Plat traditionnel grec : Le Giouvetsi

Pourquoi ne pas tenter un plat inédit : le plat principal grec Le Giouvetsi. Si vous cherchez un plat original pour épater votre famille, voici une recette de plat traditionnel grec.

J’adore ce plat traditionnel bien que j’évite de manger de la viande (pour ma santé surtout). Il n’y a pas de plus belle bouchée que celle avec du risoni dans une sauce tomate naturelle épaisse.

Le giouvetsi, prononcé en grec Yiouvetsi tel que je vais vous le présenterest un plat typique de Grèce dont l’origine vient d’Αsie Mineure. Le Giouvetsi est en langue turque “Guvets” et signifie “plat creux allant au four”. Il s’agissait de faire cuire au four de la viande dans une cocotte en terre. Les Grecs ont adopté cette recette dans les années 70 avec l’arrivée des pâtes en Grèce provenant d’Italie. Le Giouvetsi existait déjà toutefois depuis les années 30 mais il était cuisiné avec de l’agneau ou du chevreau à la place de la viande rouge.

Ingrédients pour 6 personnes : 1 kg de boeuf noix coupé en morceaux (gîte à la noix), un tasse d’huile d’olive, un oignon blanc, une gousse d’ail, une carotte, un poireau, 2 brin touffu de persil, une c.s. de tomate concentrée, une 1/2 tasse de vin sec rouge, trois tomates mûres entières et pelées (coupées en petits morceaux), une feuille de laurier, 4 grains de piment de la Jamaϊque, une bonne pincée de sel, une pincée de poivre fraîchement moulu, deux c.s. de fromage sec râpé, Pour le risoni ou orzo en grec Kritharaki: 500 grammes de rizoni et une petite tasse d’huile d’olive.

Préparation de la recette de Giouvetsi. C’est une recette qui vous prendra un peu de temps mais le résultat sera riche aux papilles de ceux qui dégusteront votre plat. Avec la viande et le risoni, vous avez un plat consistant. Pour un plat plus léger et meilleur pour la santé, vous pouvez choisir de confectionner ce plat avec des crevettes et non avec de la viande. C’est une solution pour les végétariens. 

Ceci dit, voilà plus bas la recette traditionnelle du Giouvetsi. Dans une casserole, faites chauffer l’huile d’olive et faites dorer les portions de viande environ trois minutes de tous les côtés. Ajoutez les légumes coupés en morceaux (l’oignon, la carotte, le poireau, l’ail) afin qu’il prennent l’huile. Ajoutez le concentré de tomate au fond de la casserole et mélanger une minute.

Ajoutez le vin, les tomates râpées et un litre d’eau. Ajouter la feuille de laurier et le piment. Couvrez et laisser mijoter la viande jusqu’à ce qu’elle soit tendre donc environ une heure. Après avoir bien laissé mijoter, saupoudrez le contenu de sel et de poivre. Chauffez de l’huile d’olive dans une casserole et ajouter le risoni en remuant bien pour qu’il s’imbibe bien d’huile.

 

 

 

 

 

 

Versez le mélange dans un plat profond en alu ou un pyrex si vous n’avez pas le fameux Yiouvetsi autrement dit la cocotte traditionnelle grec (on trouve facilement ces plats avec couvercle en terra cotta dans tous les pays d’Europe du sud-est (Grèce, Bulgarie et Albanie). Bref, déposez le bœuf sur le dessus. Retirer les légumes (oignon, carotte et poireau) et verser ce qui reste du mélange dans le plat creux. La sauce doit couvrir généreusement le risoni (1 litre 1/2 de jus). S’il s’est évaporé pendant l’ébullition, ajouter de l’eau bouillante jusqu’à trois centimètres au-dessus du risoni bien étalé .

Déposez votre plat (avec une feuille d’alu s’il vous n’avez pas de couvercle) dans votre four préchauffé à 170 degrés sur la grille inférieure pendant une demie heure. Au bout d’un quart d’heure de cuisson, ouvrez votre four et mélangez avec une cuillère en bois. La demie-heure passée, regardez si le risoni est cuit et faites en sorte à ce qu’il y ait encore du jus !  Sortez alors le plat du four et attendez un quart d’heure. Le risoni va absorber encore du jus. En effet, il ne faut pas qu’il sèche trop mais qu’il reste aqueux, qu’il glisse de la fourchette quoi.

Avant de servir,  saupoudrer le plat de fromage, de poivre moulu et d’un peu de persil  et le tour est joué ! Vous pouvez le servir avec une salade verte, de la féta et un bon vin rouge.

Un conseil : Vous devez servir ce plat un peu avant le repas. Faites en sorte que le risoni garde sa forme pas trop cuite : Vous devez sentir chaque grain de risoni dans votre bouche. Et puis, sachez que ce plat ne peut être réchauffé.

 

 

Aimeriez-vous essayer de faire le plat grec de Giouvetsi ? Donnez-moi en des nouvelles dès que vous l’avez fait et gouté.

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *