L’îlot grec de Rinia, à l’ombre de l’île de Délos

L’îlot grec de Rinia, à l’ombre de l’île de Délos se trouve près de l’île de Mykonos. Délos et Rinia constituaient le plus important lieu de culte panhellénique et le plus grand centre commercial de l’Antiquité.

 

Où est l’île de Rinia ? On l’appelle aussi en français Rhénée ou Rhinia. Elle se trouve à l’ouest de l’île-musée de Délos et à 9 kms de Mykonos toujours à l’ouest, dans le complexe des îles des Cyclades. C’est un îlot inhabité, plat et aride aux terres de couleurs claires jusqu’aux couleurs ocres. La superficie de Rinia est de 13 km2 mais avec presque 45 kms de côtes ! L’île est dentelée avec beaucoup de baies. Il y a quelques dizaines de milliers d’années, l’ile ne faisait qu’un avec Délos. Aujourd’hui, on remarque que Rinia est comme coupée en deux avec comme seul lien, un isthme. Cet îlot est utilisé aujourd’hui par les agriculteurs de l’île de Mykonos qui y ont des parcelles de terre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’histoire de l’îlot de Rinia. Rinia a toujours été à l’ombre de l’île de Délos. Autour de 540 av. J.C., le tyran Polycrate de Samos prend, entre autres, l’îlot de Rinia et la consacre au dieu Apollon né sur l’île de Délos. 110 ans après, les puissants Athéniens décident de procéder à “l’Epuration de l’île de Délos” pour des raisons de santé (suite à l’épidémie d’Athènes de 430 av.J.C.?) ou politique (pour punir les Déliens de la rupture de la Ligue de Délos ?) ?. En effet, ils vident l’île de Délos de ses habitants qui devaient naître et mourir ailleurs… autrement dit où ailleurs que sur l’îlot de Rinia. Les gens malades sur l’ile de Délos étaient automatiquement menés à Rinia. Même les tombes de Délos étaient transférées dans le sud de l’île de Rinia ! A travers les siècles, Rinia était le refuge des pirates et les monuments, habitations et tombes ont été saccagés au fil du temps. Sur l’îlot, on vivait simplement de l’élevage et de diverses cultures comme aujourd’hui.

Comment aller sur l’ile de Rinia ? Il vous faudra prendre un bateau de Mykonos qui fait en une journée (en 8 heures environ) la visite de l’île de Délos puis de Rinia (ce que j’ai fait lors de mes vacances à Mykonos il y a déjà 10 ans). De Délos, vous arrivez au nord-ouest de l’ile dans le petit port de l’ilot (photo plus bas à gauche). Pour visiter l’ile, le mieux est de voyager en yatch autour des iles mais ce n’est pas toujours facile, financièrement parlant.

 

 

 

 

 

Pourquoi aller à Rinia ? Loin de Mykonos fatigante avec sa masse touristique, on va sur l’ile de Rinia pour s’y baigner sur ses calmes plages paradiaques car ses eaux sont on ne peut plus limpides et turquoises (photo plus haut à droite). Un vrai petit paradis sur terre où je vous conseille d’aller fin juin, début juillet ou fin août. Il y a, entre autres, quelques belles plages de sable blanc comme Stena ainsi que Lia et Ampelia à l’ouest. On a la possibilité de se balader un peu plus loin par rapport aux plages. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait laissant mon mari et ma fille sur la plage. En deux heures, j’ai pu parcourir jusqu’à 4 kms à l’intérieur des terres dans la nature plate en voyant au loin quelques maisons comme abandonnées et des champs séparés par des murets en pierre en guise de clôtures. Je n’ai pas eu la chance de voir un site ancien. Il aurait fallu que je reste sur l’île mais je n’ai malheureusement pas pu.

La dernière famille de Rinia en 1990. Il y a toujours une dernière famille ayant habité sur une île déserte en Grèce… J’ai entendu parler à la télé il y a longtemps de ça de la “Kyra de Rinia”, en français “La Dame de Rinia”. Elle était connue sur l’îlot sous le nom de Katerina. Elle a fondé une famille de 7 enfants et a vécu sur l’ile jusqu’à sa mort en 1990. Elle n’a jamais voulu quitter l’ile même pour finir ses vieux jours dans de meilleurs conditions. Elle a vécu seule sur le “rocher” de Rinia après le décès de son mari et le départ de ses enfants. Toute sa vie, sur la petite île, elle s’occupait de ses animaux, de ses maigres terres et descendait au petit port naturel pour récuperer vivres et autres affaires dont elle avait besoin. Elle allait prier et s’occuper des cinq chapelles de l’îlot de Rinia dont la chapelle de St Nicolas au nord et celle d’Aghia Kyriaki à l’ouest. Dans les années 80 et 90, elle aimait recevoir les rares visiteurs de l’île pour leur raconter ce qu’elle savait de cette terre sacrée pour elle. Elle discutait aussi avec les pâtres et les petits agriculteurs arrivant de Mykonos sur l’ile pour la journée. Voilà quelles étaient ses occupations.

Les activitéz sur l’ile de Rinia. Bizarrement, même si on trouve pas mal de vieilles demeures précairement habitées, je sais que ceci n’est pas autorisé depuis 1830, époque où de toute manière on ne pouvait être propriétaire sur l’ile. Ceci dit, l’administration de Mykonos louait légalement des parcelles de terre à des dizaines de Mykoniens afin qu’ils cultivent sur l’îlot appartenant à Mykonos. Et puis, en 1994, l’île de Rinia est déclarée “île archéologique” au même titre que Délos d’ailleurs. Le gouvernement grec essait alors de limiter la rénovation de vieilles maisons sur certaines parties de l’île car il y a maints vestiges anciens à préserver : La région d’Ayia Triada à l’ouest de l’époque hellénistique, le sanctuaire d’Heraclès et pas mal de restes de tombes, de statuettes, de céramiques, de stèles de pierre tombales et autres sont à étudier par les Services Archéologiques grecs du côté est.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon expérience : Par rapport à l’ile de Délos avec ses fameux vestiges anciens, j’estime que l’ile de Rinia est injustement délaissée aux mains des spéculateurs de l’île de Mykonos. Les services archéologiques ne se sont pas encore penchés sur ce qui reste d’antique sur l’îlot de Rinia et c’est vraiment dommage. Vous me direz, il y a tellement d’îles à protéger par les Services archéologiques grecs qu’on ne sait pas par où commencer. J’ai trouvé cette ile merveilleuse pour sa sérénité et ses eaux vraiment paradisiaques… bref, comme si on était aux Bahamas. Je vous conseille fortement de consacrer au moins une journée à la visite de Délos et de Rinia… cela vaut vraiment la peine.

Aimeriez-vous aller voir l’ile de Rinia ?

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *