Circuit iles des Cyclades et du Dodecanese en mer Egée

Circuit iles des Cyclades et du Dodecanese en mer Egée en bref. Ayez aussi une idee de l’histoire de la mer Egee et la description des iles grecques cycladiques et des iles du Dodecanese.

 

 

La mer Egée est pour moi une mer magique qui sait embrasser les centaines d’iles grecques du groupe d’iles des Cyclades (centre de la mer Egée) et du groupe d’iles du Dodécanèse (Est de l’Egée). C’est une mer appartenant à la mer Méditerranéenne à l’est. C’est une mer qui semble calme et pacifique quand je la vois de loin, assise sur un haut rocher d’une ile grecque mais elle est coquine quand on y voyage dessus, surtout d’octobre à mars..

 

 

 

 

 

 

Les premières histoires sur la mer Egée. Selon Homère (9e sc av.JC) dans l’Iliade et l’Odyssée, les premières images de l’archipel sont descriptives. Mer quelquefois très agitée et quelquefois sereine, mer sans cesse mouvementée et souvent transformée, .  Oρώμεν ανθούν πέλαγος Αιγαίον νεκροίς” écrit l’auteur tragique Eschyle (6e sc av.JC) dans « Agamemnon » (en Francais, « Nous voyons fleurir les morts sur l’Egée) pour décrire les aventures et les naufrages qu’a connu le roi mycénien Agamemnon et…. voilà les premiers écrits sur la mer Egée.

Etymologie du mot Egée. Le mot « Aigeo » proviendrait de la racine du verbe homérique ΑΪΣΣΩ (Aϊsso) signifiant « je bouge avec élan, je saute ». Les Grecs de l’antiquité trouvaient que les vagues agitées et écumées de l’archipel ressemblaient à des animaux qui auraient tendance à se lancer sur les roches en sautant.

 

 

 

 

 

 

 

La légende de la mer Egée. Je parle de la version mythologique. Egéas, roi des Athéniens, donne son nom à cette grande mer grecque méditerranéenne qu’est l’Egée. Il meurt en se jetant d’un temple à Athènes dans la mer. La raison, c’est qu’il a vu de loin le bateau de son fils Thésée rentrer de Crète avec des voiles noires. Cela signifiait que son fils se serait fait tuer par le Minotaure, ce monstre né de l’union entre Passiphaé et le taureau blanc de Crète. Thésée était allé dans le palais de Minos afin d’exterminer le Minotaure qui demandait chaque année qu’on lui offre 7 jeunes filles et 7 jeunes hommes Athéniens dans le but de les dévorer. Quelle ironie ! Thésée est sorti vainqueur du combat du labyrinthe (avec l’aide d’Ariane avec sa bobine de fil) mais il a oublié de lever les voiles noires pour en mettre des blanches (symbole de la victoire). Bref, les légendes et les personnages de la mythologie sont liés mais aussi avec la création des iles en mer Egée. Par ex, l’ile d’Anafi serait émergée de ma mer Egée sous l’ordre du dieu Apollon pour protéger les Argonautes (à la recherche de la toison d’or), lesquels se trouvaient en danger suite à une grande tempête.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les îles du Dodécanèse constituent un bouquet d’îles de l’Egée du sud-est qui comprend 200.000 habitants. L’ile chef-lieu de cet petit archipel est Rhodes. Le catalogue des îles habitées est long : Rhodes, Symi, Tilos, Chalki, Kastelorizo, Kos, Nissyros, Kalymnos, Leros, Patmos, Astypalaia, Lipsi, Agathonissi, Karpathos, Kassos. Dodécanèse signifie « 12 îles » mais ses iles sont beaucoup plus nombreuses si on compte les petites iles et les ilots comme Nimos, Imia, Seskla, Ro, Gyali, Arki, Telendos, Pserimos, Saria Makry, China, Velona, Glaros, Gaϊdaros, Antimilos, Aghios Theodoros, Krevatia, Ayia Kyriaki, Avgo, Glyno, Zagoras, Kounoupi, Koutsomyti, Messonissi, Ofidoussa, Plakida, Pontikoussa, Stefania, Phokionissia et Chondronissi…etc Il faudrait plus d’une vie pour bien les visiter.

Les îles des Cyclades sont au nombre de 40 iles habitées sans compter les îlots. Cet archipel au centre de la mer Egée concentre autour de 120.000 habitants et l’ile chef-lieu est Syros. On parle des Cyclades des l’époque d’Homère (9e sc av.J.C.) ou dans son hymne à Apollon, il raconte sa naissance sur l’île de Delos. Le mot Cyclades signifie « Cycle d’iles » autour de Délos. En effet Délos etait le centre religieux de la mer Egée au 10e sc.av J.C. Dans ce groupe d’îles, on a les iles de Kea, Naxos, Delos, Andros, Tinos, Mykonos, Kythnos, Serifos, Kimolos, Paros, Antiparos, Naxos, Sifnos, Santorin, Milos, Syros, Ios, Anafi, Sikinos, Folegandros et puis de plus petites îles comme Schinoussa, Donoussa, Iraklia, Koufonissia, Thirassia et puis encore de plus petites iles comme Makarès, Christiana, Gyaros, Kardiotissa, Antimilos, Despotiko etc… Le nombre des îles des Cyclades semble infini. J’aimerais avoir une année de vacances sans interruptions pour pourvoir visiter même ses plus petites iles.

L’histoire des îles Egéennes.  Selon la mythologie, le dieu de la mer Poséidon a transformé de jeunes nymphes en iles rocheuses dans l’Est de l’Egée, d’ou l’existence des Cyclades. Beaucoup d’îles ont pris leurs noms de la mythologie. Par ex, le héros Mykonos était le fils d’Apollon et de la nymphe Rios. Beaucoup d’iles ont aussi pris leurs nom de certains chefs importants habitants sur les îles. Par exemple, le nom de l’île de Sikinos est en fait le nom du fils du roi Thoante de Limnos. Le nom de l’ile de Kythnos est le nom du chef des Dryopes. L’île de Schinoussa proviendrait du nom du chef vénitien Quinoze…etc

 

 

 

 

 

 

MON EXPERIENCE Caractéristiques des iles de l’Egée : J’adore voyager sur la mer Egée car on ne peut s’ennuyer. Chaque fois que je voyage sur l’Egée, je reste toujours sur le pont du ferry en essayant de donner le nom de chaque ile que mes yeux peuvent distinguer. On passe quelquefois très près de certaines îles et j’aime voir ses golfes et ses plages de loin. Si vous n’etes vraiment pas pressé(e) et si vous n’avez pas de programme, l’idéal est de prendre un ferry qui s’arrête sur plusieurs iles. Il m’est arrivée quand j’étais assez jeune d’etre attirée par un port ou je suis arrivée et de descendre du bateau alors que j’avais une destination toute autre.Oui, chaque île est attirante.

Chaque ile est attirante de par sa « personnalité« , son relief et ses couleurs. Chaque île a son histoire formée non pas seulement par ceux qui l’ont conquise, pas seulement par la morphologie de son sol mais aussi par les locaux qui ont appris à être indépendant sur leur île… En effet, les habitants ont appris à se débrouiller seuls (l’hiver notamment) et ce sont leurs manières de vivre qui sont étonnantes et pourtant si simples… Par ex, comment arriver à conserver des vivres ou comment arriver à vivre heureux avec presque rien ?  On pourrait donc penser que plus l’ile est non-touristique, plus elle est belle et authentique ; hmmm… c’est en partie vraie.

OUI, COMMENT ILS ARRIVENT A VIVRE HEUREUX SANS RIEN SUR UNE ILE…. OU PEUT-ETRE QU’ILS ONT TOUT…. ?

Les Cyclades ou le Dodécanèse ? Les îles des Cyclades sont différentes des îles du Dodécanèse de par l’architecture : Dans les Cyclades, on retrouve plus de maisons blanches assorties avec le bleu turquoise alors que dans les Dodécanèse, chaque ile est unique et a un caractère propre avec ses chateaux et ses églises. Personnellement, je suis un peu plus attirée par le Dodécanèse pour ses toutes petites iles. Elles sont éloignées de la masse touristique et quand j’y arrive, je perds la notion du temps.… je pense par exemple a l’ile de Nissiros…  Aller sur une ile calme, c’est s’éloigner des programmes, des obligations de la vie quotidienne, du bureau ou on travaille et des médias et de la technologie abrutissantes… et donc, c’est indispensable pour nous en tant qu’etre humain qui a besoin de se détresser complètement.

Il y a des iles pour tous les gouts, alors, pourquoi ne prendriez-vous pas l’avion (trajet de 3h maximum) pour aller dans l’Europe du sud-est et découvrir la Polynésie européenne autrement dit les iles des Cyclades ou/et les iles du Dodécanese, le paradis quoi ?

A Milos….

 

 

 

 

A Kythnos

   

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

One thought on “Circuit iles des Cyclades et du Dodecanese en mer Egée

  1. Bonjour,
    En amoureux de la Grèce j’ai adhéré à votre blog pour continuer à y voyager toute l’année!
    Merci de nous faire partager vos expérience, votre regard est objectif et vous vous attachez à découvrir des endroits éloignés du tourisme de masse qui tant à gommer l’identité de ce pays que nous chérissons!
    Avez vous lu « Cartes postales de Grèce » de Victoria Hislop, romancière anglaise qui a su décrire la Grèce que nous apprécions à travers son histoire, ses gens et ses paysages. Son dernier roman est une ode au voyage solitaire et initiatique, un vrai délice!
    Cordialement Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *