Le fruit Loquat ou nèfle en Grèce

Le fruit Loquat en Grèce dit Mousmoulo provient de Chine mais on le trouve facilement en Grèce. C’est un fruit bon pour la santé à adopter si vous avez l’occasion d’en voir.

Comment est le nèfle ? : C’est l‘Eriobotrya japonica aussi appelé nèfle du Japon C’est un fruit ovale qui ressemble à l’abricot mais en plus petit. Il est de couleur orange. L’arbre a un feuillage dense et un tronc assez droit et il supporte bien la chaleur grecque et son froid d’hiver. Ses feuilles sont d’une couleur verte foncée, dures et velues au toucher. On dit que cet arbre veut vivre jusqu’a 50 ans mais notre arbre de famille a 60 ans ! Le fruit comprend plusieurs noyaux.
 .
Comment manger le nèfle ? C’est un fruit qu’on consomme frais au printemps (mai et juin) car c’est un fruit assez sensible. Il faut le cueillir avec sa queue sinon, il s’abime vite. Consommez-le en quelques jours, sinon mettez-le au frigo pour le garder plus longtemps. Ce fruit a un gout amer et sucré en même temps qui me fait penser au mango ou alors je dirais qu’il a un goût entre le pruneau, l’ananas et l’abricot. Les nèfles est mûrs et prêts à manger quand il a des points bruns au dessus. Les nèfles qui ne sont pas cueillis en pleine maturité n’ont ni un bon goût (amer), ni une bonne odeur. On peut ne pas éplucher le nèfle car le meilleur est près de la peau. On peut consommer les nèfles bouillis dans un léger sirop. La saveur du loquat se marie bien avec certains fruits comme les pommes et les poires. On prépare aussi des confitures pour faire des tartes en autres. Ses feuilles et ses noyaux pouvant être toxiques ne doivent pas être mangés, sans l’avis d’un médecin.
.
Le loquat ou nèfle , un fruit chinois. La chine est le plus grande producteur au monde avant l’inde. En Europe, c’est l’Espagne qui est le plus grand producteur en Europe. On trouve le nèfle partout dans le monde (en Afrique et en Amérique du nord au climat méditerranéen). En Grèce, la plus grande production se trouve dans la région de Corinthe (au Péloponnèse) et en Crète. On en trouve beaucoup à Corfou aussi mais j’en vois souvent en Grèce (sauf dans le nord du pays) même dans la rue de la ville de Volos où j’habite. J’en ai moi-même dans le jardin d’une maison m’appartenant. 
Les propriétés du nèfle : Il est riche en vitamine A (bon pour drainer la peau), en potassium (pour une bonne tension), en fibres (éloignant les toxines dans les intestins) en magnésium et en vitamine B6. Il contient de la vitamine C. Consommé régulièrement, il prévient contre le cancer, les inflammations et la santé des yeux. C’est un antioxydant. C’est un fruit qui fait maigrir puisque ses fibres naturelles repoussent le sensation de faim et favorise le métabolisme. Le nèfle aide l’organisme en cas de problèmes d’acide urique et d’insuffisance rénale.

L’histoire du nèfle : C’est une arbre très ancien provenant de Chine et qui est passé au Japon. Le nèfle est devenu populaire en Europe au 18e siècle. Ce fruit est introduit en Grèce au milieu du 19e siècle pour y rester. Je ne connaissais pas ce fruit avant d’arriver en Grèce. On le trouve de plus en plus au marché. C’est un fruit très intéressant que je consomme régulièrement en confiture, en fruit au sirop.

 

 

Avez-vous déjà mangé des nèfles ou mousmoula comme on dit en Grèce ? Qu’auriez-vous à dire ?

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Et Recevoir ma Newsletter ?

Insérez votre Email ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *