fait un bruit fort de chat apeuré mais elle ne se cache pas dans sa carapace. Tout le monde devrait faire comme moi et personne ne devrait prendre cette tortue chez lui. C’est un animal sauvage calme et juste avec nous si il n’est pas en captivité et si il a abondamment à manger. N’oublions pas qu’il ne peut s’épanouir que dans son milieu naturel près de la roche et des oliviers (son arbre préféré).

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *