Pyrgi est très curieux en Grèce

Voici un week end insolite en Grèce passée sur l’île de Chios. Le quartier du village de Pyryi est une chose étrange en Grèce.

J’ai visité ce village en 2013 avec ma famille, lors de nos vacances sur l’île de Chios. Je me souviens souvent de ce village féérique au sud de l’île et je voudrais vous en parler plus en détails. Voilà plus bas ce qui reste de mes notes de voyage…

Où est le village de Pyrghi ? On prononce “Pyryi”, même si on voit ce nom souvent écrit Pyrgi ou Pyrghi. C’est un village protégé culturellement parlant, au sud de l’île de Chios (se trouvant au nord-est de l’Egée à proximité de la côte ouest de la Turquie) mais caché de la mer. Il a été construit sur le côté sud-est de la colline de Patella autour du 11e siècle. C’est un curieux village moyenâgeux intra-muros renforcé par les Gênois sous le consentement de l’empire byzantin au 14e sc pour mieux la protéger. Il a l’aspect d’une forteresse au 15e siècle avec des villages se regroupant pour plus de sécurité contre les Vénitiens, les Ottomans et les pirates.

C’est un village unique en Grèce, en Europe et au monde qui a survécu au grand tremblement de terre de 1881. Les maisons sont réunies et liées aux maisons d’en face par de belles arches, ainsi les habitants avaient la possibilité de fuir sans être vus, en cas d’attaque. Ma promenade dans les rues étroites du village est onirique. La visite de la pittoresque église byzantine d’Aghi Apostoli datant du 13ème siècle, est subjugante (une copie du katholikon du monastère Néa Moni de Chios).  Au centre du village, il y a une tour de défense dont une partie (encore conservée aujourd’hui) servait d’abri en cas d’attaque d’où le nom de Pyryi (qui signifie “Tour”). Les murs de l’enceinte en mauvais état pendant la 2e guerre mondiale ont été détruits. Les murs continus des maisons périphériques du village sont sans portes ni fenêtres et on a là l’aspect d’une forteresse. Il n’y avait que deux sorties, lesquelles se fermaient avec des portes en fer : la Porte inférieure à l’est et la Porte supérieure à l’ouest. Ce sont encore aujourd’hui les Portes principales du village. Aux quatre coins de l’enceinte, il y avait des tours de défense appelées Pyrgopoula dont deux sont encore bien conservés.

Qu’est-ce que ce pays a de curieux ? On l’appelle le Village Dessiné. Sa forme architecturale est d’un énorme intérêt historique. Sa structure de fortification était conçue pour faire face aux raids des ennemis. Ce village de Chios ressemble à une fine broderie, si on regarde tous les bâtiments autour de nous. Provenant d’une autre époque, il impressionne par son aspect médiéval encore bien préservé. Ce qui frappe le plus en effet c’est tout cet art créé dans le cadre de la décoration extérieure des maisons. Elle est constituée de frises en noir et blanc sur tous les murs des bâtiments de Pyryi.

Xista ou l’art des « gratteurs » est unique en Grèce. C’est un art décoratif qui est apparu soi-disant aux temps de la Renaissance. Quoique d’origine orientale, ces motifs extérieurs proviennent sûrement du Stucco/Sgraffito italien du siècle des Génois en Grèce au 13e siècle. Presque toutes les maisons à 2 ou 3 étages, les bâtiments publics et les églises de Pyryi ont des Xista. Ce n’est pas seulement une technique décorative mais un phénomène culturel, un véritable art traditionnel qui évolue encore jusqu’à aujourd’hui.

Mais comment sont faits ces motifs? Les plâtriers du village ne sont plus nombreux mais j’ai eu la chance d’en rencontrer un. Ce qu’il faut, c’est du ciment, de la chaux et du sable marin noir. Ces ingrédients sont mélangés et étalés à la truelle à la surface des bâtiments. Ensuite, la façade est recouverte de chaux liquide (émulsion) qui devient blanche. Une fois séchée, les techniciens artistes gravent de haut en bas sur des bandes horizontales, des motifs à l’aide de divers outils tels que le compas, l’équerre, le mètre et le stylus métallique. L’étape suivante consiste à gratter avec une fourchette (oui la fourchette de votre repas !) les motifs qu’on veut de couleur noire sur la surface de la chaux. Ceux-ci sont principalement géométriques (triangles, losanges, cercles, demi-cercles). Certains motifs plus compliqués apparaîssent au 20e siècle comme des chaînes, des drapeaux, des enchevêtrement, des calices, de longues feuilles, des cigognes, des branches d’arbres, etc.

 

 

 

 

 

 

Les villages autour de Pyrgi sont conservés à ce jour comme noms de lieux. Il y avait Chalkios à l’est du monastère d’Aghios Giorghios. Kallikados au sud-est de Galatis, au pied de Rachi. Sozonta au sud de Rachi et à l’est du Mont Koula, Aghi Théodori à Broukia, Emporios, Dotia, Kato Fana, Managros au milieu du côté sud de Louradas, Kéros sur le chemin vers les Olympes, Fana au nord de Pyrghi et au-delà, sur le chemin d’Elata, Ayia Anastassia et Mayatikos au nord de Pyrghi à Vessa.

La Tour de Dotia est située près du village de Pyrghi, sur le chemin vers la plage de Vroulidia dans le sud de Chios, dans une zone des plus importantes zones de la production du mastic. C’est une tour médiévale qui a été construite dans le cadre de la fortification générale de l’île par les Gênois au début du 15e sc. Le rôle principal de la tour devait être de contrôler la collecte de la production de mastic (la matière précieuse de l’île). Cette tour fermée sauf au dernier étage avec ses meurtrières était entourée d’un mur à quatre côtés (on trouve des traces des fondations d’une des 4 petites tours qui étaient 4 coins de ce mur).

L’église Panayia Kimissi tis Théotokou. L’Eglise de la Dormition de la Vierge Marie construite en 1694 pendant la Turcocratie est imposante sur la place de Pyryi. Architecturalement, c’est une grande  basilique à trois nefs et son bas-côté central est surélevé avec une arche. La décoration extérieure est faite de  «xysta». L’église a un clocher impressionnant construit en 1930 en pierre locale. L’église célèbre le 15 août et sur la place, il y a un des plus grands festivals de l’île.

Ιl y a encore beaucoup à dire sur le village de Pyrghi mais voilà les bâtiments les plus insolites que j’ai vus.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *