Vacances au paradis bleu de Schinoussa

Vacances au paradis bleu de Schinoussa pour ceux qui aiment le calme pour faire retour sur soi meme. Une petite ile des Cyclades blanche avec pour fond la mer Egée.

Pourquoi aller sur l’ile de Schinoussa ? Schinoussa a toujours été une ile habitée mais elle a toujours été très peu touristique. Aujourd’hui, cette ile est devenue particulièrement attirante pour:

  • ses quinze plages dont la plupart sont difficiles d’accès par la route,
  • ses eaux si limpides qu’on se croirait aux Bahamas,
  • pas de route, à part celle qui relie Mersini à Chora,
  • les fêtes du 15 aout (église de la Panayia d’Akathis à Chora). Les gens sont joyeux et ouverts…
  • son poisson frais au port etc…

Ou est Schinoussa ? On l’appelle aussi l’ile du soleil. C’est une toute petite ile dans le complexe des iles des Cyclades au sud de Naxos. Cette ile fait partie des Petites iles des Cyclades avec Iraklia, Donoussa Koufonissia et Keros. Schinoussa n’a que 200 habitants et 8,5 km2 de superficie. C’est une ile assez plate avec de basses collines.

Comment aller sur l’ile. On peut prendre un ferry du Pirée (8h de voyage) mais il n’arrive pas tous les jours sur l’ile de Schinoussa. Par contre, de Naxos lequel va d’abord à Iraklia, il y a un bateau tous les jours pour l’ile de Schinoussa. Schinoussa a aussi une liaison ferry avec Amorgos, Donousa, Koufonisia, et Paros. Une fois arrivé(e) sur l’ile, allez à votre hotel ou appartment à pied ou le propriétaire trouvera bien un moyen pour aller vous chercher. Il n’y a pas d’agences de location de voitures, de taxis ou de bus sur l’ile. Un jour, j’ai pris le plaisir de me balader un peu à dos d’ane à Messaria… c’etait rigolo comme tout!

Un brin d’histoire. Les découvertes archéologiques montrent que Schinoussa avait été habitée depuis des temps très anciens. L’ile avait de grandes activités commerciales sous Byzance et à partir du 12e sc, Schinoussa appartient au monastère de Chozoviotissa. Au 13e sc, l’ile appartient au duché vénitien des archipels et puis, on ne donne plus d’importance à l’ile, vu les raids des pirates, lesquels séjournent souvent l’ile. C’est en 1829 que l’ile de Schinoussa refait partie de la Grèce. L’ile fut ensuite habitée par les habitants d’Amorgos. En raison de la mauvaise situation économique du pays après la 2nde guerre mondiale, beaucoup d’habitants ont quitté l’ile. L’ile commence à reprendre le dessus à partir des années 90. L’agriculture, la pêche, l’élevage de caprins et le tourisme sont les principales occupations des habitants.

Ou loger sur l’ile de Schinoussa ?  Vous trouverez pas mal de location à Chora. C’est l’année dernière que je suis allée 3 jours sur l’ile suite à un séjour sur l’ile de Naxos. J’avais reservée au Notios Studios.  C’était un complexe sympa et tres propre au sud de l’ile de Schinoussa à 50 m de la plage de Livadi.

Le port de Mersini est parmi un des ports les plus sûrs de la mer Egée pour les petits bateaux parce qu’il se trouve dans un étroit golfe. J’y ai aimé le restaurant le soir en admirant le port au coucher du soleil. Paysage vraiment fantastique.

 

 

Mersini

 

 

 

 

 

 

 

 

Chora, le village pricipal de l’ile. Il est construit sur une colline mais on ne voit pas le village de la mer (Le village était ainsi invisible des pirates qui se trouvaient en mer). Chora se trouve à un kilomètre de Mersini. On appelle aussi ce village Panayia à cause de l’église Isodou tis Theotokou (= en francais l’Entrée de la mere de Dieu) batie dans le village. Ses maisons ont l’architecture typique des Cyclades. Les maisons sans lignes droites aux portes bleus azur sont toutes blanchies à la chaux au bord de ruelles pavées aux couleurs aussi claires. Les bougainvilliers donnent une couleur joyeuse à l’ensemble pure comme vierge. Dans l’élégante de Chora, une rare icône de la Panayia Akathis est conservée.

Jouissance de la table à Chora. Dans la soirée, dans le café de la place centrale pavée pas loin de l’église, commandez votre raki-mezzes. La specialité de l’ile est le pois cassé jaune. On peut acheter du bon miel aussi. J’ai aimé aussi m’asseoir au Café de Chara abritée dans une vieille maison cycladique au murs bleus. J’y ai dégusté le fromage myzithra (qui a le même gout et aspect que le fromage blanc de campagne) avec des petites tomates du coin… un rêve. 

 

 

 

 

 

Le village de Messaria. Il se trouve plus au nord sur l’ile et à trois kms de Chora. La majorité des maisons sont anciennes et gardent leur style traditionnel. Ca vaut vraiment la peine de visiter ce hameau ainsi que l’église de Evangelismos avec son iconostase colorée . On peut distinguer aussi dans le village deux moulins à vent.

 

 

 

 

 

Les plus belles plages de l’ile selon moi :

1. La plage de Psili ammos (photo plus bas à gauche). Une des plus belles plages exotiques de l’ile qui se trouve sur la côte nord-est. Ses eaux sont turquoises, le sable est blanc avec des dunes de sable et quelques arbres tamaris offrent une ombre naturelle. Il peut y avoir un peu de vent à cause des meltems d’été.

2. La plage de Cavo Michali (photo plus bas à droite). C’est une très petite plage mais si belle avec des galets blancs. C’est le paradis lui-meme. Elle se trouve juste en face de l’ile de Kéros

3. La plage de Yerolimionas. C’est une plage quelque peu isolée. Elle se trouve au nord-ouest de l’île. On peut y faire du snordeling. La plage n’a pas d’ombre et est protégée des meltems. Je suis arrivée sur cette plage un jour, suite à un tour en bateau autour de l’ile.

4. La plage d’Alygaria. Au sud de Chora, en prenant un chemin qui part de Chora, on découvre trois petites plages : Aligaria, Gagavi et Kampos. Les trois plages sont relativement petites (la plus grande est Kampos, avec une longueur totale de 60 mètres). Il y a des roches tout autour. On peut voir des mini-grottes pour l’ombre. C’est une belle idée pour les amoureux de la nature cotière.

 

 

 

 

 

 

Mon expérience : Schinoussa est vraiment une petite ile de reve pour une vie simple. Enfin seul(e), effacé(e), complètement anonyme… pour se retrouver. Sur l’ile, j’ai recherché les plages les plus calmes, les cafés les plus humbles, les gens les plus locaux et les randonnées personnelles les plus intéressantes.

Avez-vous eu la chance de découvrir l’ile de Schinoussa ? Qu’auriez-vous à ajouter ?

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

2 thoughts on “Vacances au paradis bleu de Schinoussa

    • Bonsoir Nathalie,
      Sur la petite ile de Schinoussa, il n’y a pas de bus, ni de taxis et ni de voiture à louer. Tout se fait à pied. Les distances ne sont pas longues.
      Sincères salutations,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *