La cité de Némésis à Rhamnonte près d’Athènes

La cité de Némésis avec le temple de la déesse grecque Némésis à Athènes en Grèce est sur le site archéologique de Rhamnonte.

 

Ou se trouvait la cité antique ? La cité de Rhamnonte ou Ramnous ou Rhamnonta en langue grecque se trouve dans la petite agglomération d’Ayia Marina Grammatikou près de la mer dans le département de Marathon. Le nom de Ramnous vient du nom scientifique de “Rhamnus” (un arbustre épiné). Rhamnonte est l’un des sites archéologiques les mieux préservés, un site où le visiteur peut voir la structure d’opérations géo-strategiques d’une municipalité Athénienne antique. Ceci dit, aujourd’hui. bien que Rhamnonte soit la plus ancienne municipalité la mieux préservée de l’Attique, elle est parmi les sites archéologiques les plus isolés de la région. Le site archéologique n’est pas très connu, quelle dommage… car c’est un très beau site ancien !

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment aller sur le site de Ramnous ? J’y suis allée avec mon mari en vélo après mon bain un jour d’été 2017. Il y a une plage tranquille juste en bas du site archéologique, là où se trouve les ruines de l’ancien port. Le site archéologique de Rhamnonte est ouvert de 8h à 15h tous les jours sauf le week-end et l’entrée coute 2 Euros par personne.

Le temple de Némésis. Avant tout, c’est à Rhamnonte qu’on découvrait le temple le plus important, celui de Némésis, déesse qu’on identifiait souvent à Artemis. Il s’agissait cependant de l’implacable Némésis, la déesse vengeuse. Selon la mythologie, Némésis était la mère de la belle Hélène de Troie, laquelle est née d’un œuf laissé par le Dieu des dieux  Zeus (transformé en cygne) dans le ventre de Léda.

Histoire sur Rhamnonte. C’est dans la région de Rhamnonte sur la cote nord-est de la région de l’Attique (qui abrite la ville d’Athènes)  qu’on a trouvé des traces d’habitations dès la période néolithique. Plus tard, c’est là que s’est développpé le dème athénien de la tribu des Aiantides au 6e sc av.J.C. C’est à Rhamnonte, déjà connu au 7e sc av.J.C., qu’on pratiquait le culte le plus important de Némésis dans la Grèce antique. La cité avec le temple de Némésis construit au 4e sc av.J.C. ont cependant commencé petit à petit à connaitre le déclin pendant la période hellénistique (3e sc.av.J.C.) avec toutes les guerres civiles. Le sanctuaire de Némésis continua à exister pendant la période romaine, car il recevait des empereurs romains. Il a ensuite été abandonné avec l’arrivée du christianisme au 4e sc après J.C.

L’importante du site de Rhamnonte. De la forteresse de Rhamnonte (et de Sounion), les Athéniens controlait le transport du blé par la mer (4e sc av.J.C.). En effet, le dème de Rhamnonte était stratégiquement important si on se réfère aux routes maritimes surveillées et défendues par la garde athénienne des Ephèbes (jeunes hommes Grecs) qui y servaient pendant la deuxième année de leur service militaire. La citadelle fortifiée de Rhamnonte dominait sur deux petits ports fermés très importants situés sur les deux côtés du site. Ces ports recevaient les importations des céréales pour Athènes, lors de la Guerre du Péloponnèse.

La découverte du site avec le temple de Némésis avec la forteresse et de nombreux quartiers funéraires a eu lieu en 1890 par l’archéolgue grec Valérios Stáis. Aujourd’hui, le site archéologique de Rhamnonte est fouillé et étudié systématiquement grace aux financement de la Société Archéologique d’Athènes.

Description du site de Rhamnonte. Le site archéologique de Ramnounta couvre avec son acropole une colline de 30 mètres très proche de la mer entre deux baies. Sa partie fortifiée couvre une superficie totale de 270 mètres. A l’interieur du site, on découvre un gymnase, un théâtre, des sanctuaires et la citadelle de Rhamnonte. La porte principale de la forteresse se trouve encore là, au sud du site. La construction des murs périmétrique entre autres a été faite de marbre local provenant de la baie voisine d’Ayia Marina. Intra-muros, j’ai eu l’immense Plaisir de découvre surtout les temples de Nemesis (le petit et le grand), tandis qu’à l’extérieur de cet espace, j’arrivais facielement a distinguer les traces de maisons. On peut aussi voir ce qui reste du temple d’Amphiaraos ainsi que plusieurs tombes, comme celle de Mènèstides.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Description du grand temple de Némésis. La construction du plus grand temple de Némésis de style dorique (22m x 11m) a duré 30 ans environ au milieu du 5e sc av. J.C. Le temple est construit dans les années de gloire de Périclès, lorsque le Parthénon de l’Acropole était en construction à Athènes. On dit que le temple de Némésis a été conçu par l’architecte Kallicrates, lequel avait également conçu le temple d’Héphaïstos à Athènes, le temple de Poséidon au cap Sounion et le temple d’Arès à Acharnès en Attique. Le temple n’a pas été complètement terminé avec l’arrivée de la Guerre du Péloponnèse en 430. Il a été pas mal endommagé jusqu’au 2e sc av.J.C quand les Romains ont tenté de le reconstruire. La nef du grand temple abritait l’objet de culte, la gigantesque statue de Némésis dont la sculpture était inspirée du fameux sculpteur de l’époque, Phidias. Elle a été fabriquée toute en marbre de Paros et elle faisait 4 mètres de haut. Aujourd’hui, on n’a gardé que quelques fragments de cette statue.

Ou est préservé le trésor de Rhamnonte ? Rhamnonte est un site archéologique impressionnant et unique dans la région de l’Attique. J’ai eu l’idée de visiter ce site mais très peu de monde le connait. Il n’y a pas de musée ou seraient exposées les trouvailles de Rhamnonte. Certaines se trouvent dans le Musée Archéologique National et d’autres sont préservées dans un grand atelier d’entretien sur le site. L’atelier est ouvert au public lors de certaines célébrations d’anniversaire du Ministère de la Culture (Journées culturelles, Journée internationale des musées, par exemple.). Quant à moi, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de voir l’atelier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aimeriez-vous visiter le site Rhamnonte dans la région d’Athènes en Attique ?

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *