Chios une île au nord de la Grèce

Chios une île au nord de la Grèce à visiter absolument … Allez un jour sur l’île de Chio en GrèceOù est Chio ? Chios belle ile en mer Egée. Mais que visiter à Chios ?, suivez moi

Chios perle à découvrir cet été, pourquoi pas ? Une île bordée d’eaux cristallines présentant de manière unique ses églises, ses maisons de pierre, ses moulins à vent etc, autant d’éléments ne pouvant nous laisser indifférents. Une île riche en histoire, en traditions, en gastronomie …

Où est Chio ? Chios est une île à 7 kilomètres de la côte turque, du coté est de la mer Méditerranée, de la mer Egée. C’est la cinquième plus grande île de Grèce avec 850 km3. L’île de Chios compte 52.000 habitants.

Comment aller à Chios ? Il y a des vols quotidiens pour Chios au départ d’Athènes. On trouve des vols Paris Chios Grèce très intéressants.Vous pouvez bien sûr prendre le bateau du Pirée, de Thessalonique ou de Kavala pour regagner l’île (durée du voyage : 8 heures)

   île de chios 

Quel hôtel à Chios ? L’année dernière, en août, ma famille et moi avons decidé d’aller sur l’île de Chios, et plus particulièrement au sud de l’île afin d’y passer des vacances d’été tranquilles. Nous avons choisi le village médiéval de Mesta (mais bon, si vous voulez plus de monde, mieux vaut aller dans la ville principale de Chios). Nous avions loué à l’avance une voiture dans la ville, ce qui nous a permis de bien visiter toute l’île. Nous avions loué aux Lida Mary Studios, un super complexe, superbe qui a vraiment donné du caractère à notre séjour sur l’île de Chios.

 

Que faire à Chios ? Que voir à Chios ?

1. La ville de Chios ou Chora (photo plus haut à droite) se trouve à l’est de l’île tout en face de la Turquie. Le port avec son vieux quai et ses petites maisons colorées, ses bateaux de pêche rivalisent avec la nouvelle jetée. En face du port, le château (9e sc après J.C) et au long de la route centrale du château on trouvent l’église St Georges et plus loin vers le nord, les bains turcs. Derrière la jetée, visitez le musée archéologique et le musée de sculpture néohéllenique…

 

2. Kampos. De Chora, dirigez-vous vers le sud et arrêtez-vous à Kampos, un village dont les maisons sont faites de pierres provenant toutes de l’île (photo plus bas à gauche) et pour finir la journée agréablement, allez sur la plage de Karfa.

   

3. Visitez Padoukio avec la petite église de St Isidore (photo plus haut) et le village pittoresque Lagada au nord de Chora.

4. Baignez-vous dans les eaux limpides des plages de Nagos (photo plus bas à droite) et tout au sud à Mavra Volia (photo plus bas à gauche). Je crois avoir trouvé là la plage la plus belle de l’île et c’est celle de Mavra Volia. C’est une plage facilement accessible même s’il y a beaucoup de monde en été. C’est une grande plage couverte de galets noirs mais la mer y est si limpide ! En fait, il y a trois plages les unes à côté des autres. Choisissez donc celle qui vous convient.

 

5. Pour passer du côté ouest, traversez le superbe village montagneux de Volissos (photo plus bas). C’est soi-disant dans ce village que serait né Homère. Ses petites maisons aux couleurs de la terre, ses rues étroites, son château byzantin en ruines au sommet nous donnent l’impression de retourner à l’époque du Moyen Age.

   

6. Allez visiter Nea Moni. Elle se trouve vers l’ouest de la ville. La vue tout autour est féérique. Vous y trouverez là un des plus grands sites byzantins encore très vivants aujourd’hui avec de superbes mosaϊques byzantines. En effet, ce site est construit au 11e sc après J.C par l’empereur Constantin ΙΧ Monomaque et on y trouve encore aujourd’hui de superbes peintures murales et mosaϊues. On y voit, dans une petite salle, les crânes des Grecs qui ont été massacrés par les Turcs ottomans.

Encore plus au nord-ouest, découvrez les jolis villages du moyen âge d’Avgonima (photo plus bas àa gauche) aux couleurs des rochers ambiants, ancien village byzantin, et d’Anavatos. Ces villages fortifiés en montagne pourtant bien protégés ont quand même été abandonnés suite au massacre des habitants en 1822 par les Turcs Ottomans. Aucune intervention de l’Etat grec pour reconstruire ces villages. On peut au moins imaginer comment vivaient les Chiotes durant les siècles derniers. Quoi qu’il en soit, j’ai aimé ce côté insolite, aride et sauvage de ce côté nord-ouest de l’île.

 

7. La partie sud de l’île est la plus envoutante à mon avis. C’est la région ou on cultive le mastic: la sève de l’arbre lentisque Pistacia lentiscus (photo plus haut à droite). C’est le trésor de l’île qu’on commercialise pour ses propriétés étonnantes (voir mon article Mastic de Chios : produit pharmaceutique, alimentaire etc).   

 

Visitez Pyrgi, un des plus grands villages byzantins de Chios ; un village riche et important, point de vue folklorique et historique. Il se trouve du côté est du mont Patella et toutes ses maisons sont décorées de “xysta” : de décorations picturales géométriques noirs sur blanc. Cette technique existe depuis plusieurs siècles (soi-disant avec l’arrivée des Gênois habitant l’île). Le village est extraordinaire avec ses arcades, ses églises dont St Apostolon, ses maisons toutes dessinées…

Au sud du village à 6kms, vous pourrez vous reposer sur la jolie plage d’Emporios, qui se trouve dans une baie plutôt sympatique. La plage est jolie avec ses galets noirs.

 

Et puis, allez à Mestra, un des villages du Moyen-Age des mieux conservés (photo plus haut à droite). Il a été construit dans une enceinte  pentagone. Il s’agit d’un labyrinthe avec des ruelles, des patios et des maisons sans fenêtre vers l’extérieur des murs à l’époque. Les Gênois améliorent la défense du village contre l’attaque de pirates. A chaque coin de ce pentagone, il y avait une tour. Ce village avait beaucoup d’églises dont celle des Taxiarchon (1868). J’aimais bien m’asseoir et boire un verre sur la place du village.

Avez-vous déja visité(e) l’île de Chios ? Si oui, quelles ont été vos impressions ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

6 thoughts on “Chios une île au nord de la Grèce

  1. Merci Christine pour toutes ces infos, la Grèce ne m’ai pas inconnu et j’adore, mais pour 2019 septembre ou octobre je cherche une petite ile loin des foules loin des hôtels luxueux au contraire de beaux endroits encore authentique pouvez vous me conseiller? et peut être quelques infos sur un tour opérateur !
    merci
    louise

  2. Grâce à cet article (et ce blog), j’ai décidé de découvrir cette île méconnue et je viens de poser mes valises à Mesta au Lida Mary. Ça ne fait qu’une journée mais j’ai eu un immense coup de cœur. Je l’affirme, je suis devenue une fan de Chios !

  3. Bonjour, étant allée sur l’île de Chios il y a maintenant pas mal de temps, je me rappelle avoir été sur une plage (je ne me rappelle plus le nom et l’emplacement), une plage paradisiaque (grosse vagues, eau turquoise, sable blanc, grande,…), mais ce qui était inquiétant, c’est qu’il n’y avait absolument personne sur la plage… Peut-être y avait-il un danger? Il m’est personnellement rien arrivée mais par curiosité, je me demandais si quelqu’un savait pourquoi il y n’y avait personne/quels dangers il y avait? Merci d’avance

    • Bonsoir,
      Peut-etre que c’était a Mavra Volis. En tout cas, il n’y a absolument aucun danger sur les plages de Chios. Peut-etre que vous etes allée sur cette plage hors saison (juin ou septembre) ou peut-etre qu’il était tot le matin. De plus, Chios n’est pas considérée comme une ile très touristique. C’est une grande ile avec une 20aine de belles plages. Moi, personnellement, j’aime les plages désertes….
      Sincères salutations,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *